Reconversion de friches : les lauréats des deux appels à projets dévoilés

Développement durable | 31.05.21
Partager sur :
Reconversion de friches : les lauréats des deux appels à projets dévoilés - Batiweb
Dans le cadre du plan France Relance, deux appels à projets pour la reconversion des friches ont été lancés. Le ministère de la Transition écologique a dévoilé ce vendredi 28 mai les 552 lauréats de ces appels à projets, gérés d'un côté par les préfets de région, et de l'autre par l'Ademe.

En mars dernier, le ministère de la Transition écologique révélait que les premiers appels à projets sur la reconversion des friches lancés dans le cadre du plan de relance avaient été victimes de leur succès. Les projets proposés nécessitaient en effet plus d'un milliard d'euros de subventions, loin des 300 millions d'euros prévus par le gouvernement.

 

Dans ce contexte, le Premier ministre Jean Castex a annoncé le 17 mai dernier un doublement du fonds friches, porté à 650 millions d'euros.

 

L'objectif étant de limiter la consommation d'espaces naturels, agricoles et forestiers, alors qu'entre 24 000 et 30 000 hectares sont consommés chaque année en France.

 

Ces fonds serviront notamment à recycler des friches pour créer des logements, mais aussi à dépolluer d'anciens sites industriels ou miniers pour pouvoir réutiliser le foncier.

 

552 projets sélectionnés

 

Au total, 1 119 dossiers auront été déposés pour ces deux premiers appels à projets. 631 projets ont ensuite été déclarés éligibles, et 552 seront finalement financés.

 

Dans le détail, 441 dossiers ont été retenus pour l'appel à projets piloté par les préfets de région. Le recyclage de ce foncier permettra de créer plus de 3 millions de m2 de logements – dont un tiers de logements sociaux – et plus d'1,3 million de surfaces économiques (commerces, bureaux, industrie...).

 

L'appel à projets de l'Ademe concernant la dépollution des friches a quant à lui sélectionné 111 projets. 75 projets visent à financer des études, et 36 à réaliser des travaux. En tout, 165 hectares de friches devraient être traitées et permettront de créer près de 300 000 m2 de logements, et plus de 400 000 m2 de surfaces économiques.

 

Reconversion de l'ancienne usine à gaz de Blois ou d'Annonay, d'anciennes mines de fer à Caen, d'une friche industrielle à Maubeuge, d'une caserne à Verdun, d'un garage Renault à Lamballe... On dénombre au moins un dossier par département, que ce soit en métropole ou en Outre-Mer.

 

Pour découvrir tous ces projets, une cartographie est accessible ici.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet