star_border Chaperon OPTIPOSE® de 50 cm 3 pentes « Spécial platine » WESER

Chaperon OPTIPOSE® de 50 cm 3 pentes « Spécial platine » WESER Batiweb

Vraiment innovant, le couvre-mur ou chaperon OPTIPOSE® à 3 pentes s’impose par son système d’emboîtement original et unique offrant une finition parfaite et une protection optimale de votre mur pour en assurer sa longévité. Ces produits parfaitement calibrés assurent, de manière classique et efficace, la finition de vos murs et murets tout en facilitant la pose de n’importe quelle clôture à platine. Sa conception très étudiée permet une mise en place facile et rapide selon une mise en œuvre disponible chez Weser par écrit ou par vidéo. Le choix de la largeur du chaperon est déterminé par la largeur du mur enduit fini.

Plus produit :

- Ergonomie permettant d’allier l’évacuation efficace des eaux et la pose de clôture sur platine.

- Jonction des chaperons par un joint mince d’étanchéité en acrylique facile à appliquer.

- 50% de gain de temps à la pose : plus besoin de revenir sur chantier pour faire les joints.

- Profil mâle/femelle comme guide pour un alignement parfait des pièces.

- Permet de s’affranchir de la protection et du nettoyage demandés par les joints traditionnels.

- Diminue considérablement les risques de coulure au droit des joints.

- Equipé de « goutte d’eau » de chaque côté pour éviter les grosses infiltrations.

- Précision et régularité dimensionnelles grâce à la technologie du béton compacté.

- Possibilité de pose collée sur blocs rectifiés ou arase rectiligne (choisir le mortier-colle en fonction).

- Produit « 2 en 1 » permettant tout de même la pose avec joint traditionnel au mortier.

- Teinté et hydrofugé dans la masse pour une meilleure tenue des couleurs.

- Fabriqué en France.

2 largeurs : Pour mur fini de 220 mm maxi : 490 (495) x 280 x 40/60 mm Pour mur fini de 270 mm maxi : 490 (495) x 330 x 40/62 mm

Teintes : Blanc cassé / Ton pierre / Gris


Vidéo du produit

Lire la vidéo

portrait Le fabricant

WESER SAS Batiweb

WESER SAS

1 Route de Cléré
37130 MAZIERES DE TOURAINE
France



Les familles associées

filter_list Actualités associées

essai Batiweb

essai

essai
Pour 2020, le CSTB’Lab fait le plein de start-up Batiweb

Pour 2020, le CSTB’Lab fait le plein de start-up

Le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) a lancé, en 2017, le CSTB’Lab, qui accompagne, chaque année, de jeunes startups pour les aider dans leurs développements business et scientifique. Ce 15 janvier 2020, CSTB’Lab accueille 5 nouvelles startups qu’elle pense visionnaires et innovantes dans le domaine du bâtiment.
La France, 2e producteur européen de tuiles et de briques Batiweb

La France, 2e producteur européen de tuiles et de briques

Selon l’INSEE, la France est le 2ème plus gros producteur de matériaux de construction en terre cuite, derrière l’Allemagne et devant le Royaume-Uni. Le pays est porté par la production de tuiles (2ème producteur européen), plus que de briques (5ème producteur européen). La France reste toutefois à la seconde place derrière l’Allemagne, que ce soit pour la production de tuiles et pour l’ensemble des produits de construction en terre cuite.
essai Batiweb

essai

essai
Kaliti, l'outil collaboratif qui optimise les chantiers de construction Batiweb

Kaliti, l'outil collaboratif qui optimise les chantiers de construction

Depuis 2011, Kaliti propose, aux acteurs de l’immobilier, un outil digital collaboratif permettant d’optimiser les étapes clés d’un chantier de construction. La solution permet aux entreprises du bâtiment, architectes, maitres d’œuvre et d’ouvrage, et clients finaux d’échanger de l’information via une plateforme, de suivre et de piloter l’avancement du chantier, de gérer les risques, les coûts et les délais. Rencontre.
Rénovation urbaine : le Gouvernement répond à J-L Borloo Batiweb

Rénovation urbaine : le Gouvernement répond à J-L Borloo

Sibeth Ndiaye, porte-parole du Gouvernement, a réagit ce jeudi 16 janvier aux propos de Jean-Louis Borloo, ancien ministre de la Ville, concernant la rénovation urbaine. Ce dernier, déplorant « l’arrêt total » du plan de cohésion sociale et de rénovation urbaine devant le Sénat, réclamait l’ouverture d’une enquête parlementaire. S. Ndiaye a de son côté assuré qu’une mission d’information parlementaire était déjà en cours, et rappelé le doublement du budget de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru).

Pas plus d'articles disponible

Pas plus d'articles disponible

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter