Revêtements de sols : un début d'année dynamique pour Udirev

Vie des sociétés | 25.05.21
Partager sur :
Revêtements de sols : un début d'année dynamique pour Udirev - Batiweb
Depuis le début de la crise sanitaire, les Français qui ont découvert les confinements et le télétravail ont eu de nombreuses velléités de travaux pour rénover et améliorer leur intérieur. Ces envies ont visiblement profité à l'Union des Distributeurs de REVêtements (Udirev), qui enregistre une hausse de plus de 10 % de son chiffre d'affaires début 2021 comparé à l'avant-crise.

Le groupement Udirev, spécialisé dans les revêtements de sols, annonce un bilan positif pour ce début d'année 2021, avec une hausse de 10,37 % de son chiffre d'affaires de janvier à avril 2021 comparé à la même période de 2019.

 

Le chiffre d'affaires des dix associés du groupement passe ainsi de 73,63 millions à 81,27 millions d'euros. Les effectifs augmentent également de 720 à 760 collaborateurs. Autre hausse du côté des points de vente, avec six nouvelles implantations, portant à 86 le nombre total de points de vente.

 

« Pour ces premiers chiffres, nous avons choisi de comparer nos performances avec celles d’une année “normale“ à savoir 2019, 2020 étant pour nous une année blanche. La progression est donc significative. Elle est le fruit notamment d’un nouvel intérêt des particuliers pour leur habitat qu’ils souhaitent plus confortable », note Marc Azoulay, directeur adjoint d'Udirev.

 

Un marché dominé par le PVC

 

Dans le détail, tous les types de sols bénéficient de ce dynamisme. Mais lorsque l'on regarde de plus près la répartition des ventes, le vinyle domine toujours le marché.

 

Entre janvier et avril 2021, les dalles et lames vinyles (LVT) représentent ainsi 32 % du chiffre d'affaires, suivie par les sols PVC en rouleaux (29,5 %). Viennent ensuite les parquets et stratifiés (17,4 %), et les sols textiles (moquettes, fibres végétales et tapis sur-mesure) avec 16,4 % du chiffre d'affaires.

 

Répartition des ventes par type de revêtements de sols. Source : Udirev

 

« Nos solutions acoustiques Liberty ont reçu un excellent accueil et boostent les ventes de dalles et lames vinyles. Nous constatons également un retour en grâce des sols textiles, portés par notre offre de tapis sur mesure confectionnés en région parisienne », précise Marc Azoulay.

 

En termes de RSE, le directeur adjoint d'Udirev dévoile la mise en place d'un programme de reforestation avec l'ONG We Forest, et un sponsoring avec le navigateur Kito de Pavant, lui-même engagé avec Reforest'Action sur la Transat Jacques Vabre.

 

Enfin, le groupement annonce sa volonté de relocaliser une partie du sourcing en Europe pour le développement de nouvelles gammes en 2022.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Quels sont les revêtements de sols les plus en vogue ? - Batiweb

Quels sont les revêtements de sols les plus en vogue ?

Udirev, groupe rassemblant une dizaine d’entreprises travaillant sur des solutions décoratives pour les sols, livre une analyse des tendances de l’année passée. Des tendances qui pourraient s’affirmer en 2020, avec une croissance des chiffres, liée à la période de confinement qui a incité les Français à se lancer dans des travaux de rénovation.
Le marché de la salle de bains en perte de vitesse en 2020 - Batiweb

Le marché de la salle de bains en perte de vitesse en 2020

La 5ème édition des Etats Généraux de la Salle de Bains avait lieu ce jeudi 20 mai. L'occasion de faire le bilan 2020 du marché, et de présenter les lauréats du palmarès des salles de bains remarquables 2021. L'Afisb dévoile que, pour la première fois depuis 4 ans, le marché de la salle de bains est en baisse, avec -5,4 %, impacté par la crise et la fermeture des points de vente.
Eric Chevallier, nouveau président d'Udirev - Batiweb

Eric Chevallier, nouveau président d'Udirev

A l'occasion de l’assemblée générale de l’Union des Distributions de Revêtements (Udirev) le 9 juin dernier, Eric Chevallier a été élu à la présidence du groupement. Il succède ainsi à Claude Chevallier qui prend sa retraite après 36 années de gouvernance.