Retour à la normale pour le polyuréthane Vie des sociétés | 05.04.18

Partager sur :
Retour à la normale pour le polyuréthane
Dans un communiqué daté du jeudi 29 mars, le Syndicat National des Polyuréthanes (SNPU) s’est voulu rassurant : alors que le secteur a souffert en 2017 de la pénurie mondiale de méthyl-di-isocyanate, le syndicat vient d’annoncer un retour à la normale. Les réseaux de distribution et les chantiers sont à nouveau approvisionnés « avec réactivité », laissant envisager une année 2018 bien plus productive.
Le 22 mai 2017, la Chambre syndicale française de l’étanchéité mettait en garde les professionnels du secteur contre la pénurie mondiale de méthyl-di-isocyanate (MDI), utilisé dans la production de panneaux isolants en polyuréthane.

Près d’un an plus tard, le secteur semble être sorti de crise ! En effet, le SNPU vient de confirmer un retour à la normale avec des réseaux de distribution et des chantiers approvisionnés « avec réactivité ».

« Le marché des panneaux d’isolation en polyuréthane retrouve sa dynamique positive » peut-on lire dans un communiqué. « La production de MDI a ainsi repris son rythme régulier (…). La croissance de l’activité du bâtiment, prévue en 2018, sur tous les secteurs de la construction, en neuf ou en rénovation, pourra compter sur la disponibilité et les atouts des panneaux en polyuréthane ».

Un matériau compatible avec le référentiel E+C-

Le SNPU insiste en effet sur le fait que le polyuréthane en panneaux répond au nouveau référentiel E+C- : « Nécessitant peu de matière pour une performance thermique élevée, sa part de carbone dans le bâti est ainsi réduite, tout en offrant un gain de surface habitable ».

Le syndicat rappelle en outre que le polyuréthane est un « isolant de résistance thermique la plus élevée pour une épaisseur la plus faible, léger, résistant à la compression et durable ».

Le SNPU souligne enfin que le polyuréthane en panneaux a doublé sa part de marché en cinq ans (pour rappel le marché de l’isolation du bâti en France représente environ 250 millions de m2). Grâce à leurs cinq usines localisées sur le territoire, les industriels du SNPU comptent bien consolider la présence du panneau en polyuréthane et l’inscrire parmi les isolants leaders du marché.

R.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le polyuréthane se récupère doucement mais sûrement de la crise du MDI

Le polyuréthane se récupère doucement mais sûrement de la crise du MDI

Lors d’une conférence de presse organisée ce mardi 5 février, le SNPU a révélé les chiffres du polyuréthane. S’il détient encore 10% de part du marché de l’isolation, le matériau a « fortement » souffert de la crise du méthyl-di-isocyanate (MDI). Conséquence, le secteur, qui connaissait jusqu’à alors une progression continue, a vu son activité se replier de – 10% en 2018. Le syndicat déclare cependant ne pas « être inquiet ». L’année 2019 devrait en effet permettre au polyuréthane de renouer avec la croissance.
Panneaux isolants polyuréthane : le syndicat de l’étanchéité redoute une « situation de crise »

Panneaux isolants polyuréthane : le syndicat de l’étanchéité redoute une « situation de crise »

C’est un « cas de force majeure » qui inquiète la Chambre syndicale française de l’étanchéité ! Dans une lettre circulaire datée du 22 mai, la CSFE a tenu à mettre en garde les professionnels du secteur contre la pénurie mondiale de méthyl-di-isocyanate, utilisé dans la production de panneaux isolants polyuréthane. Un phénomène préoccupant qui pourrait bien avoir des conséquences directes sur l’activité des entreprises concernées.
Panneaux isolants polyuréthane : après la crise, les professionnels se rassurent

Panneaux isolants polyuréthane : après la crise, les professionnels se rassurent

Le 22 mai dernier, la Chambre syndicale française de l’étanchéité s’adressait aux professionnels du secteur à travers une lettre circulaire pour les mettre en garde contre la pénurie mondiale de méthyl-di-isocyanate, composé indispensable à la production de panneaux isolants polyuréthane. Si la crise semblait alors bien partie pour durer, le Syndicat national des polyuréthanes se veut aujourd'hui rassurant, évoquant un « retour progressif à la normale ».
Le SNPU interpelle les candidats à la présidentielle sur l’isolation

Le SNPU interpelle les candidats à la présidentielle sur l’isolation

Le SNPU (syndicat national des polyurethanes) a publié mercredi une lettre ouverte aux candidats à l’élection présidentielle Française. Le syndicat y encourage les candidats à faire aborder l’isolation dans leurs programmes respectifs et à soutenir l’industrie du polyuréthane. La lettre rappelle également les propriétés ainsi que l’importance de ce matériau dans l’industrie française du bâtiment.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter