PLF 2022 : la FFB réagit aux mesures annoncées

Vie des sociétés | 17.11.21
Partager sur :
PLF 2022 : la FFB réagit aux mesures annoncées - Batiweb
Alors que le projet de loi de finances 2022 (PLF 2022) est passé en première lecture à l'Assemblée nationale, les premières mesures concernant le bâtiment et le logement ont été annoncées par la ministre Emmanuelle Wargon. Dans un communiqué, la Fédération Française du Bâtiment (FFB) et le Pôle Habitat FFB ont salué la prolongation de certaines aides, mais ont également émis des réserves sur certains points, dont les critères du nouveau Pinel+.

À l'issue de la première lecture du PLF 2022 à l'Assemblée nationale, la ministre Emmanuelle Wargon détaillait lundi 15 novembre les premières mesures concernant le bâtiment et le logement.

 

La Fédération Française du Bâtiment (FFB) a dans la foulée réagi aux premières annonces. Dans un communiqué de presse, la fédération a reconnu d' « indéniables avancées pour le logement et la relance de la construction », citant notamment les exonérations de taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) pour le logement social et intermédiaire, la prorogation du Prêt à Taux Zéro (PTZ), de l'Éco-PTZ, du « Denormandie », du « Censi-Bouvard », et du « Pinel breton » - regrettant néanmoins que cette expérimentation ne soit pas étendue à d'autres territoires volontaires.

 

Des inquiétudes sur les exigences du Pinel+

 

La Fédération Française du Bâtiment (FFB) et le Pôle Habitat FFB se sont toutefois inquiétés des conditions exigeantes du nouveau « Pinel+ », intégrant non seulement des critères de taille et qualité du logement, mais aussi l'anticipation de l'étape 2025 de la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020).

 

« Cette annonce entre en totale contradiction avec les clauses de revoyure qui ont été prévues pour s’assurer de la soutenabilité de cette nouvelle réglementation. Et aucune étude d’impact sérieuse ne mesure aujourd’hui le surcoût associé à toutes ces exigences cumulées, donc la capacité à faire ! », souligne la fédération.

 

« Nos promoteurs immobiliers, acteurs locaux et durables des territoires, peinent à comprendre les motivations à durcir à ce point les conditions d’éligibilité au dispositif Pinel en période de crise du logement collectif en zones tendues », a regretté Grégory Monod, président du Pôle Habitat FFB.

 

Par ailleurs, la FFB insiste également sur le nécessaire versement des éventuelles créances de carry back sur un exercice 2021-2022 déficitaire, pour soutenir les entreprises du bâtiment dans un contexte de hausse des prix des matériaux et de l'énergie.

 

« Derrière l’aide aussi urgente qu’indispensable à la survie d’entreprises que constitue le carry back, se joue aussi la question de l’emploi. La construction s’avère le seul grand secteur à créer plus de 70 000 emplois nets depuis l’avant-crise. Casser cette dynamique aurait donc un impact bien plus large que pour le seul secteur ! Pour toutes ces raisons, la FFB continuera résolument à porter cette demande », a expliqué Olivier Salleron, président de la FFB.

 

Claire Lemonnier

 

Claire.lemonnier
filter_list

Sur le même sujet

2,3% de croissance dans la construction en 2018, mais la FFB moins confiante pour l'année à venir - Batiweb

2,3% de croissance dans la construction en 2018, mais la FFB moins confiante pour l'année à venir

La Fédération française du bâtiment (FFB) a annoncé une croissance de l'activité de 2,3% en 2018, ce mercredi 19 décembre, lors d’une conférence de presse sur son bilan annuel et ses prévisions pour l'an prochain. Une croissance en baisse par rapport aux 4,9% de 2017, mais certainement meilleure que celle de l’année à venir. Jacques Chanut, président de la FFB, a en effet annoncé que 2019 serait « marquée par la fin d’un cycle de croissance ». Précisions.
Le PTZ définitivement prolongé en zones B2 et C pour 2020 - Batiweb

Le PTZ définitivement prolongé en zones B2 et C pour 2020

La filière du bâtiment a été récompensée de ses efforts : la loi de finances 2020, adoptée ce jeudi 19 décembre à l’Assemblée Nationale, proroge bien le PTZ neuf en zones B2 et C jusqu’au 31 décembre de l’année prochaine. La Fédération Française des Constructeurs de Maisons Individuelles (FFC), Les Constructeurs Aménageurs (LCA) et la Fédération Française du Bâtiment (FFB) n’ont pas manqué de réagir à l’annonce cette bonne nouvelle, qui ouvre la voie vers des discussions avec le gouvernement pour « bâtir une politique durable du logement ».
La RE2020 entrera finalement en vigueur au 1er janvier 2022 - Batiweb

La RE2020 entrera finalement en vigueur au 1er janvier 2022

Soulagement pour les professionnels du bâtiment : la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020), qui devait être mise en œuvre au 1er juillet 2021, a de nouveau été décalée de 6 mois. Sa mise en application ne devrait ainsi pas intervenir avant le 1er janvier 2022. La ministre chargée du Logement a en effet annoncé un report et des « assouplissements » ce jeudi 18 février à l'occasion d'une conférence de presse. Malgré ces annonces, des inquiétudes persistent, notamment en termes de mixité des matériaux, ou encore de soutenabilité financière en raison des surcoûts.
La reprise du secteur du BTP fragilisée par les mesures gouvernementales - Batiweb

La reprise du secteur du BTP fragilisée par les mesures gouvernementales

Ce mercredi matin, la Fédération française du bâtiment (FFB) organisait sa traditionnelle conférence portant sur la conjoncture du marché. Et si la tendance était plutôt à la reprise ces derniers mois, les récentes mesures adoptées par le gouvernement, et en particulier la baisse des APL, risquent bien d’avoir des conséquences néfastes sur l’activité des professionnels du secteur. Explications.