Accessibilité : des douches sans ressaut obligatoires à partir du 1er janvier Législation | 18.09.20

Partager sur :
En discussion depuis plusieurs mois, l'arrêté « douche zéro ressaut » vient d'être publié au Journal Officiel ce jeudi 17 septembre. Il imposera de nouvelles normes de construction pour certains logements neufs. A compter du 1er janvier, les constructeurs, promoteurs et aménageurs devront obligatoirement équiper les salles de bains de douches sans aucun ressaut. A partir du 1er juillet 2021, cette obligation s'étendra ensuite à tous les appartements desservis par un ascenseur, quel que soit l'étage.

Visant à faciliter le quotidien des personnes handicapées et des personnes âgées en perte d'autonomie, l'arrêté « douche zéro ressaut » vient d'être publié au Journal Officiel. Il obligera les constructeurs, promoteurs et aménageurs à installer des douches à receveur extra-plat sans aucun ressaut dans certains logements neufs dès le 1er janvier prochain.

 

Cette obligation concernera dans un premier temps les logements collectifs en rez-de-chaussée, et les maisons individuelles en lotissement ou à vocation locative. Elle s'étendra ensuite à tous les appartements desservis par un ascenseur, à compter du 1er juillet 2021.

 

Faciliter le quotidien des personnes à mobilité réduite (PMR)

 

Cette mesure vise notamment à permettre aux personnes à mobilité réduite (PMR) de se loger plus facilement, qu'elles soient en situation de handicap ou tout simplement âgées. En effet, dans le contexte de vieillissement de la population, la question du maintien à domicile se pose de plus en plus. Il s'agit donc également de permettre aux personnes en perte d'autonomie de rester chez elles aussi longtemps qu'elles le souhaitent, en facilitant leur quotidien.

 

« Transformer la qualité de vie des personnes en situation de handicap se traduit aussi par une attention apportée aux détails qui impactent leur vie au quotidien. Cette mesure répond à une aspiration forte des personnes concernées ainsi que de leurs aidants. Poursuivre sa vie à domicile dans de meilleures conditions fonctionnelles participe aussi d’une société résolument inclusive », a notamment réagit Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat en charge des personnes handicapées.

 

Des concertations seront d'ailleurs menées avec le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) pour apporter les meilleures solutions aux besoins des personnes en situation de handicap.

 

Rappelons également qu'Action Logement propose une aide pouvant aller jusqu'à 5 000 euros pour réaliser des travaux d'adaptation de salles de bains dans l'existant, notamment pour les personnes en situation de handicap ou les plus de 60 ans en perte d'autonomie. Cela concerne l'installation d'une douche à receveur extra-plat, d'un WC réhaussé avec une barre d'appui, ou d'un lavabo adapté aux personnes à mobilité réduite.

 

Alors que de nombreux constructeurs et promoteurs s'inquiètent de ces nouvelles normes de construction, le gouvernement s'est voulu rassurant. Selon lui, ce calendrier progressif laissera le temps aux professionnels de la construction d'adapter leurs pratiques.

 

Il rappelle par ailleurs que l'Etat les accompagnera grâce à l'appui de la Délégation ministérielle à l'accessibilité (DMA) et de la Direction de l'Habitat, de l'Urbanisme et des Paysages (DHUP).

 

C.L.

Photo de une : Adobe Stock

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Accessibilité des SDB : la Capeb et Téréva lancent une offre - Batiweb

Accessibilité des SDB : la Capeb et Téréva lancent une offre

Pour démocratiser les travaux d'adaptation des salles de bain pour les séniors et personnes en perte d'autonomie grâce à l'aide proposée par Action Logement, la Capeb annonce avoir tissé un partenariat avec Téréva. Les deux partenaires ont ainsi mis en place deux packs travaux « clés en mains » à destination du grand public.
Au 1er trimestre 2020, les mises en vente ont chuté de -28 % - Batiweb

Au 1er trimestre 2020, les mises en vente ont chuté de -28 %

Le Ministère de la Cohésion des Territoires a publié ce mercredi 10 juin les chiffres de la construction neuve au 1er trimestre 2020. Sans surprise, la commercialisation et la réservation de logements neufs ont brutalement chuté, avec le début de la crise liée au coronavirus et les mesures de confinement. Les mises en vente ont notamment baissé de -27,9 %, et les réservations de -24,2 %.
Construction : les permis de construire de nouveau en baisse - Batiweb

Construction : les permis de construire de nouveau en baisse

Après une stabilisation au second trimestre, les permis de construire ont repris leur déclin avec -0,8 % entre mai et juillet par rapport aux trois mois précédents, selon les chiffres du Ministère de la Cohésion des territoires. Un recul qui revient s’inscrire dans la tendance générale engagée depuis plus d’un an et demi.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter