Zéro ressaut : des professionnels très peu informés des nouvelles obligations

Législation | 15.06.21
Partager sur :
Zéro ressaut : des professionnels très peu informés des nouvelles obligations - Batiweb
Le 7 mai dernier, les Rendez-vous du Mondial du Bâtiment organisaient un débat sur le thème « Accessibilité : en quoi le zéro ressaut en salles de bains impacte-t-il tout le bâtiment ? ». A cette occasion, Reed Expositions a réalisé un sondage pour connaître l'opinion des professionnels sur ce sujet. Or, il s'avère que 63 % d'entre eux ne sont même pas au courant de cette nouvelle obligation.

Après avoir réalisé un sondage sur la RE2020 auprès des professionnels du bâtiment en avril dernier, Reed Expositions s'est cette fois-ci intéressé à la perception concernant les douches zéro ressaut.

 

Depuis le 1er janvier 2021, l'installation d'une douche sans ressaut est obligatoire dans au moins une salle d'eau pour tous les nouveaux logements neufs situés en rez-de-chaussée. A compter du 1er juillet, cette obligation s'étendra aux étages desservis par un ascenseur, que ce soit pour les logements collectifs et les maisons individuelles en lotissement ou à vocation locative.

 

« Il s’agit d’une évolution naturelle et souhaitable. Aujourd’hui, il y a 9 % de personnes handicapés en France, et 9 Français sur 10 aimeraient pouvoir adapter son logement. Nous devons donc répondre à ces besoins et à ses demandes », commente Hubert Maitre, secrétaire général de l'Afisb.

 

63 % des professionnels ne sont pas au courant des nouvelles obligations

 

Or, les résultats du sondage révèlent que 63,2 % des professionnels du bâtiment ne sont pas au courant de ces nouvelles obligations, dont l'une a déjà pris effet depuis plus de 6 mois.

 

Résultats du sondage sur les douches zéro ressaut. Source : Reed Expositions

 

Egalement interrogés sur l'offre des fournisseurs, ces mêmes professionnels sont 64,7 % à ne pas savoir si cette offre est suffisante pour mettre en œuvre le zéro ressaut. Et 25,6 % estiment qu'elle est « insuffisante ».

 

« Les chiffres qui concernent la méconnaissance des installateurs sont frappants », reconnaît Julien Serri, délégué national aux affaires techniques du Pôle Habitat FFB.

 

Un manque de précisions sur les dimensions

 

Les problèmes techniques se multiplient par ailleurs pour les installateurs. Alors que la surface de ces douches zéro ressaut doit être au moins de 90 x 120 cm, André Augst, ingénieur expert en accessibilité, noteque la question des dimensions n'est pas claire : « Il y a un véritable problème au sujet des dimensions demandées car il n’est pas précisé s’il s’agit de dimensions carrelage terminé ou à poser. Et il n’existe pas de bac à douche de 122 cm ! », souligne-t-il.

 

« Les fabricants ont la capacité à créer de nouveaux produits et à s’adapter à de nouveaux modes de fabrication. Ils sont réactifs et à l’écoute », a toutefois cherché à rassurer Hubert Maitre lors de ce débat.

 

Enfin, les professionnels ont unanimement déploré la hausse des coûts liée à cette obligation, avec un surcoût estimé à 4 000 euros par logement, et qui devrait se répercuter sur les acheteurs.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Accessibilité et PMR : quelles sont les normes à respecter dans une salle de bains ? - Batiweb

Accessibilité et PMR : quelles sont les normes à respecter dans une salle de bains ?

La salle de bains est devenue en quelques années une vraie pièce de vie. L’esthétique, la praticité, mais également l’accessibilité sont pris en compte lors de son aménagement. Il est important de se renseigner sur les normes d’accessibilité PMR (personnes à mobilité réduite) en vigueur lors de la construction d’équipements sanitaires publics ou d’immeubles d’habitation. Quelle est la législation en place ?
Industriels et bailleurs sociaux développent des solutions pour rendre les logements plus accessibles - Batiweb

Industriels et bailleurs sociaux développent des solutions pour rendre les logements plus accessibles

Favoriser le maintien à domicile est devenu un véritable enjeu de société. En ce sens, des lois, programmes de financement, partenariats et autres initiatives ont émergé. Si le chemin est encore (très) long, les réflexions sont là. Les industriels et bailleurs sociaux contribuent très largement au déploiement d'offres et de solutions toujours plus tournées « accessibilité » ; des innovations qui viennent faciliter le quotidien des personnes âgées ou en situation de handicap. Tour d'horizon.
Accessibilité : des douches sans ressaut obligatoires à partir du 1er janvier - Batiweb

Accessibilité : des douches sans ressaut obligatoires à partir du 1er janvier

En discussion depuis plusieurs mois, l'arrêté « douche zéro ressaut » vient d'être publié au Journal Officiel ce jeudi 17 septembre. Il imposera de nouvelles normes de construction pour certains logements neufs. A compter du 1er janvier, les constructeurs, promoteurs et aménageurs devront obligatoirement équiper les salles de bains de douches sans aucun ressaut. A partir du 1er juillet 2021, cette obligation s'étendra ensuite à tous les appartements desservis par un ascenseur, quel que soit l'étage.
Pas d’ascenseur obligatoire pour les immeubles neufs de moins de 12 logements : des associations en colère - Batiweb

Pas d’ascenseur obligatoire pour les immeubles neufs de moins de 12 logements : des associations en colère

Un projet de décret dévoilé hier, mercredi 19 décembre, annonce que les immeubles neufs de moins de 12 logements ne seront plus obligatoirement équipés d’un ascenseur. Encore un coup dur pour les associations d’aide aux personnes en situation de handicap, déjà révoltées par le passage de 100% à 20% de logements accessibles dans la construction neuve, adopté définitivement le 16 octobre dernier dans le cadre de la loi Elan.