L’UFE, le SER et France Hydro Electricité s’allient en faveur de l’hydroélectricité

Développement durable | 28.06.17
Partager sur :
L’UFE, le SER et France Hydro Electricité s’allient en faveur de l’hydroélectricité - Batiweb
Première énergie renouvelable en France, l’hydroélectricité souffre aujourd’hui de prix particulièrement bas et d’une fiscalité qui se fait toujours plus oppressante. Souhaitant pérenniser et développer la production d’hydroélectricité, l’Union française de l’électricité (UFE), le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et France Hydro Electricité ont récemment publié un livre blanc présentant sept propositions « pour donner un nouvel élan à la première des énergies électriques renouvelables ».
Peu avant d’être remplacée par Nicolas Hulot à l’Environnement, Ségolène Royal dressait le bilan de l’application de la loi de transition énergétique. Elle rappelait alors que la France est aujourd’hui « à l’avant-garde de l’action climatique ». À raison, les énergies propres tenant une part non-négligeable dans la consommation électrique française.

Malgré tout, la première source de production d’électricité renouvelable semble mise à mal par des prix toujours plus exorbitants. Pourtant, l’hydroélectricité est bel et bien un levier non-négligeable du succès de la transition énergétique, avec un rendement de 67 TWh par an.

Face à la dégradation du marché, l’UFE, le SER et France Hydro Electricité ont indiqué ce 27 juin avoir publié un Livre blanc au titre plutôt explicite : « L’hydroélectricité à la croisée des chemins : donnons un nouvel élan à la première des énergies renouvelables ». Les acteurs de la filière en ont ainsi profité pour formuler sept propositions pour que le gouvernement prenne « des mesures fortes afin d’inscrire durablement l’hydroélectricité dans le paysage énergétique de demain ».

Sept propositions en faveur de l’hydroélectricité

« Notre conviction première est que, complémentaire des autres énergies renouvelables, l’hydro a un rôle fondamental à jouer dans la mise en oeuvre de long terme de la transition énergétique et écologique », expliquent les trois organismes.

« Au niveau national, par convergence entre les producteurs et l’Etat, le potentiel de développement hydroélectrique a été établi à 11,7 TWh soit une augmentation potentielle de 16% de la production hydraulique et de 11% des EnR », poursuivent-ils. « Les politiques mises en oeuvre doivent laisser la possibilité d’exploiter ce potentiel nécessaire à la transition énergétique, dans le respect de la biodiversité. »

Dans ce sens, l’UFE, le SER et France Hydro Electricité proposent tout d’abord de « réorienter les politiques nationales et européennes pour une meilleure cohérence globale ». En effet, les différentes réglementations en vigueur s’imposent comme autant de contraintes pour le développement de l’hydroélectricité. Il semble dès lors nécessaire d’« assurer la cohérence des politiques entre elles », de les évaluer et, surtout, d’« améliorer le dialogue et privilégier la concertation ».

D’un autre côté, le Livre blanc rappelle la nécessité de « réorienter les choix économiques et la fiscalité pour inciter au maintien et au développement de la filière ». Plutôt que d’encourager le développement des activités propres, la fiscalité écologique est aujourd’hui plus préjudiciable qu’avantageuse. Pour y remédier, une adaptation de la fiscalité locale et la mise en place d’un cadre économique stable et incitatif semblent impératives.

Enfin, le développement de la production hydroélectrique passera, d’après les auteurs du document, par une réévaluation de la rémunération des différents acteurs. Dans ce cadre, l’UFE, le SER et France Hydro Electricité demandent à ce qu’un modèle économique soit établi pour le stockage par STEP (stations de transfert d’énergie par pompage). Les trois partenaires réclament également une rémunération des services rendus par l’hydro.

« Les acteurs de l’hydroélectricité en appellent à une prise de conscience des pouvoirs publics afin qu’ils mettent en place les mesures fortes nécessaires pour donner un nouvel élan à la première des énergies renouvelables électriques », concluent les représentants des organismes. En espérant qu’ils soient entendus.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur
La sélection de la semaine
PACK CONTROL 4® : Le Régulateur électronique nouvelle génération - Batiweb

Le PACK CONTROL 4® simplifie la gestion de l’eau chaude sanitaire grâce à son écran tactile...


Solution par l’extérieur Top Toit DUO - Batiweb

Solution combinée 3 en 1 et certifiée NF EN 16012 aux multiples performances permettant de réaliser...


Pergola Arlequin - Batiweb

Autre innovation née de l'entreprise SOLISYSTEME, la pergola ARLEQUIN réinvente le concept de couverture...

Dossiers partenaires
Oui, les gaz liquides ont de l’avenir sur tous les territoires de France - Batiweb

Indispensables à 20 millions d'utilisateurs partout en France, les gaz liquides (butane, propane et le GPL carburant) on…


Tapis d'entrée techniques enroulables « ROMAT » - Batiweb

La gamme « ROMAT » est constituée de profilés en Alu brut dans lesquels viennent s’insérer des bandes de moquette (certa…


ALUCOBOND® lance en France la nouvelle gamme premium anodised : une première avec une véritable anodisation du  matériau pour embellir, protéger et pérenniser les façades - Batiweb

ALUCOBOND® lance en France la nouvelle gamme premium anodised, une première pour offrir aux architectes de véritables su…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb