Véhicules électriques : et si vous utilisiez l’éclairage public pour recharger ?

Vie des sociétés | 19.09.16
Partager sur :
Véhicules électriques : et si vous utilisiez l’éclairage public pour recharger ? - Batiweb
La commune de La Roche-sur-Yon, en Vendée, vient tout juste d’inaugurer ses nouvelles bornes de recharge de véhicules électriques, directement intégrées aux lampadaires de la ville. Une première en France, rendue possible grâce à Bouygues Energies & Services, filiale de Bouygues Construction. Tous les détails sur cette expérimentation unique en son genre.
Utiliser des lampadaires pour recharger les véhicules électriques, c’est désormais possible ! C’est en Vendée, à La Roche-sur-Yon, qu’ont été inaugurées vendredi dernier les premières bornes de recharge connectées au réseau d’éclairage public.

La ville de La Roche-sur-Yon et Enedis, entreprise en charge de la gestion du réseau électrique national, ont fait appel à Bouygues Energies & Services, filiale de Bouygues Construction, pour mener à bien ce projet.

Une idée simple et efficace

Bouygues Energies & Services a donc eu la tâche d’intégrer directement les nouvelles bornes, baptisées Citycharge, aux lampadaires. « Il n’y a pas besoin de réaliser de travaux de génie civil, nous utilisons au maximum les infrastructures existantes », indique Alain Leboeuf, député local.

3 places de parking ont d’ores et déjà été reliées au réseau d’éclairage public. Accessibles aussi bien par les vélos que par les voitures électriques, les bornes disposent d’une puissance de 3,7 kilovoltampères. Ainsi, pour 2 heures de recharge, une voiture pourra regagner une autonomie de 50 km.

Bouygues pionnier en matière de recharge

Bien que ce dispositif soit tout nouveau en France, il en fallait plus pour intimider Bouygues Energies & Services, dont les compétences en termes d’installation d’équipements dédiés à la recharge de véhicules électriques ne sont plus à prouver. En effet, la filiale de Bouygues Construction compte déjà plus de 8 000 bornes mises en place.

Par ailleurs, l’utilisation de l’éclairage public comme source électrique s’est rapidement imposée d’elle-même dans l’esprit de l’entreprise. « Depuis 2014, Bouygues Energies & Services utilise les lampadaires comme des objets connectés pour offrir différents usages comme le wifi, la vidéoprotection ou la sonorisation. Aujourd’hui, nous sommes heureux d’expérimenter en grandeur réelle ce nouveau service de recharge de bornes en Vendée », déclare Olivier Mazé, directeur d’exploitation au sein de Bouygues Energies & Services.

L’inauguration de ces nouvelles bornes de recharge signe également le début d’une phase d’expérimentation, au cours de laquelle « l’impact de la recharge sur le réseau sera analysé », comme le précise l’entreprise dans un communiqué. Ainsi, si l’expérience s’avère concluante, Bouygues Energies & Services pourrait déployer son offre sur la France entière.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Éclairage public : l'état du parc et les fausses bonnes idées - Batiweb

Éclairage public : l'état du parc et les fausses bonnes idées

Sur les neuf millions de points lumineux que compte l'éclairage public français, un tiers doit être remplacé, notamment à cause de la réglementation européenne, interdisant les lampes les plus énergivores. C'est le bilan dressé fin novembre par le SERCE lors d'une conférence sur l'état du parc français en matière d'efficacité énergétique et d'éclairage public.