Dispano publie un catalogue outillage et quincaillerie Nouveaux produits du BTP | 02.09.20

Partager sur :
Dispano, filiale de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France spécialisée dans les panneaux de bois pour le négoce propose en outre des outils manuels et électro-portatifs et de la quincaillerie pour répondre aux besoins de professionnels sur leurs chantiers. Pour les aider à s'équiper au mieux, l'enseigne annonce la publication de son tout premier catalogue dédié à l'outillage et la quincaillerie. Avec plus de 7 700 produits référencés, les professionnels de tous corps de métiers devraient trouver leur bonheur.

Créée en 2009, Dispano est spécialisée dans le négoce de produits en bois pour la construction et la menuiserie. La marque appartient à la filiale Distribution Matériaux Bois Panneaux de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France (SGDBF).

 

En cette période de rentrée et de reprise d'activité, l'enseigne a annoncé le lundi 24 août la publication de son tout premier catalogue dédié à l'outillage et à la quincaillerie, pour aider les professionnels à choisir les outils qui répondent le mieux à leur besoins sur chantiers.

 

Un catalogue de 500 pages référençant plus de 7 700 produits

 

Les 500 pages de ce nouveau catalogue comprennent plus de 7 700 références adaptées aux métiers du bois. Pour plus de lisibilité, ces références sont classées en fonction de 9 univers produits, repérables grâce à différentes couleurs : béquillage, quincaillerie du bâtiment, quincaillerie d'ameublement, fixation, outillage électro-portatif, outillage manuel, consommables atelier et matériel, colles et mastics, et protections.

 

Pour aider les professionnels dans leur choix et le passage de leur commande, chaque référence contient un numéro, un descriptif avec un visuel, les dimensions du produit, ses coloris, et son prix.

 

Dispano propose par ailleurs une liste de 75 produits incontournables.

 

Conseils et réactivité

 

En cas d'hésitation ou de questions techniques, l'enseigne met à disposition un numéro Instaply, permettant à tout professionnel d'entrer en contact avec un expert quincaillerie directement par SMS.

 

Le site Internet et l'espace personnel permettent également de vérifier la disponibilité d'un produit dans les 40 agences situées dans toute la France, de télécharger les tarifs personnalisés, de passer commande 24/24h et 7/7 jours, et d'imprimer des documents administratifs.

 

De plus, grâce à sa plateforme logistique située à Challans, en Vendée (85), l'enseigne s'engage à livrer en 24 h toute commande passée avant 12 h (sauf pour les produits de grande longueur ou fragiles).

 

C.L.

Photo de une : Adobe Stock

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Comment les architectes perçoivent-ils le PVC ? (sondage) - Batiweb

Comment les architectes perçoivent-ils le PVC ? (sondage)

En début d'année, le syndicat national de l'extrusion plastique (SNEP) a commandé une étude à Batimédia pour mieux cerner le rapport des architectes au PVC. Malgré la concurrence du bois et de l'aluminium, ce matériau est jugé particulièrement intéressant en menuiserie, notamment pour son coût, ses performances en isolation, et son potentiel en termes de recyclage.
« Nous attendons impatiemment la reprise pérenne des chantiers » (UFME) - Batiweb

« Nous attendons impatiemment la reprise pérenne des chantiers » (UFME)

La reprise d’activité dans le secteur de la menuiserie s’est faite rapidement, aidée par la publication de fiches de préconisations sanitaires adaptées aux spécificités de chaque métier. Les entreprises, qui se sont mobilisées pour préserver au maximum la sécurité de leurs collaborateurs, attendent désormais une reprise pérenne de leur activité, qui dépendra en grande partie de la reprise des chantiers. Entretien avec Virginie Muzzolini, responsable communication de l’Union des Fabricants de Menuiseries (UFME).
« Désordres dans le bâtiment », thème de la 14e édition du concours photo AQC - Batiweb

« Désordres dans le bâtiment », thème de la 14e édition du concours photo AQC

L’Agence qualité construction (AQC) lance la 14e édition de son concours photo, qui devra illustrer les « désordres dans le bâtiment ». Un thème tristement d’actualité après la catastrophe de Marseille, mais utile dans un contexte de prise de conscience des dégradations du bâti et de la nécessité d’entretien. La date de clôture est fixée au 31 mars 2019, alors à vos appareils photos !

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter