Des menuiseries performantes pour des logements aux pieds du périphérique parisien

Architecture | 18.10.19
Partager sur :
Des menuiseries performantes pour des logements aux pieds du périphérique parisien - Batiweb
A Paris, la RIVP a confié à l’architecte Michel Jacotey la réhabilitation de deux immeubles de logements sociaux en R+12 et R+9 situés aux abords immédiats du périphérique parisien et de ses nuisances. En plus d’une isolation par l’extérieur, l’architecte a prescrit le remplacement des fenêtres PVC par la gamme Duoba de Bieber, avec des performances acoustiques allant jusqu’à 38 décibels.

Dans le 17ème arrondissement, à la frontière entre Paris et Levallois-Perret (92), le cabinet d’architecture Jacotey-Voyatzis s’est vu confier la réhabilitation de deux immeubles de logements sociaux construits en 1978 et gérés par la RIVP.

 

De nécessaires performances acoustiques

 

Pour ce chantier, une isolation par l’extérieur et le changement des fenêtres ont été décidé. L’architecte Michel Jacotey a prescrit les menuiseries de la gamme Duoba de Bieber pour leurs performances acoustiques. Le critère était indispensable pour ces immeubles subissant de fortes nuisances sonores liées à la présence immédiate du périphérique parisien et de la caserne de pompiers de la Porte de Champerret.

 

Deux immeubles à proximité immédiate du périphérique parisien et de ses nuisances. ©Dominique Eskenazi

 

Six types de fenêtres et quatre types de vitrages ont été choisis en fonction de l’exposition. Côté jardin, des fenêtres à double vitrage de 31 décibels ont été installées, allant jusqu’à 38 décibels du côté du périphérique. « Bieber propose des menuiseries pouvant aller jusqu’à 43 décibels », souligne par ailleurs Jacques Bourgès, Responsable Prescription.

 

Des menuiseries en bois issu de forêts gérées durablement

 

Les 428 fenêtres en PVC ont ainsi été remplacées par des menuiseries mixtes bois et aluminium. Il faut dire que le bois est la spécialité de Bieber, qui se revendique comme « le plus gros producteur de fenêtres en bois de pin ».

 

« Nous utilisons du pin sylvestre, qui présente de meilleures performances que le chêne. Le bois utilisé est FSC, donc issu de forêts gérées durablement. Nous sommes également membre de la charte de qualité du FCBA, qui réalise des audits de production à l’usine. Et nous recyclons 100% des déchets qui sont broyés et réutilisés pour la chaudière biomasse », explique Christophe Bieber.

 

Sur les fenêtres, une lasure blanche de RAL 9016 a été posée pour protéger le bois des UV. « Nous développons le recours aux lasures naturelles, en phase aqueuse, pour limiter les émissions de CO2 et garantir une meilleure qualité de l’air », précise C. Bieber.

 

Les menuiseries Bieber ont été installées par GTM (groupe Vinci), spécialisée dans la rénovation en site occupé. L’entreprise a également posé des brise-soleil motorisés Griesser.

 

Refléter la lumière

 

Du côté de la façade, les briques rouges contrastent avec un bardage métallique Alucobond qui a été posé pour mieux réfléchir la lumière. « Nous avons décidé de peindre les balcons en jaunes pour apporter davantage de luminosité », précise également l’architecte Michel Jacotey. 

 

Photo vue de l’extérieur avec briques et bardage métallisé Alucobond. ©C.L.

 

Dans le contrat, le maître d’œuvre s’est engagé à réduire de 60 % les consommations énergétiques sur trois ans. « 40 % d’économies d’énergie ont déjà été mesurées », confirme l’architecte.

 

En tout, 4,5 millions d’euros ont été dépensés par la RIVP, décrite comme « soucieuse de la qualité architecturale et de la question du développement durable », dont 350 000 euros pour les menuiseries.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : ©Dominique Eskenazi

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Le système constructif Façade F4 fait peau neuve - Batiweb

Le système constructif Façade F4 fait peau neuve

Filiales du Groupe Saint-Gobain, Isover et Placo ont croisé leurs expertises respectives afin de faire évoluer le système constructif Façade F4. S’offrant une nouvelle vie, ce dernier intègre désormais des profilés métalliques moins épais et moins lourds, une laine de verre particulièrement performante, ainsi qu’une pastille d’étanchéité à l’air ne nécessité aucune ossature métallique supplémentaire. Présentation.
La rénovation de la façade, élément central pour changer l’image d’un logement social - Batiweb

La rénovation de la façade, élément central pour changer l’image d’un logement social

A Limoges (87), le bailleur social scalis décide de rénover la façade de deux immeubles de logements sociaux ayant déjà été isolés par l’extérieur. L’objectif : redonner un aspect plus esthétique à cet ensemble d’un rose fade et dépassé. Le choix se porte sur une peinture résistante à l’humidité et des couleurs différenciées pour mieux marqués les différents espaces.
L’UFME publie une fiche technique sur le recyclage des fenêtres - Batiweb

L’UFME publie une fiche technique sur le recyclage des fenêtres

Après avoir publié une charte d’engagement volontaire pour le recyclage des menuiseries en fin de vie, l’Union des Fabricants de Menuiseries (UFME) annonce la publication d’une fiche technique résumant les grands principes de leur collecte et de leur traitement. Ce document revient notamment sur la valorisation des différents éléments composant une fenêtre et les unités de recyclage dans lesquelles il faut les déposer. Détails.