10 mesures pour défendre et promouvoir l’artisanat du bâtiment Vie des sociétés | 10.10.19

Partager sur :
10 mesures pour défendre et promouvoir l’artisanat du bâtiment Batiweb
La Fédération Française du Bâtiment (FFB) vient de publier ses 10 propositions pour défendre et promouvoir les entreprises artisanales. Les préconisations s’articulent autour de 4 thèmes : défendre le revenu des artisans, rétablir une concurrence loyale, défendre et accompagner l’activité des artisans et adapter les dispositifs de formation aux besoins des professionnels.

Les entreprises artisanales du bâtiment participent pleinement à l’économie française. De par la diversité des métiers, elles dynamisent le territoire national. Selon les chiffres de la FFB, les 373 000 entreprises de bâtiment de 0 à 10 salariés ont réalisé 50 milliards d’euros HT de travaux, et employé 473 000 salariés en 2018.

 

Pour les soutenir, et surtout les défendre, la FFB formule 10 propositions à destination des pouvoirs publics, 10 mesures qui se déclinent autour de 4 axes.

 

Défendre le revenu des artisans.

 

La FFB souhaite rétablir une équité fiscale pour donner du pouvoir d’achat aux artisans ; réduire la taxe pour frais de chambre consulaire à la seule part effectivement reversée aux CMA ; Et supprimer la double imposition aux cotisations formation des gérants salariés.

 

Rétablir une concurrence loyale.

 

La FFB demande de limiter la durée de franchise de TVA à 2 ans pour les microentreprises et la réduire à 15 000 €. Elle se réfère également aux plateformes de mise en relation entre artisans et particuliers. En 2018, elle avait, rappelons-le, appelé à la vigilance. Elle pointait le fait que certains sites n’informent que très peu les consommateurs et n’offrent pas toujours la garantie de travaux bien réalisés. Elle craignait aussi une standardisation des tarifs de prestation. A ce sujet, elle appelle donc à une responsabilisation des plateformes sur le contenu des offres publiées sur leur site. Elle demande en outre de renforcer le contrôle des décharges sauvages et d’ouvrir les déchetteries municipales aux artisans.

 

Défendre et accompagner l’activité des artisans.

 

La FFB revient ici sur les aides financières de l’Etat. Sans ces dispositifs, les marchés du bâtiment « ne peuvent décoller ». Elle souligne également que l’accès aux marchés publics « reste encore très contraignant ». Il faut donc « pérenniser les mesures fiscales d’incitation aux travaux » et « faciliter l’accès des artisans à la commande publique ».

 

Adapter les dispositifs de formation aux besoins des artisans.

 

La formation est un des sujets qui divisent FFB de la Capeb. Si l’ensemble du secteur est d’accord sur le fait que les compétences doivent s’adapter aux évolutions du métier, la FFB rappelle la nécessité de rendre les dispositifs de formation accessibles… et d’adapter leur financement ! Le syndicat veut ainsi simplifier l’accès au financement de la formation des artisans et de leurs conjoints, et promouvoir l’apprentissage en garantissant une offre de de proximité et de qualité.

 

R.C
Photo de une : ©Adobe Stock 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Bâtiment : la reprise est bien là mais des inquiétudes persistent ! Batiweb

Bâtiment : la reprise est bien là mais des inquiétudes persistent !

Si la reprise se poursuit dans le bâtiment en ce début 2018, certaines tendances inquiètent la filière. Lors d’une conférence de presse organisée ce jour, la Fédération française du bâtiment (FFB) a exprimé ses craintes quant aux effets des mesures prises en Loi de finances pour 2018 et a regretté le « grand flou » qui règne autour de la future loi en faveur de la transition énergétique. La FFB salue néanmoins les annonces relatives à l’apprentissage et à la formation qui vont « dans le bon sens ». Précisions.
Formation : le CCCA-BTP et Constructys signent une convention de partenariat Batiweb

Formation : le CCCA-BTP et Constructys signent une convention de partenariat

Réseau dédié à l’apprentissage en France, le CCCA-BTP a signé le 12 octobre une convention de partenariat et de coopération avec l’organisme de formation Constructys. L’objectif : « assurer l’articulation et la coordination de l’ensemble des programmes, calendriers d’études et d’évaluation, dans le champ ‘’emploi-formation’’ ». Les détails.
Représentativité patronale : la première place de la FFB questionnée Batiweb

Représentativité patronale : la première place de la FFB questionnée

En janvier 2018, la FFB se félicitait d’être la première organisation d’employeurs du bâtiment ; une majorité contestée par la Capeb. Après avoir déposé deux requêtes devant la Cour d’appel administrative de Paris, la confédération semble avoir obtenu gain de cause. L’article 2 de l’arrêté du 21 décembre 2017 portant sur la représentativité patronale a en effet été annulé. Cette décision pourrait changer la donne alors que la réforme sur l’apprentissage fait débat.
Réforme de la formation professionnelle : Capeb et FFB en désaccord Batiweb

Réforme de la formation professionnelle : Capeb et FFB en désaccord

Les partenaires sociaux du BTP se sont réunis le 22 mai dernier pour discuter du projet d’accord sur la formation professionnelle et l’apprentissage. Dans un communiqué, la Capeb dénonce la position « très libérale » de la FFB tandis que la CFDT Construction-Bois craint une disparition « brutale » du CCCA-BTP. Les discussions sont lancées.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter