Une nouvelle étape franchie vers la fusion des groupes Holcim et Lafarge

Vie des sociétés | 07.07.14
Partager sur :
Une nouvelle étape franchie vers la fusion des groupes Holcim et Lafarge - Batiweb
Le comité Lafarge et Holcim, nouvellement créé, vient d'établir une liste d’actifs que les deux géants du ciment pourraient céder dans le cadre de leur projet de fusion entre égaux, annoncé le 7 avril dernier. Le but est d'anticiper les demandes éventuelles des autorités de la concurrence afin de faciliter la création du groupe LafargeHolcim, poids-lours des matériaux de construction.
« La liste annoncée aujourd’hui représente la majeure partie des actifs que les deux sociétés envisagent de désinvestir », ont indiqué les groupes Holcim et Lafarge dans un communiqué commun. Il s'agit là d'une étape supplémentaire dans leur projet de fusion, annoncé en avril dernier.

Lafarge et Holcim envisagent ainsi de céder les actifs d'Holcim en France métropolitaine, à l'exception de la cimenterie d’Altkirch et des sites béton et granulats sur le marché du Haut-Rhin ; les actifs de Lafarge à la Réunion, exceptée sa participation dans Ciments de Bourbon.

Mais les deux groupes envisagent également de se séparer d'actifs en Autriche, en Hongrie, en Allemagne, en Roumanie, en Serbie et au Royaume-Uni.

Suite à ces cessions, le futur groupe Lafarge réaliserait environ 20 % de son chiffre d'affaires global en Europe, « ce qui lui permettra de bénéficier de la reprise économique de ce continent ».

Fusion prévue au 1er semestre 2015 

Dans le reste du monde, les deux groupes sont également prêts à vendre des actifs au Canada, à l'Île Maurice, aux Philippine et au Brésil.

Les deux sociétés précisent qu'il ne s'agit pas d'une liste exhaustive puisqu'elle « continueront à évaluer les situations où des désinvestissements pourraient être nécessaires en fonction de l’appréciation des recouvrements géographiques ou de demandes des autorités de la concurrence ».

Les deux sociétés continueront à évaluer les situations où des désinvestissements pourraient être nécessaires en fonction de l’appréciation des recouvrements géographiques ou de demandes des autorités de la concurrence.

Comme annoncé, le projet de fusion devrait être finalisé au premier semestre 2015.

C.T
Redacteur
La sélection de la semaine
PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...


Sabot à ailes extérieures SBE - Batiweb

Le sabot à ailes extérieures SBE permet une reprise de charge semblable au modèle en 2 mm d‘épaisseur....

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb