RE2020 : un partenariat pour développer un référentiel méditerranéen

Développement durable | 01.06.21
Partager sur :
RE2020 : un partenariat pour développer un référentiel méditerranéen - Batiweb
Dans le cadre de la future Réglementation Environnementale 2020 (RE2020), le Cerema et l'Etablissement public d'aménagement (EPA) Euroméditerranée annoncent avoir conclu une convention de partenariat pour définir un référentiel méditerranéen, spécifiquement adapté au territoire.

Alors que la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020) doit être mise en oeuvre à compter du 1er janvier 2022 et qu'un label facultatif plus ambitieux est en cours de définition, l'Etablissement public d'aménagement (EPA) Euroméditerranée annonce de son côté avoir signé une convention de partenariat avec le Cerema pour développer un référentiel de construction adapté aux spécificités du territoire méditerranéen.

 

Un référentiel et des seuils adaptés aux spécificités locales

 

Les deux partenaires entament ainsi une coopération de recherche et développement, notamment autour de la consommation énergétique, de l'impact carbone et du confort d'été des bâtiments situés dans cette zone.

 

« Les objectifs annoncés de la RE2020 ne pourront pas être atteints de la même manière à Paris et à Marseille. Il faut mettre en œuvre les conditions propres au territoire pour atteindre les objectifs fixés, et même aller au-delà lorsque cela est possible », souligne Rémi Costantino, secrétaire général de l’EPA Euroméditerranée.

 

Stimuler l'innovation

 

A travers ce partenariat, il s'agira pour l'établissement public d'Etat de travailler en concertation avec les acteurs locaux publics et privés, de fixer aux promoteurs des objectifs ambitieux, et de stimuler l'innovation pour des projets immobiliers toujours plus vertueux.

 

« L’un des enjeux de notre expérimentation est de prendre en compte et de valoriser des projets innovants, comme par exemple l’utilisation des boucles à eau de mer, aujourd’hui une spécificité du territoire marseillais, qui est complexe à quantifier dans le cadre de cette norme », explique ainsi Gaëlle Berthaud, directrice du Cerema Méditerranée.

 

Une fois le référentiel défini, le Cerema s'engage à accompagner Euroméditerranée dans les nouveaux projets de construction développés.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

LCA-FFB soutient les initiatives de simplification en faveur du logement « abordable et durable » - Batiweb

LCA-FFB soutient les initiatives de simplification en faveur du logement « abordable et durable »

Lors d’une séance de discussions organisée au CSCEE, Yves Laffoucrière, président du plan BIM 2022 et Ludovic Scarpari, vice-président de LCA-FFB, ont remis à Julien Denormandie, ministre du Logement, le rapport « simplification des réglementations dans la construction ». L’événement a également été l’occasion pour LCA-FFB de signer la Charte d’engagement volontaire dans le permis d’expérimenter et de rappeler ses attentes concernant la RE 2020.
Bâtiment connecté, où en est-on ?  - Batiweb

Bâtiment connecté, où en est-on ?

A l’occasion du Salon de l’Immobilier d’entreprise (SIMI) 2017, la Charte « Bâtiments connectés, bâtiments solidaires et humains » a été lancée. L’initiative, qui compte aujourd’hui 127 signataires, a défini un cadre de référence qui s’est concrétisé par la publication de référentiels techniques mais également par la mise en place de deux labels dédiés « Ready to Services » et « NF Habitat HQE » mention « bâtiment connecté ». Un an après le lancement de la démarche, où en est-on ?
Une phase de simulations pour définir les contours de la RE2020 - Batiweb

Une phase de simulations pour définir les contours de la RE2020

Alors que la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020) devrait être mise en place au 1er janvier 2021, le Gouvernement annonce lancer une phase de simulations pour déterminer les niveaux de performances et seuils qui s’appliqueront pour toute construction neuve l’année prochaine. Parmi les objectifs de cette RE2020 : réduire les émissions de CO2 des bâtiments, privilégier les matériaux biosourcés, encourager la consommation d’énergies décarbonées, ou encore améliorer le confort d’été.
La RE2020 devrait finalement entrer en vigueur pour l’été 2021 - Batiweb

La RE2020 devrait finalement entrer en vigueur pour l’été 2021

Avec la crise liée au Covid-19, les ministères de la Cohésion des Territoires et de la Transition écologique ont annoncé ce jeudi 7 mai le décalage du calendrier concernant l’adoption de la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020). Étant donné l’impact de la crise sur la phase de concertations, l’entrée en vigueur de la RE2020, initialement prévue en janvier prochain, est finalement repoussée à l’été 2021.