CSTB : Dany Escudié est la nouvelle présidente du Conseil scientifique Vie des sociétés | 25.04.19

Partager sur :
La présidence du Conseil scientifique du CSTB est passé dans les mains de Dany Escudié pour cinq ans. Cette directrice de recherche au CNRS souhaite valoriser les « compétences pluridisciplinaires du CSTB » et travailler à « leur articulation avec le monde académique ». Spécialisée en thermique et énergétique, elle remplace Niklaus Kohler.

Le Conseil Scientifique assiste le CSTB dans ses grandes orientations scientifiques et la programmation de ses recherches au service de l’innovation et de la sécurité dans le bâtiment. Membre de ce conseil depuis sa création, Dany Escudié en a été nommée présidente par Etienne Crépon, président du CSTB. Sa mission sera « d’accompagner notamment le développement des partenariats avec les laboratoires de recherche, renforcer les complémentarités et promouvoir l’interdisciplinarité ».

 

Une spécialiste en thermique et énergétique

 

Titulaire d’un doctorat de thermique énergétique et d’un doctorat des sciences physiques, Dany Escudié a commencé sa carrière à l’Ecole centrale de Lyon. Elle intègre ensuite l’INSA de Lyon, en 2003, puis prend la direction du laboratoire Centre de Thermique, avant de rejoindre le département Energie durable de l’Agence nationale de la recherche (ANR), qu’elle a dirigée de 2011 à 2014.

Dany Escudié a présidé le conseil scientifique de l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes du CNRS de 2015 à 2018. Elle est membre de plusieurs conseils d’administration et conseils scientifiques, et accompagne les orientations scientifiques et techniques de plusieurs organismes. En prenant la tête du Conseil scientifique du CSTB, elle succède à Niklaus Kohler.

 

Renforcer l’interdisciplinarité

 

Pour ses nouvelles fonctions au sein du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, Dany Escudié déclare que « développer les partenariats interdisciplinaires avec les laboratoires de recherche est essentiel pour faire progresser les connaissances, en capitalisant sur les compétences du CSTB, tout en les enrichissant de points de vue et savoir-faire complémentaires. Je veillerai à maintenir l’équilibre entre les travaux de recherche propres au CSTB, la recherche publique et partenariale et la mise à disposition des connaissances et résultats pour les acteurs économiques ».

La valorisation des compétences pluridisciplinaires du CSTB, le partenariat avec les laboratoires et plus largement, le « monde académique » seront les fers de lance de la nouvelle présidente du Conseil scientifique.

« Je suis très honorée de la confiance qui m’est accordée et enthousiaste à l’idée d’accompagner l’établissement dans sa vision prospective, contribuant ainsi à renforcer sa place dans le domaine de la recherche », a conclue Dany Escudié.

 

L. C.
Photo de Une : ©CSTB

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le CSTB inaugure son centre de formation à la pose des fenêtres - Batiweb

Le CSTB inaugure son centre de formation à la pose des fenêtres

La réglementation de la performance thermique des bâtiments ferait converger les économies d'énergie, les investissements dans le gros oeuvre et les aspirations au confort des usagers : mais les fenêtres fuient toujours, et ne sont pas en cause les produits eux-mêmes, c'est la pose ! Le CSTB engage l'expertise de sa plate-forme d'essais de fenêtres, située à la périphérie de Grenoble, dans la transmission de son expérience théorique et pratique, avec des modules courts de formation et de mise à jour des compétences des hommes de terrain.
La sécurité incendie fait débat sur Batimat ! - Batiweb

La sécurité incendie fait débat sur Batimat !

Après le terrible incendie qui a ravagé une tour londonienne en juin dernier, l'Agence qualité construction (AQC) organisait ce vendredi 10 sur Batimat une conférence portant sur la protection contre le risque feu des bâtiments d'habitation. L'occasion pour Anne Voeltzel-Leveque, directrice sécurité, structures et feu au sein du CSTB, de revenir sur la réglementation en vigueur en France et les changements de ces dernières décennies.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter