Accident sur chantier : un ouvrier écrasé par un ascenseur en chute Insolite | 05.09.17

Partager sur :
C'est un événement rare mais non moins violent qui s'est déroulé ce lundi sur le chantier d'un immeuble en cours de démolition à Paris. Un ouvrier âgé d'une cinquantaine d'années a en effet été écrasé par un ascenseur qui n'aurait pas dû être en fonctionnement. Si l'homme était encore conscient à l'arrivée des secours, il n'a malheureusement pas survécu à ses blessures. Retour sur cet accident.
Jérôme Coumet, le maire du XIIIe arrondissement, où s'est produit ce lundi 4 un terrible accident, a encore du mal à comprendre ce qui s'est vraiment passé.

« A priori, tous les fluides (gaz, électricité) étaient coupés, l'ascenseur n'était pas en fonctionnement. Je ne m'explique pas comment les faits se sont produits », a-t-il déclaré lors d'un déplacement pour constater les dégâts qui ont coûté la vie à un homme.

La victime ? Un ouvrier d'une cinquantaine d'années, qui intervenait sur le chantier d'un immeuble en cours de démolition. D'après les pompiers, ce dernier a été écrasé par une cabine d'ascenseur qui aurait chuté « de plusieurs étages ».

« Il a fallu faire un travail de relevage et de découpe », précisent-ils, afin de libérer l'homme qui était encore en vie à l'arrivée des secours. Les efforts déployés pour lui venir en aide ont cependant été vain, l'ouvrier ayant succombé à ses graves blessures quelques instants plus tard.

ICF la Sablière, bailleur social en charge de restructurer le quartier, a précisé qu'une équipe était actuellement sur place afin de déterminer les circonstances exactes de l'accident.

F.C (avec AFP)
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

L’OPPBTP et la CNAM renouvellent leur campagne de prévention contre les chutes en hauteur

L’OPPBTP et la CNAM renouvellent leur campagne de prévention contre les chutes en hauteur

Quatre ans après le lancement d’une première campagne de prévention contre les risques de chutes en hauteur, l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics) et la CNAM (Assurance Maladie – Risques professionnels) ont décidé de renouveler leur convention de partenariat jusqu’en 2022 pour renforcer le dispositif en fonction des retours d’expérience et améliorer les résultats.
Les professionnels mobilisés contre le risque de chutes de hauteur

Les professionnels mobilisés contre le risque de chutes de hauteur

Alors que les chutes de hauteur restent encore aujourd’hui la première cause d’accidents graves et mortels dans le secteur du BTP, les professionnels lancent une nouvelle campagne de sensibilisation. Baptisée « travaux en hauteur, pas le droit à l’erreur », cette campagne donne plusieurs pistes aux professionnels pour se prémunir contre ce risque.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter