Fermer

Le syndicat CIGO et l’UICB rejoignent Valobat

Vendredi 4 février, Valobat annoncait l’arrivée de deux nouveaux membres. D’un côté celle du syndicat CIGO au comité de Secteur Inertes, de l’autre celle de l’UICB au comité de Secteur Bois. De quoi encourager la diversification de l’éco-organisme de gestion de déchets de chantiers multi-matériaux.
Publié le 07 février 2022

Partager : 

Le syndicat CIGO et l’UICB rejoignent Valobat - Batiweb

Les rangs de l’éco-organisme Valobat se remplissent. Né en juillet dernier, l’éco-organisme de gestion des déchets multi-matériaux annonce, ce vendredi 4 février, l’arrivée de deux nouvelles organisations professionnelles.

 

Soutenir la valorisation et le réemploi des matières inertes avec CIGO

Le syndicat des Carrières Indépendantes du Grand Ouest (CIGO) fera notamment son entrée dans l’éco-organisme le 23 février prochain, au sein du Comité de Secteur Inertes.

Les matériaux inertes sont dans la ligne de mire de la REP bâtiment, avec 33,5 millions de tonnes de déchets par an. Fondé il y a vingt ans, le syndicat regroupe un tiers de la production de granulats du Grand Ouest, tout en se développant dans le reste des 16 départements.

Ses 50 adhérents bénéficient de son accompagnement dans la protection de leur site, notamment via les modes d’exploitation et de recyclage des ressources naturelles présentes. Et ce au moyen d’ateliers techniques et thématiques avec partage d’expériences et visites de sites, mais aussi d'une veille informative et réglementaire.

« Après plusieurs rencontres notamment lors du Valobat Tour à Nantes, nous avons fait le choix d’intégrer Valobat pour sa volonté et sa force à réunir et traiter toutes les catégories de matériaux dont les inertes », explique Dominique Barbier, déléguée générale du syndicat CIGO. En compagnie de ce nouveau membre, l’éco-organisme se lancera dans la recherche de solutions innovantes dédiées à la valorisation et au réemploi dans la filière.


Affirmer le potentiel du bois avec l’UICB

 

Quelques jours après la présentation du « Plan Ambition Bois 2030 », l’Union des Industriels et Constructeurs Bois (UICB) annonce également son arrivée prochaine au sein de Valobat. L’organisme de 300 entreprises défend, tout comme la filière construction bois, le potentiel du matériau connu pour sa capacité de stockage du carbone.

« En entrant au capital de Valobat et en occupant une place importante au sein du Comité de Secteur Bois, l’UICB incarne pleinement son rôle d’Organisation Professionnelle au service de ses adhérents. Notre vision consiste à transformer ce qui peut paraître comme une contrainte en une opportunité pour nos industriels. Les professionnels de la filière pourront compter sur nous pour les accompagner, leur simplifier la mise en place de la REP et les représenter dans la chaîne des décisions comme le calcul de l’éco-contribution », affirme Frédéric Carteret, président de l’UICB.

Virginie Kroun
Photo de Une : Adobe Stock 
 

Par Virginie Kroun

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.