Fermer

3 nouvelles start-up rejoignent l'accélérateur Santé-Prévention dans le BTP

Depuis mai 2018, l'accélérateur santé-prévention dans le BTP sélectionne des start-up proposant des technologies innovantes visant à améliorer le quotidien dans le secteur. A l'occasion d'une onzième session de soutenance, trois nouvelles start-up ont été désignées. Présentation.
Publié le 26 avril 2021

Partager : 

3 nouvelles start-up rejoignent l'accélérateur Santé-Prévention dans le BTP - Batiweb

A l'issue d'une nouvelle session de soutenance, trois start-up ont réussi à convaincre le jury et à intégrer l'accélérateur santé-prévention dans le BTP.

 

Parmi ces trois start-up, on retrouve « Miloé », une plateforme de santé numérique qui propose un passeport de santé et une fiche médicale d'urgence dématérialisée fonctionnant grâce à une carte sans contact et permettant de communiquer au personnel soignant les informations essentielles sur son détenteur pour qu'il puisse recevoir les soins les plus adaptés.

 

La technologie a d'ores et déjà été adoptée par le pôle Sport & Santé du Stade Marseillais Université Club (SMUC). Les 350 adhérents disposent ainsi d'une carte Miloé : « Cela nous permet de renforcer la sécurité de nos adhérents dans leur activité sportive, mais également dans leur vie quotidienne », explique Isabelle Petit, chargée de développement Sport & Santé au sein du SMUC. Miloé travaille désormais avec des médecins du travail pour démocratiser sa solution.

 

Q-Bot, autre start-up sélectionnée, propose quant à elle une solution d'isolation des sols et murs difficiles d'accès. Elle fonctionne grâce à un petit robot muni d'une caméra et de lasers pilotables à distance. Ces derniers projètent une mousse isolante dans les recoins les plus inaccessibles pour faciliter le travail des opérateurs et assurer une meilleure isolation pour les occupants. La solution a déjà été utilisée pour isoler un groupe scolaire à Voiron, près de Grenoble, ainsi qu'une vingtaine de maisons en France pour des particuliers et bailleurs sociaux.

 

« Nous avons fait appel à Q-Bot en 2020 dans le cadre d’un chantier d’isolation de vides sanitaires pour six pavillons situés à Merlevenez (56). La solution de Q-Bot a pu passer sans difficulté dans ces espaces de 30 à 50 cm de hauteur sous le plancher des maisons afin de réaliser la projection de mousse polyuréthane », témoigne ainsi Erwan Bargain, responsable du pôle travaux au sein du bailleur social Bretagne Sud Habitat.

 

Enfin, Built Solutions est la troisième start-up intégrée. Sa solution SaaS permet de stocker toutes les informations réglementaires sur les bâtiments tels que le Dossier d'intervention ultérieur sur l'ouvrage (DIUO), le Dossier technique amiante (DTA), le Dossier des ouvrages exécutés (DOE), le Dossier d'identité SSI, ou encore le registre de sécurité. Toutes ces informations sont croisées avec celles de la maquette numérique, et remontées aux exploitants pour faciliter la maintenance et éviter tout accident lié à la dégradation d'un bâtiment. Grâce à la digitalisation et au stockage sécurisé, ces données seront accessibles tout au long du cycle de vie du bâtiment.

 

Ces trois start-up rejoignent les 43 autres start-up déjà sélectionnées. Elles bénéficieront du soutien des quatre partenaires fondateurs de l'accélérateur, à savoir l'OPPBTP, le CCCA-BTP, Pro BTP, et la Fondation Excellence SMA.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.