La Cité des civilisations du vin coûtera plus cher que prévu à Bordeaux

Architecture | 01.12.14
Partager sur :
La Cité des civilisations du vin coûtera plus cher que prévu à Bordeaux - Batiweb
Alors que s'achève la phase de gros oeuvre pour la Cité des civilisation du vin de Bordeaux, la ville a annoncé que le chantier entraînerait un surcoût de 18 millions d'euros par rapport au coût initial du projet. Ce bâtiment, dont l'inauguration est prévue en 2016, servira de vitrine au vignoble bordelais auprès d'un public international.

Après un an de travaux, Alain Juppé maire de Bordeaux et les partenaires du projet de la Cité des civilisations du vin ont annoncé la fin de la phase de gros oeuvre de ce bâtiment de 14 000 m2 consacré à la culture du vin. Et avec elle, l'augmentation du coût global du chantier.

En effet, suite à l'attribution de 60 % des marchés de ce chantier, qui représentent à eux seuls près de 85 % du montant global du projet, les calculs du coût définitif de ce complexe et de l'ensemble des investissements se font plus précis.

Initialement, le coût prévisionnel du projet présenté en 2011 par le cabinet d'architecture XTU et l'agence de scénographie Casson Mann s'élevait à 63 millions d'euros HT, soit un coût actualisé à la livraison de 66,6 millions d'euros HT, « par effet mécanique de l'évolution du coût de construction », détaille un communiqué de l'association de préfiguration de la Cité des civilisations du vin.

Sous-estimation du projet initial

Aujourd'hui, le coût est revu à la hausse avec 74 millions d'euros HT valeur janvier 2011, soit un coût actualisé à 77,7 millions d'euros HT à la date de livraison, prévue en mars 2016, soit un dépassement de 17 % du budget primitif.

« Cette hausse s’explique notamment par un surcoût du lot « clos couvert » lié à la sous-estimation initiale de la maîtrise d’œuvre et de la spécificité de la construction et d’une légère évolution du prix du foncier », précise l'association de préfiguration de la Cité des civilisations du vin.

 
Une dépense supplémentaire de 3,4 millions d'euros relative au développement du périmètre numérique et à l’intégration du mobilier porte le budget total à 81,1 millions d'euros HT. Ce dernier surcoût intègre notamment une sophistication des systèmes d’information ainsi que le projet d’un « compagnon de visite », un outil de traduction en 8 langues, prenant en compte les handicaps et proposant une approche pédagogique pour le jeune public « qui pourra être mis à disposition d'autres établissements culturels et touristiques de la ville ».
 
« Il y a un surcoût significatif, il ne faut pas l'éluder », a reconnu Alain Juppé à l'issue d'une visite de chantier, annonçant à l'AFP que « la participation de la ville va passer de 13 à 31 millions d'euros » au total. « Nous avons prévu les crédits correspondants dans notre prochain Programme pluriannuel d'investissements que nous avons préparé », a précisé le maire UMP.

Un phare du tourisme à Bordeaux

La Cité du vin sera aussi dotée d’un ponton d’accès de 90 mètres de long construit sur la Garonne. Il permettra d’accueillir des paquebots fluviaux pour des escales prestige en arrêt minute, des bateaux à passagers des compagnies locales de day cruising pour le départ/retour d'excursions vers les vignobles, des grands voiliers, le Batcub avec un emplacement dédié et des escales de plaisance pour des visites du site.

« Les retombées économiques que nous attendons seront très importantes », a souligné M. Juppé. Selon une étude du du cabinet Protourisme, la Cité des civilisations du vin représente en phase construction 60 millions d'euros de retombées économiques directes, indirectes et induites sur 3 ans et 200 emplois (équivalent temps plein) par an pendant 3 ans. En phase exploitation, les retombées se chiffreraient à 40 millions d'euros, dont un tiers pour la filière vin et 750 emplois (équivalent temps plein) dont 250 emplois directs.
 
Car cette Cité des civilisations du vin doit devenir selon le maire de Bordeaux, « un phare du tourisme à Bordeaux ». Plus de 450 000 visiteurs sont d'ailleurs attendus chaque année pour découvrir ce patrimoine.
 

Les chiffres clés par étape

Gros œuvre : 9 000 m3 de béton / 1 000 tonnes d’acier / 80 000 heures de travail.
Charpente : 574 arcs lamellés collés différents (tore) / 128 épines lamellées collées différentes (tour) / 8 000 pannes entretoises différentes / 940 m3 de lamellé collé épicéa et douglas / 14 000 h de fabrication / 10 550 hde pose.
Façade : 3 440 panneaux de verre et d’aluminium de forme unique fabriqués sur-mesure / 2 500 panneaux d’aluminium / 940 panneaux de verre.

C.T
© Cité des civilisations du vin 

Redacteur
La sélection de la semaine
Formation Chef de chantier Bâtiment - Gros œuvre - Batiweb

À la fois technicien et homme de terrain, le Chef de chantier – Gros oeuvre gère les opérations...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


KIT ADIAPLAY : kit de rafraîchissement adiabatique autonome - Batiweb

Rafraîchisseur d'air autonome, avec diffuseur intégré, prêt à l'emploi. Idéal...

Dossiers partenaires
Eco-mobilier agréé par l’Etat pour le recyclage des produits et matériaux de construction du bâtiment. - Batiweb

Eco-mobilier est agréé par l’Etat pour le recyclage des produits et matériaux de construction non inertes non dangereux,…


Plan de sobriété énergétique, réduction de la consommation… La prise connectée LEDVANCE devient un allié de la chasse au gaspillage énergétique - Batiweb

Réduire de plus de 10 % la consommation d’énergie d’ici deux ans par rapport à 2019 : c’est l’objectif ambitieux que s’e…


Boît’coque : la boîte de réservation économique et pratique - Batiweb

Devenue un véritable indispensable des travaux de plomberie, la boîte de réservation s’adapte aux besoins des plombiers …

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb