Rénovation urbaine : le Gouvernement répond à J-L Borloo Collectivités territoriales | 17.01.20

Partager sur :
Rénovation urbaine : le Gouvernement répond à J-L Borloo Batiweb
Sibeth Ndiaye, porte-parole du Gouvernement, a réagit ce jeudi 16 janvier aux propos de Jean-Louis Borloo, ancien ministre de la Ville, concernant la rénovation urbaine. Ce dernier, déplorant « l’arrêt total » du plan de cohésion sociale et de rénovation urbaine devant le Sénat, réclamait l’ouverture d’une enquête parlementaire. S. Ndiaye a de son côté assuré qu’une mission d’information parlementaire était déjà en cours, et rappelé le doublement du budget de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru).

Jean-Louis Borloo, ex-président de l’Union des démocrates et indépendants (UDI), a été entendu par la Commission des Affaires économiques au Sénat ce mercredi 15 janvier. L’ancien ministre de la Ville a notamment demandé l’ouverture d’une enquête parlementaire pour comprendre pourquoi le plan de cohésion sociale et de rénovation urbaine, « pourtant voté à l’unanimité au Sénat », s’est « totalement arrêté sans que personne ne l’ait vraiment décidé ».

 

Dix-huit mois plus tôt, Jean-Louis Borloo présentait son rapport « Vivre ensemble – pour une réconciliation nationale », mais ce dernier n’avait été que partiellement repris par le Gouvernement. Parmi ses principaux regrets : qu’une Cour d’équité territoriale n’ait pas été créée, pour contraindre au comblement des inégalités entre les territoires.

 

Ce mercredi 15 janvier, Jean-Louis Borloo a notamment déploré que « près de 10 millions de concitoyens vivent dans une forme de relégation dans des quartiers ou des territoires ruraux délaissés, et ne puissent pleinement participer à la croissance nationale », selon un communiqué du Sénat.

 

« La France a un moteur économique qui fonctionne sur trois cylindres au lieu de quatre », a-t-il tranché.

 

Une mission d’information parlementaire déjà en cours

 

Sibeth Ndiaye, porte-parole du Gouvernement, a répondu ce jeudi 16 janvier à Jean-Louis Borloo par l’intermédiaire de France Inter. Elle s’est dit « étonnée » des propos de l’ancien ministre de la Ville, et a notamment rappelé qu’une mission d’information parlementaire se penchait déjà sur le financement de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru). Cette mission d’information parlementaire, conduite par la députée LREM des Yvelines Nadia Hai, a pour objectif d’ « évaluer, contrôler le financement et l’utilisation des financements de l’Anru », a-t-elle rappelé.

 

« Nous avons dressé un bilan physique et financier dans le cadre de la mission d’évaluation et de contrôle, et formulé 15 propositions dont nous présenterons un bilan de la mise en œuvre au printemps. Nul besoin d’enquête quand le travail parlementaire est à l’œuvre », a de son côté réagit Nadia Hai.

 

Un budget doublé pour l’Anru

 

Sur France Inter, la porte-parole du Gouvernement a également souligné le doublement des crédits de l’Anru, passés de 5 à 10 milliards d’euros. « Il n’y a pas d’arrêt : on va avoir des dizaines de milliers de logements rénovés, reconstruits, et d’équipements publics construits », a-t-elle annoncé. Et d’ajouter : « 371 quartiers sont concernés par des projets qui vont permettre à l'Agence d'injecter 9,5 milliards d'euros dans les années à venir ».

 

C.L.

Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Renouvellement urbain : l’ANRU valide de nombreux projets en juillet Batiweb

Renouvellement urbain : l’ANRU valide de nombreux projets en juillet

Le Ministère de la Cohésion des territoires annonce que le mois de juillet a été marqué par une forte activité pour l’Agence nationale pour la Rénovation urbaine (ANRU), qui a validé les projets de 20 quartiers, mobilisant près de 820 millions d’euros. Depuis le lancement du Nouveau Programme National de Renouvellement urbain (NPNRU), de nombreux projets ont été validés dans plus de 290 quartiers à travers la France.
Rénovation urbaine : le Sénat adopte le projet de loi sur la ville Batiweb

Rénovation urbaine : le Sénat adopte le projet de loi sur la ville

Le Sénat a adopté mercredi 15 janvier, à la quasi-unanimité, le projet de loi sur la ville qui prévoit de recentrer les crédits sur les quartiers prioritaires et de placer les habitants au coeur du processus de rénovation de leur quartier. 5 milliards d'euros de subventions seront accordés par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU). Une grande partie de la droite s'est abstenue de voter.
Renouvellement urbain : plus de 170 quartiers accompagnés par l’ANRU en 2018 Batiweb

Renouvellement urbain : plus de 170 quartiers accompagnés par l’ANRU en 2018

En octobre dernier, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) révélait avoir financé quelque 80 projets au cours des 4 mois précédents. Ce mercredi 18, il était temps pour le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales de faire le point sur les actions menées par l’organisme cette année. Le bilan.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter