Logement social en PACA : des efforts inégaux ? Collectivités territoriales | 22.01.20

Partager sur :
Lors de ses vœux à la presse, Pierre Dartout, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a déploré l’inégalité des efforts des communes concernant la production de logements sociaux, avec 24 communes qui auraient une carence dans les Bouches-du-Rhône. S’il a estimé qu’il y avait une amélioration à Nice, M. Dartout a en revanche regretté l’absence d’outil programmant la politique de l’habitat à Marseille.

Alors que le nombre de communes exemptes des obligations de la loi SRU pour la production de logements sociaux a été réduit dans le plan triennal 2020-2022, Pierre Dartout, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a regretté ce lundi 20 janvier le manque d’efforts de la part de certaines villes de la région.

 

En effet, si certaines communes dépassent les 30 % de logements sociaux, d’autres n’en comptent qu’entre 5 et 10 %, alors même que la loi SRU fixe le seuil à 25 %. Sur le département des Bouches-du-Rhône, 24 communes auraient ainsi une carence en logements sociaux, selon la préfecture.

 

Dans ce contexte, le préfet Pierre Dartout a déploré des efforts « inégaux », et assuré qu’il appliquerait « sans état d’âme », la loi prévoyant des sanctions contre les communes ne respectant pas leurs obligations.

 

Selon lui, le logement social est « l’une des solutions principales » pour résoudre les difficultés de logements rencontrées par les habitants de cette région marquée par de fortes inégalités.

 

Des efforts à Nice, mais Marseille pourrait mieux faire

 

Notant des efforts à Nice, il a en revanche estimé que « cela pourrait être mieux à Marseille ». Il a notamment regretté que la cité phocéenne, qui fait par ailleurs face à de gros problèmes de logements insalubres, « n’ait pas adopté son programme local de l’habitat ». La collectivité « va manquer d'un outil pour programmer sa politique de logements sociaux », a-t-il estimé.

 

En tout, 9 960 agréments pour des logements sociaux ont été signés en Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2019. « Nous sommes fortement engagés pour convaincre les collectivités et les bailleurs sociaux mais nous ne sommes pas encore arrivés à l'objectif », qui devrait être autour de 12 000 agrément, selon M. Dartout.

 

C.L. (avec AFP)

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Renouvellement urbain : l’ANRU valide de nombreux projets en juillet - Batiweb

Renouvellement urbain : l’ANRU valide de nombreux projets en juillet

Le Ministère de la Cohésion des territoires annonce que le mois de juillet a été marqué par une forte activité pour l’Agence nationale pour la Rénovation urbaine (ANRU), qui a validé les projets de 20 quartiers, mobilisant près de 820 millions d’euros. Depuis le lancement du Nouveau Programme National de Renouvellement urbain (NPNRU), de nombreux projets ont été validés dans plus de 290 quartiers à travers la France.
Deux décrets pour renforcer  l’application de la loi SRU - Batiweb

Deux décrets pour renforcer l’application de la loi SRU

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, a annoncé le lundi 8 mai 2017 la publication de deux nouveaux décrets, afin de recentrer l’application de la loi SRU (loi Solidarité et Renouvellement Urbains) sur les communes. Ces deux nouveaux décrets ont pour rôle de renforcer les conditions d’applications de la loi SRU.
Réforme du logement social : le gouvernement se rapproche de Procivis et la fédération des Entreprises pour l’habitat - Batiweb

Réforme du logement social : le gouvernement se rapproche de Procivis et la fédération des Entreprises pour l’habitat

Le ministère de la Cohésion des territoires est décidément sur tous les fronts ! Après le lancement d’une conférence de consensus portant sur l’avant-projet de loi logement, un nouvel accord cadre a récemment été signé avec la fédération des ESH (Entreprises pour l’habitat) et le réseau Procivis. Cette initiative portera à la fois sur la réforme du logement social et la baisse des dépenses liées au secteur. Les détails.
Projet de loi Logement : Anne Hidalgo tire la sonnette d’alarme - Batiweb

Projet de loi Logement : Anne Hidalgo tire la sonnette d’alarme

Les organismes professionnels des secteurs du logement et de la construction ne sont pas les seuls à s’inquiéter de la politique en la matière annoncée par Jacques Mézard il y a peu. En effet, la maire de Paris Anne Hidalgo a elle aussi tenu à alerter le gouvernement sur les conséquences désastreuses des différentes mesures présentées, et tout particulièrement celles qui concernent le parc social.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter