Fermer

Logement classé G : quels travaux réaliser pour en sortir ?

Votre logement a été noté G sur le diagnostic de performance énergétique (DPE) ? Vous cherchez à sortir du statut de « passoire thermique » ? Avec l’arrivée des nouvelles mesures gouvernementales, les interrogations sur la location de biens mal isolés et énergivores se multiplient. Mais comment sortir de la classe G ? Quels sont les travaux à effectuer, ainsi que les aides disponibles ? Découvrez les travaux à réaliser en priorité sur une passoire thermique classée G.
Publié le 15 mars 2023

Partager : 

Logement classé G : quels travaux réaliser pour en sortir ? - Batiweb

Immobilier : qu’est-ce qu’une passoire thermique ?

Une "passoire thermique" est un terme employé pour désigner un logement qui consomme de l’énergie de manière excessive. Ces appartements ou maisons consomment beaucoup d’énergie pour le chauffage et sont très mal isolés.

Calendrier de réduction des passoires thermiques
 1er janvier 20231er janvier 20251er janvier 20281er janvier 2034
Location à usage de résidence principale en métropoleLes logements consommant plus de 450 kWh/m²/an d'énergie finale sont interdits à la location Interdiction de louer des logements de classe G consommant plus de 420 kWh/m²/an d'énergie primaireInterdiction de louer des logements de classe FInterdiction de louer des logements de classe E
Location à usage de résidence principale en Outre-Mer
  • Interdiction de la classe G à partir du 1er janvier 2028
  • Interdiction de la classe F à partir du 1er janvier 2031
  • Interdiction de la classe E à partir du 1er janvier 2034

 

Immobilier : en quoi consiste le DPE ? 

Désormais obligatoire lors d’un achat ou d’une location, le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un indicateur essentiel pour connaître les performances énergétiques d’un logement.

Le diagnostic énergétique doit contenir au minimum : 

  • Ladescription du logement et ses équipements 

Descriptif et quantité annuelle d'énergie consommée ou estimée, pour chaque catégorie d’équipements : le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, la ventilation, etc.

  • Lesrecommandations et rapports 

Les recommandations qui visent à améliorer le DPE, notamment par le biais de travaux de rénovation énergétique, ou en modifiant les comportements liés à la consommation.

  • Étiquettes énergie et climat

Les étiquettes indiquent la consommation d'énergie, ainsi que le niveau d’émission de gaz à effet de serre annuelle du logement.

Logement classé G : les 3 travaux de rénovation recommandés pour en sortir

La classe G est la catégorie la plus énergivore, avec une moyenne annuelle de 450 kWh/m². Au total, 80 kg de CO2/m² par an sont émis par ces logements. De ce fait, il est indispensable d’effectuer des travaux de rénovation pour améliorer le DPE. Voici les travaux à réaliser en priorité :

L’isolation thermique 

Les logements de classe G dépensent plus en chauffage pour compenser les pertes d’énergie. En effet, en hiver, les habitants de passoires thermiques obtiennent rarement un confort thermique satisfaisant en raison de déperditions de chaleur importantes. En été, les occupants rencontrent des difficultés à maintenir une fraîcheur constante, et à rendre la température supportable. De ce fait, les travaux d’isolation thermique sont indispensables pour rendre le logement plus étanche, et ainsi favoriser la conservation de la chaleur en hiver, et de la fraîcheur en été.

Selon l’Agence de la transition écologique (ADEME), les pertes de chaleur d’une maison construite avant 1974 et non isolée, se situent à différents niveaux : 

  • Le toit : entre 25 % et 30 %
  • Les murs :  entre 20 et 25 % 
  • L’air renouvelé et fuites : entre 20 % et 25 % 
  • Les fenêtres : entre 10 % et 15 %
  • Les planchers bas : entre 7 % et 10 %
  • Les ponts thermiques : entre 5 % et 10 %

Il est donc nécessaire d’effectuer des travaux d’isolation : 

  • De la toiture
  • Des murs par l’extérieur et/ ou l’intérieur
  • Des combles
  • Des fenêtres, avec l’installation ou lechangement d'un double ou triple vitrage

La ventilation 

La ventilation est un élément à prendre en compte pour améliorer le DPE d'une passoire thermique. Bien aérer son logement permet de renouveler l'air intérieur, qui contient de la vapeur d’eau provenant de ses occupants et de leurs activités. Il est important d’évacuer cette humidité hors du logement, en combinant une bonne isolation thermique avec une ventilation efficace.

De plus, faire baisser le taux d’humidité de son logement permet de chauffer plus facilement l’air intérieur, et ainsi diminuer les factures liées au chauffage. Plusieurs solutions sont possibles pour éviter les problèmes de condensation, d’humidité et améliorer l’air ambiant :

  • La ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux, qui permet d’extraire l’air ambiant vers l’extérieur du logement ;
  • La VMC double flux permet de renouveler l'air vicié, mais surtout de préchauffer l’air neuf avant qu'il n'entre dans le logement. En inversant son système, la VMC double flux permet également de rafraîchir le logement en été ;
  • La VMC hygroréglable ajuste le débit d'air en fonction du taux d'humidité de l'air intérieur du logement.

