Fermer

Permis de construire : des chiffres qui restent dans le vert

Le ministère de la Transition écologique publiait ce mercredi les résultats de la construction sur le dernier trimestre, à fin août. Si les chiffres restent positifs pour les permis de construire, avec +1,2 % par rapport au trimestre précédent, les mises en chantier sont de leur côté en baisse, avec -2,4 %.
Publié le 28 septembre 2022

Partager : 

Permis de construire : des chiffres qui restent dans le vert - Batiweb

Fin juillet, les chiffres de la construction montraient la fin du rebond des permis de construire lié à l’entrée en vigueur de la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020).

L’effet s’estompait notamment pour les logements individuels purs. Inversement, on observait un rattrapage pour les permis de construire de logements individuels groupés et de logements collectifs.

Entre juin et août 2022, le nombre de permis de construire reste positif – bien qu’il ralentisse – avec +1,2 % par rapport aux trois mois précédents, contre +4,9 % lors du dernier trimestre. Ainsi, le nombre de permis de construire est supérieur de 20,1 % par rapport à la moyenne des 12 mois précédant la crise sanitaire.

Si la météo reste au beau fixe pour les permis de construire, les mises en chantier, elles, diminuent de 2,4 % ce dernier trimestre, soit plus que le trimestre précédent, qui avait déjà enregistré -0,6 %. Les mises en chantier restent inférieures de 2,9 % par rapport à la moyenne des 12 mois précédant la crise sanitaire.

 

Un bilan positif sur 12 mois

 

Bilan, sur les 12 derniers mois, 523 100 permis de construire ont été délivrés, soit +14 % par rapport à la moyenne des 12 mois précédents. Dans le détail, les permis de construire pour des logements en résidence ont connu la plus forte hausse (+24,3 %), devant les logements collectifs (+21,9 %), et les logements individuels groupés (+20,8 %), tandis que les logements individuels purs sont en baisse (-1,9 %).

D’un point de vue géographique, de nombreuses régions ont été très dynamiques en termes de délivrance de permis de construire. C’est notamment le cas de l’Île-de-France, l’Auvergne-Rhône Alpes, le Centre Val de Loire, les Pays de la Loire, le Grand Est, la Normandie, et les Hauts-de-France.

Parallèlement, sur la même période, 384 900 logements ont été commencés, soit +0,5 %. Seuls les logements individuels purs auraient connu une hausse, avec +11,4 %. Les logements individuels groupés, les logements collectifs et les logements en résidence seraient tous dans le négatif, avec respectivement -1,9 %, -4,6 %, et -6 %.

À l’échelle régionale, on enregistre une baisse des mises en chantier en Île-de-France, en Auvergne-Rhône-Alpes, en Occitanie, en Bourgogne-Franche Comté et en Corse.

 

Claire Lemonnier
Photo de une : Adobe Stock

Par Claire Lemonnier

Sur le même sujet

Comment utiliser la base INIES ?

Existant depuis près de vingt ans, la base INIES tend à forger la traçabilité du cycle de vie des produits du bâtiment. Mais comment les professionnels peuvent-ils l’utiliser ? Réponses lors d’un webinaire...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.