Le dispositif RGE critiqué, la FFB réagit ! Eco-construction | 05.03.18

Partager sur :
Entre les rapports de l’UFC-Que choisir et du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), les professionnels certifiés RGE (Reconnu garant de l’environnement) sont mis à mal ces temps-ci ! Pour autant, la Fédération française du bâtiment (FFB), loin de s’offusquer des critiques des différents organismes, a fait part de ses suggestions pour faire évoluer le dispositif de qualification. Les détails.
En novembre dernier, Qualibat annonçait la simplification du RGE, et ce, dès le début de l’année. Une initiative plus que nécessaire, à en croire un récent rapport publié par le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), qui considérait que le dispositif devait « être maintenu, mais modifié et renforcé ».

Ce lundi 5 mars, la Fédération française du bâtiment (FFB) a réagi à ce document, saluant la démarche de l’organisme, qui « n’accable pas le RGE », mais « souligne qu’il serait irresponsable de remettre en cause un dispositif si jeune qui contribue à la montée en compétence des entreprises au service de la qualité des travaux ».

De nouvelles réflexions autour d’un dispositif qui fonctionne

Pour autant, l’organisation professionnelle reconnaît, elle aussi, la nécessité d’améliorer le dispositif, qui concerne aujourd’hui « plus de 65 000 entreprises (dont 60% ont moins de 5 salariés) ». Dans ce sens, et pour faire face aux « quelques dérives » qui polluent le marché, la FFB a fait part de nouvelles propositions pour faire évoluer la certification.

« Nous nous félicitations […] que le CGEDD reprenne plusieurs de nos demandes de simplification, en particulier l’amélioration de la lisibilité de la marque grâce à une fusion des labels et une harmonisation des référentiels de qualification », déclare Jacques Chanut.

« Nous souhaitons également une évolution des formations pour être au plus proche des pratiques professionnelles et intégrer une meilleure prise en compte des acquis de l’expérience. C’est pourquoi, la FFB continuera d’apporter sa contribution constructive dans l’évolution nécessaire du dispositif, comme elle l’a toujours fait », ajoute-t-il.

La Fédération a également rappelé que le RGE permet à la fois d’« assainir le marché » tout en limitant « les risques de non-qualité de travaux de rénovation énergétique », par ailleurs pointés du doigt par l’UFC-Que choisir en décembre 2016.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La reprise dans le bâtiment s’accélère malgré un climat institutionnel menaçant

La reprise dans le bâtiment s’accélère malgré un climat institutionnel menaçant

2017 aura décidément été une année dynamique pour le secteur du BTP ! La Fédération française du bâtiment (FFB) revenait ce 19 décembre sur la reprise observée tout au long de ces douze derniers mois, saluant l’accélération de l’activité. Néanmoins, l’organisme redoute désormais les effets néfastes que pourraient avoir les récentes mesures gouvernementales envisagées ou adoptées sur le marché en 2018.
Conjoncture bâtiment : « grosse inquiétude » de la FFB concernant le logement neuf

Conjoncture bâtiment : « grosse inquiétude » de la FFB concernant le logement neuf

C’est sans grand étonnement que la Fédération française du bâtiment (FFB) présentait ce 19 mars le point conjoncture relatif au secteur de la construction. De fait, les prévisions de l’organisme semblent s’être réalisées : bien que le niveau d’activité des professionnels se maintienne à un niveau élevé, les indicateurs du marché du logement neuf sont plutôt inquiétants quant aux mois à venir. Le bilan.
« Reconnaître les compétences des artisans de la rénovation énergétique », P. Million

« Reconnaître les compétences des artisans de la rénovation énergétique », P. Million

Alors que l’UFC-Que Choisir publiait ce mercredi un rapport critiquant ouvertement les artisans de la rénovation énergétique, ces derniers ont fait part de leur mécontentement, défendant leur profession et leurs savoir-faire. L’un d’entre eux, Philippe Million, gérant d’Everest Isolation et lauréat national du prix de l’artisanat Stars & Métiers, revient aujourd’hui sur la certification RGE et livre son avis sur les observations menées par l’UFC.
Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord

Le gouvernement et le monde HLM trouvent un accord

Les bailleurs sociaux et le gouvernement ont trouvé un accord hier, mercredi 25 avril, concernant les économies à réaliser pour le monde HLM. Le gouvernement a accepté de réduire les économies de 1,5 milliards d’euros à 950 millions pendant trois ans. Des économies en partie prises en charge par Action Logement – à hauteur de 300 millions d’euros par an – et par la Caisse des dépôts – à hauteur de 50 millions d’euros par an.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter