Le Plan Bâtiment Durable propose des solutions pour éradiquer les passoires thermiques Eco-construction | 24.10.19

Partager sur :
Crée en 2009 par les pouvoirs publics et présidé par Philippe Pelletier, le Plan Bâtiment Durable a pour mission principale d’atteindre des objectifs d’efficacité énergétique et environnementale dans le secteur de l’immobilier. Il a dévoilé ce mercredi 23 octobre son rapport final sur le parc locatif privé et la rénovation énergétique, avec « 10 propositions pour l’éradication des logements énergivores ».

En avril 2018, Nicolas Hulot, alors Ministre de la Transition Ecologique et solidaire, avait annoncé son plan « Rénovation énergétique des bâtiments » de 14 milliards d’euros sur une durée de cinq ans. Nicolas Hulot avait désigné Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable, pour reprendre le projet de rénovation énegétique. 

 

Le parc locatif privé représente 45 % des logements les plus énergivores

La gestion du groupe de travail concernant la rénovation du parc locatif privé avait ensuite été confiée à Pierre Hautus, directeur général de l’Union Nationale des Propriétaires Immobiliers (UNPI), et Michel Pelenc, directeur général de la Fédération SOLIHA (solidaire pour l’habitat).

Après plusieurs mois de concertation avec tous les acteurs engagés, le groupe a publié hier son rapport final « Parc locatif privé et rénovation énergétique, 10 propositions pour l’éradication des logements énergivores ». Dans ce rapport, le groupe explique que le parc locatif privé représente une résidence principale sur quatre et représente 45 % des logements les plus énergivores, ce qui conduit à une surélévation des consommations.

Or les locataires sont la plupart du temps des ménages aux revenus modestes, pour lesquels il est souvent difficile d’effectuer des travaux de rénovation énergétique.

 

10 propositions pour favoriser les rénovations énergétiques

Le groupe de travail a donc élaboré un plan mettant en avant la collaboration entre propriétaires et locataires afin de les rendre «  acteurs de la rénovation énergétique ». Ces propositions auraient comme objectif de :

  • Mobiliser les propriétaires- bailleurs selon leur profil par le biais de dispositifs d’information, d’incitation et d’accompagnement adaptés.
  • Prendre des mesures spécifiques vis-à-vis des copropriétés qui représentent 65% du parc locatif privé.

Parmi les 10 propositions émises : fixer le seuil de consommation énergétique non décente à 330wh.EP.m2.an, accompagner les propriétaires bailleurs des 4 premiers déciles et ceux qui conventionnent leur logement pour une rénovation énergétique massive, réformer et élargir les aides de l’Anah vers les propriétaires bailleurs, rendre l’éco prêt à taux zéro efficient, étendre et renforcer le dispositif Denormandie, ou encore optimiser les certificats d’économie d’énergie.

 

D.T
Photo de Une : ©Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rénovation : Nexity et le Plan Bâtiment Durable signent un « Green Deal »

Rénovation : Nexity et le Plan Bâtiment Durable signent un « Green Deal »

Nexity et le Plan Bâtiment Durable ont annoncé avoir signé un « Green Deal ». L’objectif, accélérer la rénovation énergétique des copropriétés. A travers ce contrat, la société immobilière s’engage notamment à mettre en place un guide à destination de ses clients pour les aider à identifier les travaux efficaces. Des formations seront également imparties à l’ensemble des gestionnaires de copropriété du Groupe.
Lancement d’un plan de 3 Md€ pour la rénovation des bâtiments publics

Lancement d’un plan de 3 Md€ pour la rénovation des bâtiments publics

L’Etat, l’Ademe et la Banque des Territoires ont lancé, le 20 juillet dernier, un programme d’actions, sur la période 2018-2022, visant à accélérer la rénovation énergétique des bâtiments publics. Pour ce faire, les partenaires se proposent notamment d’accompagner la montée en compétences des collectivités en matière d’efficacité énergétique. Trois milliards d’euros seront mobilisés.
La charte PROFEEL de la FFB veut « développer la rénovation et l’innovation »

La charte PROFEEL de la FFB veut « développer la rénovation et l’innovation »

La charte PROFEEL, récemment signée par la Fédération Française du Bâtiment et ses partenaires (le CSTB et l’Agence Qualité Construction), tend à développer la rénovation énergétique du parc de logements et du parc tertiaire grâce à l’innovation. Le programme prévoit une compensation en certificats d’économies d’énergie et durera jusqu’à fin juin 2021.
L’Ademe et le Plan Bâtiment Durable lance un appel pour booster la rénovation

L’Ademe et le Plan Bâtiment Durable lance un appel pour booster la rénovation

Alors que la rénovation énergétique du bâtiment fait partie des priorités du gouvernement, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a croisé ses compétences avec le Plan Bâtiment Durable afin de lancer un ‘’appel à expérimenter’’ visant à accélérer le mouvement. Présentation d’une initiative qui intervient dans un contexte plutôt favorable.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter