Plus de 250 000 logements neufs « oubliés » des statistiques depuis 2010

Vie des sociétés | 27.02.15
Partager sur :
Plus de 250 000 logements neufs « oubliés » des statistiques depuis 2010 - Batiweb
Tous les mois sont publiés les chiffres de la construction de logements neufs (le nombre de logements autorisés et le nombre de logements mis en chantier). Ces indicateurs de l’activité du bâtiment sont exploités par l’État, les collectivités territoriales ou encore les banques. A partir du 27 février 2015, ces chiffres publiés appliqueront une nouvelle méthodologie, plus fiable selon les auteurs. Une nouvelle méthode qui a permis de découvrir par exemple que des milliers de projets mis en chantier n'ont pas été comptabilisés depuis des années.

« Un sondage n'est pas un substitut à la réflexion ». Cette citation de Warren Buffett trouve parfaitement écho auprès des méthodes statistiques du logement, de l’immobilier et de la construction. Jusqu’à présent, les chiffres communiqués étaient recensés auprès des services chargés d’instruire les demandes de permis de construire. Ils étaient donc publiés avec un certain délai et soumis à divers aléas de collecte. De nombreux utilisateurs avaient relevé les limites de cette méthode à plusieurs reprises, en particulier le rapport du conseil national de l’information statistique de 2010.

La réforme de l'urbanisme en 2007 détériore la collecte

L’état des lieux de ce rapport (ndlr : appelé aussi rapport Vorms) avait fait apparaître l’existence d’une masse d’informations considérable, issue d’enquêtes statistiques et de fichiers administratifs. « Le traitement et la valorisation de cette information sont toutefois perfectibles, notamment pour ce qui est du financement de l’accession à la propriété, du mal-logement, du suivi de la construction de logements neufs et des prix de la construction » est-il précisé.

Il aura fallu attendre 5 ans pour que le service statistique du ministère du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité (SOeS) développe une nouvelle méthode de calcul en concertation avec l’INSEE. Et avec cette méthode toute neuve, le SOeS révèle que les chiffres des mises en chantier sont revus à la hausse à partir de 2007. Les chiffres sont encore plus parlant à partir de 2010. Ainsi, de 2010 à 2014, c'est un total de 251 300 logements commencés qui ont été « oubliés » dans les statistiques présentées. En 2013, ce n'est plus 331 900 logements neufs construits mais bien 401 700.

Comment de telles erreurs ont pu se glisser dans des statistiques aussi importantes ? « La collecte d'informations se détériore à partir de 2007 » explique le ministère, lors de la phase décentralisation des permis de construire. En effet, la réforme de l'urbanisme a obligé les administrations à changer de logiciel de collecte d'informations. « Les services ont identifié une instabilité de la collecte entre 2007 et 2011 suite à la réforme du droit des sols. Ces écarts de saisie peuvent représenter jusqu’à 40 000 logements sur un an. Certaines régions ont été particulièrement affectées par ces chocs de collecte, notamment Provence-Alpes-Côte d’azur, l’Aquitaine et l’Ile-de-France » précise le ministère. Par exemple, « 80 000 logements autorisés en 2010 n’apparaissent ni annulés, ni mis en chantier ».

Des enquêtes annuelles pour ajuster les résultats

En 2014, 356 000 logements ont été mis en chantier, soit une majoration de 58 000 logements par rapport aux résultats de la précédente méthode. Une bonne nouvelle pour le ministère, constamment critiqué sur les chiffres de construction de logements. « C'est davantage une remise à niveau, ça ne change pas le discours politique du gouvernement sur le logement : continuer à construire des logements là où il y en a besoin » affirme un porte-parole du ministère.

A partir du 27 février, la nouvelle méthode de calcul repose sur une estimation des chiffres de la construction à partir des données collectées puis complétées par des travaux de modélisation basés sur des paramètres conjoncturels tels que le stock de logements invendus des promoteurs, les taux d’intérêt ou le moral des ménages. En complément, des enquêtes annuelles pour ajuster les résultats et éviter toute divergence entre les estimations et la réalité seront réalisées. « Les faits sont têtus. Il est plus facile de s'arranger avec les statistiques » aurait probablement répondu Mark Twain.

>> Voir les chiffres de la construction de logements neufs de novembre 2014 à janvier 2015
 

Une cohérence restaurée

La FFB se « félicite » ce vendredi de la nouvelle approche retenue par les pouvoirs publics. « Cette méthode, qui palie la détérioration de l’information née de la multiplication des réformes du permis du construire depuis 2007-2008, permet, en première analyse, la réconciliation des données du secteur », souligne la Fédération, même si cela ne change « en rien la réalité de la crise profonde et durable du logement neuf ».

Même avec un score rehaussé à plus de 356 000 unités, l’année 2014 ressort très loin des quelques 500 000 mises en chantier requises pour satisfaire les besoins en logements et quasiment atteintes en 2006 et 2007. De plus, l’analyse des données sur les trois derniers mois fait apparaître un recul marqué de 7,5 % pour les autorisations et de 9,4 % pour les mises en chantier. « Le plan de relance d’août 2014 reste plus que nécessaire, notamment sur le champ de la primo-accession », réaffirme la Fédération.

Vers un suivi de la construction non-résidentielle ?

« Ce premier pas étant fait vers plus de qualité, il en appelle un second sur le suivi de la construction non-résidentielle. À l’heure où les menaces qui pèsent sur ce marché se renforcent (-18,4 % sur trois mois pour les autorisations), il est urgent de disposer, là aussi, d’une perception claire de la réalité », conclut la FFB.

Bruno Poulard

Redacteur
La sélection de la semaine
Plafond Monolithique ELEGANZA - Batiweb

Eleganza de Armstrong Ceiling Solutions offre une harmonie des sons et une élégance visuelle. Avantages...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb