2018, une année charnière pour le Grand Paris Express Collectivités territoriales | 25.09.18

Partager sur :
La Société du Grand Paris a publié ce 25 septembre un important dossier faisant le point sur l’avancée du projet du Grand Paris Express. Après plusieurs années d’attributions de contrats, le futur super-métro a pris une dimension plus concrète avec déjà plus de 100 chantiers lancés, dont 65 concernent des opérations de génie civil. Le calendrier prévisionnel, de son côté, devrait faire l’objet d’une adaptation d’ici au printemps prochain.
Le 30 mai dernier, le conseil des ministres choisissait Thierry Dallard pour prendre la tête du directoire de la Société du Grand Paris (SGP). Succédant à Philippe Yvin, c’est désormais à lui qu’incombe la lourde tâche de mener à bien le projet du Grand Paris Express.

Ce dernier est cependant est déjà bien avancé, comme l’a fait savoir le maître d’ouvrage ce 25 septembre. En effet, le futur super-métro francilien est entré, en 2018, « dans sa phase de réalisation concrète ». Ainsi, plus de 100 chantiers ont d’ores et déjà été lancés pour les seules lignes 15 Sud et 16. Actuellement, ce sont 2 tunneliers qui sont à l’œuvre sur la ligne 15 Sud, auxquels devraient s’ajouter 11 autres l’année prochaine.

En parallèle, les premières images des nouvelles rames du Grand Paris Express ont été dévoilées par Alstom, aux couleurs d’Île-de-France Mobilités et au design contemporain. L’année 2018 a également été marquée par l’attribution de nouveaux contrats, dont le chantier de génie civil de la ligne 16 en février dernier. Les lots 16-2 et 17-1, eux aussi, devraient prochainement être confiés à de nouveaux groupements.

« Désormais, avec l’entrée du projet en phase de réalisation, nous devons changer d’échelle et de méthode. C’est pourquoi nous allons repenser nos modes de fonctionnement pour gagner en capacité à faire face à trois fois plus de chantiers, tout en gardant notre agilité. Nous allons également procéder à une vague de recrutements pour tripler nos effectifs à terme », annonce Thierry Dallard.

Des retards à prévoir dans la livraison

En parallèle, d’autres changements sont à prévoir, notamment au niveau du calendrier prévisionnel du Grand Paris Express. Le président du directoire de la SGP a en effet partagé son intention « d’affiner les choses ». « Je me suis donné jusqu’au printemps prochain pour être en mesure de revenir avec un peu plus de précisions », a-t-il déclaré à l’AFP.

Si le planning est « a priori réaliste » d’après Thierry Dallard, il n’en reste pas moins que des retards sont déjà envisagés par la SGP. Le chantier de la ligne 15 Sud, notamment, avait été forcé à l’arrêt du fait du manque de disponibilité de certaines machines spécifiques, dont le nombre est limité. « Quelques mois de décalage » sont ainsi à prévoir par rapport au calendrier initial.

Confiante, la SGP a néanmoins tenu à rappeler qu’elle était le « premier émetteur obligataire à adopter » un programme d’obligations vertes. En complément, « 650 millions d’euros ont ainsi d’ores et déjà été engagés auprès de PME sur les chantiers des lignes 15 Sud et 16, sur un objectif qui est pour l’heure de 1,087 milliard d’euros », d’après l’organisme.

F.C
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Un prêt d’un milliard d’euros octroyé au Grand Paris Express

Un prêt d’un milliard d’euros octroyé au Grand Paris Express

La Banque européenne d’investissement (BEI) a accordé le 16 octobre dernier un prêt d’un milliard d’euros à la Société du Grand Paris dans le cadre du Grand Paris Express. Cette initiative fait ainsi suite à un premier contrat signé en 2016, dont la valeur équivalait déjà à un milliard d’euros. De quoi contribuer très largement au projet qui était défendu par une centaine d’élus franciliens la semaine dernière.
Grand Paris : le financement des chantiers de la ligne 11, du RER A et d'Eole validé

Grand Paris : le financement des chantiers de la ligne 11, du RER A et d'Eole validé

Le 24 novembre, le conseil de surveillance de la société du Grand Paris a autorisé le président du directoire à signer trois conventions de financement portant sur les prolongements respectifs de la ligne 11 et du RER Eole ainsi que sur la modernisation du RER A pour un montant de 276 millions d'euros. Cette décision intervient quatre jours après l'adoption par le Conseil régional d'Ile-de-France de ces trois conventions de financement.
Quatre lignes sur cinq du Grand Paris Express déclarées d’utilité publique

Quatre lignes sur cinq du Grand Paris Express déclarées d’utilité publique

Les choses s’accélèrent encore pour la Société du Grand Paris ! En début de semaine, l’organisme annonçait que la ligne 15 du Grand Paris Express venait d’être reconnue d’utilité publique dans sa globalité, conduisant au lancement de la phase travaux. Aujourd’hui, c’est au tour de la ligne 17 Nord de faire l’objet d’un décret au Journal officiel. Ainsi, sur les cinq lignes du futur métro francilien, seule la 18 n’a pas encore été reconnue d’utilité publique.
Le Grand Paris fait un geste pour l’emploi local et l'insertion

Le Grand Paris fait un geste pour l’emploi local et l'insertion

La Société du Grand Paris a signé vendredi 23 juin une convention avec la communauté d’agglomération Paris-Vallée de la Marne pour développer l’emploi local et l’insertion sur les chantiers qui traversent ses territoires. Une collaboration qui comprend des initiatives des collectivités locales et la mise en relation entre entreprises, PME locales et individus. Le coût est estimé à 60 000 euros par an pendant au moins 5 ans.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter