Anne Hidalgo veut reloger les classes moyennes dans Paris

Collectivités territoriales | 15.01.20
Partager sur :
Anne Hidalgo veut reloger les classes moyennes dans Paris - Batiweb
La mairie de Paris et candidate à la prochaine élection municipale a annoncé ce mercredi 15 janvier vouloir aider les classes moyennes à se loger dans Paris. Pour cela, elle propose de créer une société immobilière mixte entre public et privé, et de débloquer 20 milliards d’euros pour racheter, transformer et louer des logements aux classes moyennes à un prix 20 % en-dessous du prix du marché actuel.

Anne Hidalgo, maire PS sortante et de nouveau candidate à la Mairie de Paris, a annoncé ce mercredi 15 janvier vouloir créer une société immobilière mixte entre public et privé pour proposer des loyers à prix abordables pour les classes moyennes.

 

Cette société immobilière sera dès le départ dotée de 6 milliards, dont 1 milliard d’euros de la Ville de Paris, 2 milliards d’investisseurs publics tels que la Caisse des dépôts, et 3 milliards du secteur privé.

 

Créer des logements à loyers abordables

 

La maire de Paris promet ensuite de débloquer 20 milliards d’euros entre 2020-2026 « pour racheter des immeubles, les transformer, et les proposer à la location aux classes moyennes », a-t-elle annoncé ce mercredi lors d’un déplacement dans le 9ème arrondissement. La candidate à la mairie de Paris espère ainsi « reconquérir environ 30 000 logements » lors de la prochaine mandature.

 

Les arrondissements ciblés sont les arrondissements centraux, qui ont perdu beaucoup de logements à cause d’AirBnb, le 9ème à cause de la gentrification, mais aussi les arrondissements plus populaires comme le 13ème, le 18ème, le 19ème et le 20ème arrondissements. Dans ces derniers, la maire reconnaît qu’il y a beaucoup de logements sociaux, mais il faut, selon elle, « rééquilibrer et remettre des classes moyennes ».

 

Dans les logements créés, les loyers qui seront appliqués seront « 20 % en-dessous du prix du marché actuel », promet Anne Hidalgo.

 

Cela fait donc une mesure de plus proposée par la candidate concernant le logement à Paris. Avant l’été, elle avait déjà proposé un référendum sur AirBnb dans chaque arrondissement, pour interroger sur le nombre de jours maximal de location, à savoir 30, 60 ou 120 jours par an et par logement. Autres mesures soutenues : l’encadrement des loyers, parvenir à 25 % de logements sociaux en 2025, et la vente de 6 000 logements à moitié prix.

 

C.L. (avec AFP)

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur
La sélection de la semaine
Balise de géolocalisation GPS Plug & Track Quartix - Batiweb

Experts en géolocalisation de véhicules depuis plus de 18 ans, Quartix vous présente sa balise Plug...


APPUI SIEL : forme en H, profil carré - Batiweb

Breveté par Lib Industries, l’appui de fenêtre H est un élément fort de l’esthétique...


Portes rainurées Groove : combinaison de la performance avec le design décoratif - Batiweb

En habitat individuel ou collectif, la porte intérieure doit remplir prioritairement un rôle esthétique,...

Dossiers partenaires
DAIKIN Perfera , une console conçue pour le confort - Batiweb

Compacte, silencieuse et performante, la console Perfera FVXM-A est conçue comme l’alliance entre le design et la perfor…


Une nouvelle jeunesse pour nos gammes PVC ! - Batiweb

Swingline et Kietisline nos produits phares en PVC sur-mesure en neuf comme en rénovation, bénéficient d’une amélioratio…


BOITCO® Au début était le besoin d’une entreprise de plomberie, chauffage et climatisation - Batiweb

BOITCO® est une boîte d’incorporation qui a été conçue par une entreprise française de plomberie, chauffage et climatis…