Fermer

Collectivités territoriales : quelles actions pour lutter contre la hausse des prix de l'énergie ?

Alors que l’envolée des prix de l’énergie est au cœur de l’actualité, sur fond de Guerre en Ukraine, le spécialiste de la maîtrise de l’énergie Hellio a souhaité prendre le pouls des élus locaux pour mesurer l’impact de ces hausses et les éventuelles solutions envisagées pour y faire face.
Publié le 29 novembre 2022

Partager : 

Collectivités territoriales : quelles actions pour lutter contre la hausse des prix de l'énergie ? - Batiweb

L’Ifop a mené pour Hellio, en partenariat avec Acteurs Publics, une étude sur l’impact de la hausse des prix des énergies dans les territoires. Une enquête à laquelle 609 maires représentatifs de l’ensemble des collectivités de France ont répondu. 

Et le résultat est sans appel : 55 % des maires n’ont pas l’intention de se représenter aux prochaines élections municipales de 2026. Plusieurs facteurs concordants expliquent cette « vision morose de l'avenir », souligne l’étude, qui cite notamment l’envolée des coûts de l’énergie - avec 90 % des répondants qui se montrent inquiets face à la hausse des prix pour leur budget de fonctionnement - puis le surmenage, les indemnité trop faibles, et des responsabilités croissantes. 

 

Les travaux de rénovation énergétique largement approuvés par les collectivités 

 

Pour réduire les consommations d’énergie et éviter les coupures cet hiver, le gouvernement avait appelé les collectivités à prendre un certain nombre de mesures.

Parmi elles, la réalisation de travaux de rénovation énergétique fait l'unanimité (89 % des sondés votent pour) avec un quatuor de tête : l’isolation thermique (56 %), le remplacement de menuiseries (45 %), la pose de panneaux solaires (44 %), et le changement de chauffage (42 %). 

Viennent ensuite les actions de sobriété telles que la réduction ou la coupure de l’éclairage public la nuit (84 %) et la baisse du chauffage dans les établissements publics (80 %). Dans la globalité, seulement 33 % des maires se montrent satisfaits de l’accompagnement de l’État pour lutter contre la hausse des prix. 

Afin d’éviter de payer le surcoût aux fournisseurs d’énergie, plus de la moitié des élus locaux (55 %) privilégient par ailleurs la mutualisation des approvisionnements énergétiques avec d’autres collectivités. Une solution déjà engagée pour certaines communes (33 %) qui se sont associées par le biais des syndicats départementaux d’énergie.

Du côté des raccordements aux réseaux de chaleur, seulement 10 % des maires y sont favorables. « Une solution pourtant intéressante en termes d’indépendance énergétique, de recours aux énergies renouvelables, d’efficacité énergétique et de réduction réelle sur le long terme des consommations », regrette Hellio. 

 

Les maires sont-ils satisfaits des aides du gouvernement ? 

 

Alors que 90 % des maires sont favorables à un dispositif financier comparable à MaPrimeRénov', 73 % d’entre eux estiment que les financements d’aides à la transition énergétique des bâtiments publics sont  insuffisants.

« Signal positif, le gouvernement vient d’annoncer, depuis la réalisation de cette étude, un engagement de 1,5 milliard d’euros supplémentaires pour la rénovation énergétique au sein des collectivités », précise Pierre-Marie Perrin, directeur des affaires publiques et juridiques chez Hellio. Votée dans le cadre du projet de loi de finances 2023, l'enveloppe de cette mesure reste toutefois largement inférieure aux 100 milliards alloués lors du plan de relance.

Perçu comme indispensable par 29 % des maires, le bouclier tarifaire mérite cependant d’ « être prolongé et intensifié » pour la majorité, note le rapport, et de manière uniforme, quelle que soit la taille des collectivités.

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©Adobe Stock 

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

Rénovez, valorisez, économisez

Conseils, primes, accompagnement : Hellio aide ses entreprises de travaux partenaires à bénéficier des financements et à constituer leurs dossiers. Développez et valorisez votre activité avec Hellio. Moins...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.