Le chauffage 

Après avoir amélioré l’isolation et la ventilation de son logement, il est nécessaire de se pencher sur le chauffage. Opter pour un chauffage économique, écologique et performant peut contribuer à améliorer le DPE du logement. De nombreux systèmes existent :

  • La pompe à chaleur (PAC) : un dispositif performant qui permet de faire environ 60 % d’économies. Qu'il s'agisse d'une pompe à chaleur air-air, air-eau, sol-eau et eau-eau, le système reste économique, en partie grâce à son coefficient de performance (COP) élevé. 
  • La chaudière à granulés ou à pellets:  dispose d’un excellent rendement, sur certains modèles de chaudière biomasse, ce dernier peut même dépasser les 100 %. 
  • La chaudière à très haute performance énergétique (THPE) : offre un très bon niveau de performance, avec une répartition douce et uniforme de la chaleur. Les modèles les plus performants proposent des technologies innovantes en fonctionnant à basse température ou via le phénomène de condensation. Ce dispositif permet de réduire sa facture de chauffage jusqu'à 30 %. 

Dans le cadre d’une rénovation énergétique permettant d’améliorer le DPE, il peut être intéressant de remplacer l’ancien ballon du logement par :

  • Un chauffe-eau thermodynamique :  cet appareil combine deux dispositifs (pompe à chaleur aérothermique et ballon de stockage). Il existe 3 types de chauffe-eaux thermodynamiques, fonctionnant avec des technologies différentes (air ambiant, air extrait, air extérieur) ;
  • Un chauffe-eau solaire individuel : ce dispositif implique l’installation de panneaux solaires thermiques sur le toit. La production d’eau chaude sanitaire est permise grâce au rayonnement du soleil ;
  • Un chauffe-eau solaire thermodynamique : ce système combine deux systèmes très performants (le chauffe-eau solaire avec des panneaux photovoltaïques ou thermiques et le chauffe-eau thermodynamique). 

Quelles sont les aides pour les passoires thermiques de classe G ? 

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov’ est une aide forfaitaire, dont le montant dépend du niveau de ressources des ménages. À chaque catégorie de revenus est associée une couleur :

  • MaPrimeRénov’ Bleu : revenus très modestes ;
  • MaPrimeRénov’ Jaune : revenus modestes ;
  • MaPrimeRénov’ Violet : revenus intermédiaires ;
  • MaPrimeRénov’ Rose : revenus supérieurs.

 

 MaPrimeRénov’ BleuMaPrimeRénov’ JauneMaPrimeRénov’ VioletMaPrimeRénov’ Rose
Bonus « sortie de passoire » 1 500 €1 500 €1 000 €500 €
Audit énergétique hors obligation réglementaire500 €400 €300 €Non éligible
Ventilation double flux2 500 €2 000 €1 500 €Non éligible
Travaux d’isolation et équipements 
Isolation des murs par l’extérieur (ITE)(surface de murs limitée à 100 m2)75 €/m²60 €/m²40 €/m²15 €/m²
Isolation des murs par l’intérieur (ITI)25 €/m²20 €/m²15 €/m²7 €/m²
Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles25 €/m²20 €/m²15 €/m²7 €/m²
Isolation des toitures terrasses75 €/m²60 €/m²40 €/m²15 €/m²
Isolation thermique des fenêtres et parois vitrées100 €/ équipement80 €/ équipement40 €/ équipementNon éligible
Protections contre les rayonnements solaires (uniquement pour l’Outre-mer)25 €/m²20 €/m²15 €/m²Non éligible
Chauffage et eau chaude sanitaire 
Chauffe-eau thermodynamique1 200 €800 €400 €Non éligible
Pompe à chaleur air/eau (dont PAC hybrides)4 000 €3 000 €2 000 €Non éligible
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique (dont PAC hybrides)10 000 €8 000 €4 000 €Non éligible
Chauffe-eau solaire individuel4 000 €3 000 €2 000 €Non éligible
Système solaire combiné10 000 €8 000 €4 000 €Non éligible
Chaudière bois à alimentation manuelle (bûches) 8 000 €6 500 €3 000 €Non éligible
Chaudière bois à alimentation automatique (granulés, plaquettes)10 000 €8 000 €4 000 €Non éligible

MaPrimeRénov' Sérénité 

MaPrimeRénov' Sérénité est accordée aux ménages les plus modestes, réalisant un bouquet de travaux entraînant un gain énergétique d'au moins 35 %. Les montants varient selon les ressources du ménage et peuvent atteindre jusqu'à 50 % du prix total des travaux.

Les CEE 

Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) ou les primes coups de pouce, sont délivrés par les fournisseurs d’énergie et contrôlés par l'État. Il est possible d'obtenir une prime pour l’installation : 

  • D’une pompe à chaleur ;
  • D’une chaudière biomasse ou d'un poêle à bois ; 
  • D’un système solaire combiné.

L'Éco-PTZ

L’Éco-prêt à taux zéro est un crédit sans intérêt bancaire d'une valeur maximale de 50 000 €, définis selon les travaux effectués.

La TVA à taux réduit 

La TVA à taux réduit à réduit à 5,5 % s'applique automatiquement sur les travaux de rénovation énergétique, sur la main d'œuvre et le matériel.

 

Sabrina Coëzy 

Sur le même sujet

Rénovez, valorisez, économisez

Conseils, primes, accompagnement : Hellio aide ses entreprises de travaux partenaires à bénéficier des financements et à constituer leurs dossiers. Développez et valorisez votre activité avec Hellio. Moins...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.