La ville de Grenoble toujours plus impliquée dans la transition énergétique Développement durable | 10.02.17

Partager sur :
En visite à Grenoble le 9 février dernier, Bernard Cazeneuve, Premier Ministre, et Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, se sont rendus au CEA (Commissariat à l’énergie atomique) local où ils ont souligné « l’excellence scientifique française au service de la transition énergétique ». Ségolène Royal a également profité de l’évènement pour lancer un appel d’offres pour le « développement de technologies solaires innovantes ». Les détails de cette journée.
Grenoble serait-elle la ville à prendre pour modèle en matière de transition énergétique ? Pour Ségolène Royal, qui considère la collectivité comme un « exemple mondial », cela va même encore plus loin !

En déplacement dans la commune iséroise aux côtés de Bernard Cazeneuve le jeudi 9 février, la ministre de l’Environnement a largement fait part de son enthousiasme suite à sa visite au Commissariat à l’énergie atomique local, particulièrement impliqué dans le développement de nouvelles technologies au service des énergies alternatives.

Le CEA avait d’ailleurs pris part au projet de route solaire de Tourouvre-au-Perche, inaugurée en décembre 2016 par Ségolène Royal.

Grenoble, ville respirable

Les ministres ont également profité de leur visite à Grenoble pour signer plusieurs contrats de ''Territoire à énergie positive pour la croissance verte'', ainsi que « la convention issue de l’appel à projets ‘’Villes respirables en 5 ans’’, dont Grenoble est lauréate », comme le rappelle le ministère de l’Environnement.

L’agglomération, de même que Lyon, Saint-Étienne, Lille, Avignon, Bordeaux et Annemasse, avait en effet su convaincre le ministère grâce au développement de dispositifs innovants, à l’instar de la « mise en œuvre d’une zone à circulation restreinte pour les véhicules de livraison », du « déploiement d’un réseau de 200 consignes pour le stationnement sécurisé des vélos sur voirie », ou encore de l'ajout de 150 appareils à la flotte Métro vélos.

Vers l’installation de 210 MW d’énergie renouvelable supplémentaire

C’est donc depuis cette ville exemplaire que Ségolène Royal a annoncé un événement de taille : le lancement d’un appel d’offres visant à installer un total de 210 MW grâce au « développement de technologies solaires innovantes, dont la route solaire ».

Quatre familles d’innovation seront concernées par cette initiative, à savoir les composants (route solaire, nouvelles technologies, etc.), les systèmes électriques (architecture haute tension, système de distribution d’énergie), l’optimisation et l’exploitation de la centrale photovoltaïque, ainsi que les « installations permettant de couple une production photovoltaïque secondaire à une production agricole principale (agrivoltaïsme) ». De quoi renforcer l’implication du territoire grenoblois dans la transition énergétique !

F.C

Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Route solaire de Tourouvre : une première mondiale au service de l’environnement - Batiweb

Route solaire de Tourouvre : une première mondiale au service de l’environnement

La météo capricieuse du département de l’Orne, en Normandie, n’a pas empêché Ségolène Royal de lancer les travaux de la première route solaire le 24 octobre dernier. Ce sont ainsi plus de 2 500 dalles photovoltaïques, soit 2 800 m2, qui seront posées sur une parcelle d’un kilomètre de la route départementale n°5 avant la fin de l’année. Une première mondiale, selon la ministre de l’Environnement.
Le budget 2017 du ministère de l’Écologie validé par l’Assemblée nationale - Batiweb

Le budget 2017 du ministère de l’Écologie validé par l’Assemblée nationale

Alors que l’Accord de Paris, adopté suite à la COP21 qui s’est tenue en 2015, se met en application progressivement, le budget 2017 octroyé au ministère de l’Écologie, du Développement et de la Mobilité durables a été, quant à lui, validé par l’Assemblée nationale le 2 novembre dernier. 35 milliards d’euros seront ainsi consacrés aux actions menées par Ségolène Royal, qui a fait de la transition énergétique son fer de lance.
Tourouvre : la première route solaire enfin fonctionnelle ! - Batiweb

Tourouvre : la première route solaire enfin fonctionnelle !

Le 24 octobre dernier, Ségolène Royal se rendait à Tourouvre-au-Perche, dans l’Orne, à l’occasion du lancement des travaux de la première route solaire du monde. Deux mois plus tard, presque jour pour jour, la ministre était de retour en Normandie afin d’inaugurer le fameux kilomètre « wattway » posé sur la RD5. Une belle innovation 100% made in France.
Un nouveau label en faveur de la construction de « bâtiments exemplaires » - Batiweb

Un nouveau label en faveur de la construction de « bâtiments exemplaires »

Alors que l’Accord de Paris se met progressivement en application, les ministres Ségolène Royal et Emmanuelle Cosse ont annoncé la création d’un nouveau label, « Bâtiments à énergie positive et réduction carbone ». Objectif de cette initiative : encourager concrètement la construction de bâtiments répondant à la réglementation environnementale à venir. Tous les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter