Fermer

Quel chauffage est le plus économique pour 2023 ?

Le chauffage représente une part importante de la consommation énergétique des ménages. Déterminer quel système de chauffage est le plus économique peut être difficile. Quel est le chauffage le plus économique ? De combien peut-on réduire ses factures de chauffage ? Nous avons comparé différents types de chauffage pour trouver le plus économique.
Publié le 03 janvier 2023

Partager : 

Quel chauffage est le plus économique pour 2023 ? - Batiweb

Top 4 des chauffages les plus économiques

Alors que les prix des combustibles fossiles fluctuent, les ménages essaient de réduire leur consommation d'énergie. Le chauffage représente 66 % de la consommation énergétique d'un ménage, selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). Le choix du système de chauffage est donc d'une grande importance, non seulement pour éviter les trop-perçus, mais aussi pour offrir un confort optimal. Voici les systèmes de chauffage les plus économiques :

Pompe à chaleur : un appareil puissant pour faire jusqu'à 60 % d'économies

La pompe à chaleur permet d’associer chauffage écologique et économique. Cette dernière absorbe la chaleur de l’air extérieur pour la transmettre dans un circuit de chauffage. C’est un dispositif performant qui permet de faire environ 60 % d’économies. Qu'il s'agisse d'une pompe à chaleur air-air, air-eau, sol-eau et eau-eau, le système reste économique, en partie grâce à son coefficient de performance (COP) élevé, qui permet de récupérer 3 kWh d’énergie pour seulement 1 kWh consommé.

Poêle bois ou chaudière bois, un dispositif performant

Le chauffage au bois est une excellente solution qui allie efficacité énergétique et confort. Ce mode de chauffage économique couvre tous les besoins, tels que : le chauffage d'appoint, le chauffage central, et l'eau chaude sanitaire.

Le poêle bois

Le poêle à bois est la façon la plus traditionnelle de chauffer une maison. Qu'il s'agisse de poêles à bûches ou à granulés, il est considéré comme le type de chauffage le plus économique. Comme pour tous les systèmes de chauffage, l'achat d'un poêle à bois est un investissement important. Néanmoins, il apporte une forte rentabilité à long terme par rapport aux autres méthodes de chauffage traditionnelles, étant donné que sa matière première reste le combustible le moins cher disponible sur le marché.

Chaudière biomasse

La chaudière biomasse permet de chauffer toute une habitation contrairement à un poêle bois, qui sert souvent de chauffage d'appoint. Elle fonctionne comme une chaudière à gaz ou au fioul, mais utilise du bois sous diverses formes (bûches, pellets ou granulés et plaquettes forestières) comme combustible. La chaudière bois peut être combinée avec un circuit de chauffage central pour fournir de l’eau chaude et apporter le confort nécessaire.

Le système solaire combiné (SSC), un équipement 2-en-1

Le système solaire combiné (SSC) est une installation très similaire à celui du chauffe-eau solaire. En effet, c’est un équipement 2-en-1 qui permet à la fois de produire de l’eau chaude sanitaire grâce à l’énergie solaire, mais aussi d’assurer le chauffage dans une maison. Les chauffe-eaux solaires combinés peuvent couvrir 40 à 60 % de la demande de chauffage, selon l'Ademe. Cela varie en fonction des conditions climatiques de la région, de la dimension de l’installation, et de la qualité de l’isolation de la maison.

Chaudière gaz à condensation (THPE)

La chaudière à gaz offre un confort maximal avec une répartition douce et uniforme de la chaleur. Les modèles les plus performants proposent des technologies innovantes en fonctionnant à basse température ou via le phénomène de condensation. Cette dernière est la plus efficace et la plus rentable en permettant de réduire sa facture de chauffage jusqu'à 30%. La chaudière gaz à condensation ou chaudière à très haute performance énergétique (THPE), est utilisée aussi bien pour le chauffage que pour la production d'eau chaude sanitaire. De plus, sa consommation de gaz est inférieure à celle d’une chaudière classique pour la même quantité de chaleur produite. Elle offre un rendement énergétique saisonnier supérieur ou égal à 92 %.

Pour fonctionner, elle récupère la vapeur d’eau produite par la combustion du gaz pour faire monter en température le circuit de chauffage. En condensant une partie ou l'ensemble de la vapeur d'eau, la chaudière gaz à condensation permet de faire d’importantes économies. Malgré la hausse annuelle des prix du gaz, le rapport qualité est maintenu.

Quels sont les critères qui définissent un chauffage économique ?

Pour choisir un système de chauffage économique, il est nécessaire d'identifier les facteurs qui le rendent économique. Maintenir le confort tout en réduisant son empreinte écologique reste une priorité lors du choix du chauffage. Il est essentiel de connaître les critères de sélection les plus importants parmi tous les modes de chauffage disponibles sur le marché. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour déterminer le système de chauffage le plus économique, tels que :

Le prix de la matière première

Connaître le prix du combustible est indispensable pour choisir le meilleur système de chauffage. C'est le premier critère à prendre en compte.

Le coût d'acquisition

Le prix des appareils varie selon le système, mais il en va de même pour le coût d'installation. Certains appareils de chauffage nécessitent plus d'investissement que d'autres. 

Équipement         Prix  
Chauière biomasse Entre 3 100 € et 18 000 € 
Poêle à granulés Entre 1 000 € et 6 000 €
Poêle à bûches Entre 2 000 € et 7 000 €
Pompe à chaleur air-eau Entre 9 000 € et 12 500 €
Pompe à chaleur air-air Entre 6 900 € et 9 500 €
Pompe à chaleur géothermique Entre 12 500 € et 19 500 € 
Le système solaire combiné (SSC) Entre 13 000 € et 20 000 € 
Chaudière gaz à condensation Entre 3 000 € et 7 000 € 

Le budget pour l’entretien

L’entretien du chauffage est un critère indispensable pour s'assurer que le chauffage reste toujours économique. Il est important de veiller à ce qu'il fonctionne dans des conditions optimales. Néanmoins, faire entretenir son chauffage s'ajoute à la liste des dépenses à envisager.

Équipement    Entretien annuel  
Chauière biomasse Entre 100 € et 200 € 
Poêle à granulés Entre 40 € et 95 €
Poêle à bûches Entre 40 € et 95 €
Pompe à chaleur Entre 145 € et 350 €
Chaudière gaz à condensation Entre 75 € et 180 € 

Les besoins en chauffage

Pour installer le chauffage le plus économique, il est important de définir ses besoins dès le départ. Selon le mode de vie, le type de chauffage doit être adapté au nombre d'habitants et à leurs besoins. Une grande maison ne se chauffe pas de la même manière qu’un petit appartement. Surdimensionné, le chauffage consomme trop. S'il est trop petit, il ne chauffera pas assez.

L’isolation du logement

Il est inutile d’investir dans un système de chauffage économique si l’habitation est mal isolée. En effet, un logement avec un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) médiocre peut entraîner des pertes de chaleur. Par conséquent, une bonne performance de chauffage dépend avant tout d'une bonne isolation thermique des murs, des combles, des sols, des portes et des fenêtres. 

Le rendement de l’appareil

Pour savoir si un appareil de chauffage est économique, il est très important de connaître son rendement. Il indique la quantité d’énergie produite à partir de la quantité consommée. Par exemple, un appareil qui a un rendement de 100 % consomme 1kWh d’énergie pour produire 1kWh. Plus le rendement est élevé, plus l’appareil est performant. De plus, l’efficacité énergétique saisonnière (ETAS) permet de déterminer les performances théoriques qu'un appareil peut avoir sur une année.

La performance réelle d'un appareil de chauffage dépend également de plusieurs critères, tels que :

 

  • La zone géographique du logement ;
  • Le type de logement ;
  • Les habitudes de chauffage et de consommation d’eau chaude sanitaire ;
  • L’isolation de la maison.
Équipement         ETAS 
Chauière biomasse 90 %
Poêle à granulés 85 % 
Poêle à bûches 90 %
Pompe à chaleur air-eau 130% 
Pompe à chaleur air-air 150 % 
Pompe à chaleur géothermique 170 % 
Le système solaire combiné (SSC) 80 % 
Chaudière gaz à condensation 100 %   

 

Quelles sont les aides pour l’installation d’un chauffage économique ?

Choisir un système de chauffage écologique et économique permet de bénéficier de plusieurs aides mises en place par l’État. Pour accéder à ces différentes subventions, il est nécessaire de faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

Les aides pour les pompes à chaleur sont :

  • La Prime Énergie ou CEE
  • MaPrimeRénov’
  • MaPrimeRénov’ Sérénité
  • La TVA à taux réduit (5,5 %)
  • L’Éco-PTZ
  • Le chèque énergie
  • Les aides locales
     


Les aides disponibles pour l’installation d’une chaudière biomasse, d’un poêle bois ou un poêle à granulés sont :

 

Les subventions disponibles pour l’installation d‘une chaudière gaz à condensation sont :

 

  • MaPrimeRénov’
  • MaPrimeRénov’ Sérénité
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)
  • La TVA à taux réduit (5,5 %)

 

Sabrina Coëzy 

Photo de Une : ©Adobe Stock

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.