Fermer

Trophées Placo : les lauréats de la 17ème édition annoncés

Les lauréats de la 17ème édition des Trophées Placo ont été annoncés. Ce concours récompense et fait rayonner le savoir-faire des professionnels du plâtre et leurs projets, faisant la part belle aux solutions de la marque. Cette année, ce sont sept prix qui ont été décernés à la Salle Wagram, à Paris.
Publié le 21 octobre 2022

Partager : 

Trophées Placo : les lauréats de la 17ème édition annoncés - Batiweb

Le Club Entreprises Placo organise les Trophées Placo tous les deux ans depuis 1989. Ce concours bisannuel met à l’honneur l’expertise des entreprises et la noblesse des métiers du plâtre, et décerne divers prix aux sociétés qui s’engagent à porter et valoriser le savoir-faire de la filière.

La 17ème édition de ce concours a récompensé les projets les plus novateurs réalisés entre 2020 et 2022. Les résultats ont été décernés à Paris, à la Salle Wagram. Sept prix ont été attribués pour cette édition : le Prix Innovation & Développement Durable, le Prix Non Résidentiel, le Prix Presse, le Prix Patrimoine et Monuments Historiques, le Prix Résidentiel, le Prix du Jury et le Prix du Public.

Le Prix Innovation & Développement Durable

 

C’est l’entreprise Île-de-France Plâtrerie qui s’est vu remettre le Prix Innovation & Développement Durable, pour la réalisation de la Fondation Luma à Arles (13). Ce bâtiment, imaginé et dessiné par l’architecte Frank Gehry, a été construit par l’entreprise francilienne à l’aide de divers procédés. Une technologie de pointe, comme la modélisation 3D, et des produits novateurs ont notamment été utilisés pour la construction de cette tour de 15 000 m² sur neuf étages. 

Forte de son expertise en matière de plâtre projeté, l’entreprise Île-de-France Plâtrerie a appliqué le plâtre Lutèce Projection 33 XPERT sur un grillage d’une épaisseur de 3 cm, une technique de mise en œuvre optimale pour obtenir les formes voulues par Frank Gehry.

 

La Fondation Luma, à Arles, dans les Bouches-du-Rhône
La Fondation Luma, Arles (13)

Les Prix Non Résidentiel et Prix de la Presse

 

Les Prix Non Résidentiel et de la Presse reviennent tous deux à l’entreprise Orquin, qui a mené à bien le chantier de la Pouponnière de Fleury-sur-Orne, dans le département du Calvados (14). Ce bâtiment atypique a l’allure d’une fleur où chaque pétale ressemble à un petit igloo. Imaginé par l’architecte Paul Le Quernec, cette pouponnière a été réalisée grâce à un éventail de solutions techniques. En témoignent par exemple des ouvrages courbes en Placoplatre BA 6 formants des îlots, des éléments en plâtre et en staff, tout en rondeur, des plafonds décoratifs en Rigitone Activ’Air 8-15-20 Super ou bien la réalisation de cloisons distributives Placostil 98/48 en Placo Duo’Tech 25.

Ce chantier présente également de hautes performances comme une forte résistance thermique, une très bonne isolation acoustique ou encore une résistance au feu EI 60 et R 30.

Le Prix Patrimoine et Monuments Historiques

 

L’entreprise Douzille a remporté le Prix Patrimoine et Monuments Historiques pour avoir rénové et restructuré l’Hôtel de Ville de La Rochelle (17). Partiellement détruit par un incendie en 2013, ce monument historique a été entièrement restauré sous l’égide de l’architecte Philippe Villeneuve, qui dirige également la reconstruction de Notre-Dame de Paris

Pour ce chantier, tout un panel de solutions techniques a été déployé : l’ensemble des plafonds sont sur ossature Stil Prim Tech, tous les couloirs et les coursives du hall en Rigitone Activ’Air 8-15-20 Super, les cloisons de distribution monoparement en Placoplatre BA 18S et les doublages en Placoplatre BA 25, tous de grande hauteur (12 m).

L'Hôtel de Ville de La Rochelle, en Charente-Maritime
Hôtel de Ville de La Rochelle (17)

Le Prix Résidentiel

 

Le Prix Résidentiel a quant à lui été décerné à l’entreprise Mandon Fils. Cette société de 21 salariés a été récompensée pour avoir réussi à rénover la villa Guyvonney, à Royan (17). Cette bâtisse de 400 m², édifiée en 1909, a vu ses performances thermiques et acoustiques s’améliorer après 2 300 heures de travail, dont résulte notamment la création d’une salle de cinéma, dans la pièce de vie principale. 

Pour offrir la meilleure expérience possible, Mandon Fils a misé sur une isolation renforcée avec un premier doublage en Placo Phonique BA 13, puis un second en Rigitone Activ’Air 8-15-20 Super. Au niveau du plafond, deux plaques Placo Phonique BA 13 ont été superposées, avec un habillage en Rigitone Activ’Air 8-15-20 Super. L’intégralité de l’isolation de la villa Guyvonney a été réalisée avec des solutions Isover (à l’exception du rez-de-chaussée).

La villa Guyvonney à Royan, en Charente-Maritime
Villa Guyvonney, Royan (17)

Le Prix du Jury

 

Le Prix du Jury revient à l’entreprise Atelier Zambelli Patrick. Cette petite société, labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant, a été missionnée pour restaurer à l’identique le retable datant du XVIème siècle de l'église Saint-Vincent, à Cabrières-d’Avignon (84). Construite vers 1787, l’église a subi de multiples dégradations ayant endommagé les ornements intérieurs, les moulures et les décors en gypserie. 

Le retable se compose de sculptures en plâtre, en partie teintées par le biais d’une technique traditionnelle de stuc-marbre, qui consiste à mélanger le plâtre aux pigments naturels pour reproduire l’aspect du marbre. Dans le cas présent, c’est le plâtre Molda 3 Normal qui a été mélangé aux pigments naturels. Les travaux ont ensuite consisté à « curer » les parties abîmées, à reconstituer des moulures et des sculptures en plâtre, puis à reboucher et à façonner les parties en stuc-marbre à l’aide du mélange réalisé au préalable.

Le Prix du Public

 

Enfin, la SARL Bonnin Dugué remporte le Prix du Public de cette 17ème édition des Trophées Placo. Cette récompense lui a été attribuée pour avoir créé un escalier sur voûte sarrasine dans une petite maison bretonne. Une étude a été réalisée avec un tailleur de pierre pour l’exécution des marches et des contre-marches, puis l’entreprise a imaginé un ouvrage avec trois points d’accroche. 

Après plusieurs étapes, l’escalier a été monté marche après marche et un remplissage s’est effectué par le dessous avec de la brique plâtrière hourdée à l’aide du plâtre Lutèce Rouge. Après avoir réussi l’élévation de l’escalier, l’entreprise a réalisé des plaques de staff sur-mesure en atelier, qui ont été mises en place avec un scellement filasse et Molda pour rigidifier l’ouvrage. Un jointement a été fait entre les plaques ainsi qu’une jonction en tête de main courante en plâtre en Molda Duo. L’entreprise a créé un gabarit pour le dessus de la main courante. Un traînage sur place a été réalisé et un enduisage au Lutèce 2000 C et au Lutèce 2000 L appliqué sur le dessous de l’escalier.

 

Jérémy Leduc

Photo de Une : Adobe Stock 

Par Jeremy Leduc

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.