Plus de 100 000 logements impactés par le Nouveau programme national de renouvellement urbain Collectivités territoriales | 13.03.19

Partager sur :
Plus de 100 000 logements impactés par le Nouveau programme national de renouvellement urbain
Porté par l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) depuis 2014, le NPNRU (Nouveau programme national de renouvellement urbain) vise une meilleure intégration des quartiers populaires à la ville, grâce à une transformation profonde des services publics et des différents espaces. Un objectif visiblement sur la bonne voie, le gouvernement faisant état de 100 000 logements et 100 écoles concernés par les divers projets de renouvellement urbain déjà validés. Les détails.

Créé par la loi du 21 février 2014 et lancé quelques mois plus tard, le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) a pour enjeu « de parvenir à initier, par le biais des futurs projets, des processus de transformation continue et positive des quartiers », comme l’expliquait le ministère de la Cohésion des territoires au lendemain de son adoption.

Afin de mener cette ambition à bien, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) avait initialement été dotée d’une enveloppe de 5 milliards d’euros pour la période 2014-2024. Ce montant devait en outre générer plus de 15 milliards d’euros d’investissements supplémentaires. Engagé dans les problématiques liées à la réduction de la fracture territoriale, Emmanuel Macron avait promis, lors de sa campagne présidentielle, qu’il doublerait le budget alloué au NPNRU, le portant à 10 milliards d’euros.

Ce 12 mars, l’heure était au bilan pour l’ANRU, qui a fait le point sur l’avancée de la phase opérationnelle du NPNRU. Ainsi, si 170 quartiers ont été accompagnés par l’organisme l’année dernière, ils sont au total 196 à compter, à fin février, au moins un projet de renouvellement urbain depuis la mise en œuvre du plan.
 

« La totalité des projets de renouvellement urbain validée en 2019 »


Selon l’ANRU, les projets des collectivités territoriales et des bailleurs sociaux déjà validés dans le cadre du NPNRU disposent d’un soutien financier global de plus de 4,4 milliards d’euros. Ce coup de pouce devrait contribuer à la réalisation de nombreux chantiers dont le montant total est estimé à plus de 14 milliards d’euros.
 

Carte des projets validés ou signés. ©Ministère de la Cohésion des territoires


L’ANRU dénombre « des dizaines de milliers d’opérations d’investissements », qui permettront de mener à bien les différents projets validés. Ces derniers concernent aussi bien le logement social (32 000 démolitions, 25 000 reconstructions, 42 000 réhabilitations) que les services publics (plus de 300 équipements, dont une centaine d’écoles). Autant d’initiatives félicitées par le Président de la République en personne.

« Il y a eu une vraie révolution de l’ANRU », a en effet souligné Emmanuel Macron le 4 février dernier, à l’occasion d’un déplacement à Evry Courcouronnes dans le cadre du Grand débat national. « Les choses sont reparties très fort grâce à une large mobilisation autour du Président de l’ANRU et des équipes. »

L’organisme précise que ces dernières semaines ont été marquées par plusieurs signatures de déclarations d’engagement, notamment à La Réunion, Mayotte, Vaulx-en-Velin, Lyon et La Rochelle. D’autres sont attendues dès mars à Saint-Étienne et Nevers, « avec pour ambition de valider la totalité des projets de renouvellement urbain des 450 quartiers [inscrits au NPNRU, ndlr] en 2019 ».

F.C
Photo de Une : ©Adobe Stock

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Logement social : 615 communes sanctionnées par la loi SRU

Logement social : 615 communes sanctionnées par la loi SRU

Adoptée en 2000, la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (dite « loi SRU ») impose aux communes de plus de 3 500 habitants (ou 1 500 pour l’ïle-de-France) de disposer d’au moins 25% de logements sociaux. Or, cette année, 615 communes devront s’acquitter de pénalités pour non-respect de la loi, telles que Le Cannet, Antibes, Aix-en-Provence, Saint-Maur-des-Fossés ou encore Nogent-sur-Marne.
Aides à la pierre : 150 000 logements sociaux financés en 2017

Aides à la pierre : 150 000 logements sociaux financés en 2017

Pas moins de 450 millions d’euros de crédits seront consacrés aux aides à la pierre en 2017. C’est ce qu’a décidé le Fonds national éponyme, qui a voté jeudi dernier son budget couvrant l’année à venir. Grâce à cette somme importante, ainsi qu’aux 12 millions d’euros tirés de la majoration du prélèvement SRU, près de 150 000 logements sociaux pourront être financés l’an prochain.
Renouvellement urbain : plus de 170 quartiers accompagnés par l’ANRU en 2018

Renouvellement urbain : plus de 170 quartiers accompagnés par l’ANRU en 2018

En octobre dernier, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) révélait avoir financé quelque 80 projets au cours des 4 mois précédents. Ce mercredi 18, il était temps pour le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales de faire le point sur les actions menées par l’organisme cette année. Le bilan.
80 projets de rénovation urbaine soutenus par l’ANRU

80 projets de rénovation urbaine soutenus par l’ANRU

La nécessité de rénover les espaces n’a jamais été aussi perceptible ! Pour preuve : en seulement 4 mois, l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) a validé quelque 80 projets. Ce sont ainsi près de 2 milliards d’euros de financement qui ont été mis à la disposition des collectivités, comme le soulignait le ministère de la Cohésion des territoires le 5 octobre dernier. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter