Emploi : la reprise du BTP profite au travail intérimaire Vie des sociétés | 15.05.17

Partager sur :
Profitant d’une conjoncture particulièrement favorable, les professionnels du BTP semblent voir leurs carnets de commandes se remplir à toute vitesse, au point même de manquer parfois de main-d’œuvre ! De bon augure pour l’emploi intérimaire dans le secteur, qui a encore progressé de 10,1% au premier trimestre 2017, d’après les derniers chiffres communiqués par l’agence de recrutement Aquila RH. Le point sur la situation et les perspectives d’évolution.
Le BTP serait-il en train de se remettre de la crise de 2008 ? Oui, à en croire les indicateurs relatifs au secteur, des chiffres de la construction à ceux des matériaux.

Un contexte favorable, donc, qui a grandement contribué à encourager les professionnels du bâtiment à recruter. Les offres d’emploi ont ainsi progressé de 61% entre les premiers trimestres 2016 et 2017, faisant du secteur le deuxième plus dynamique de France.

Néanmoins, la prudence reste de mise pour bon nombre de chefs d’entreprise du BTP, qui préfèrent se tourner vers le travail intérimaire dans les périodes de pics d’activité. S’appuyant sur une étude réalisée par Prism’emploi, Aquila RH, spécialiste du recrutement, rappelle que la construction représentait 17,6% de l’intérim en France en 2015, soit 96 696 emplois ETP (Équivalents temps plein).

« Comme en 2016 (+8,1), c’est dans le BTP que la croissance de l’emploi intérimaire – qui a retrouvé son niveau de 2008-2009 – se manifeste avec une progression de 10,1% [source : Baromètre Prism’emploi – mars 2017, ndlr] au premier trimestre 2017 », poursuit l’agence.

Un manque de main-d’œuvre qui profite aux travailleurs intérimaires

Si l’emploi intérimaire permet avant tout aux dirigeants de combler leur manque de main-d’œuvre, il leur offre également un gain de compétitivité, d’après 29,2% des professionnels du secteur. En revanche, alors que 88,7% des entreprises n’hésitent pas à se tourner vers l’intérim, seulement 7,2% des salariés du BTP sont intérimaires. Ces derniers sont davantage présents dans les secteurs de l’installation électrique (14,9%), la construction (11,4%) et la maçonnerie (10,9%).

« Le BTP souffre d’une pénurie de main-d’œuvre très importante, que nous constatons au quotidien dans nos agences », indique Rémy Sultan, co-président du réseau d’agences Aquila RH, rappelant au passage que la période printanière est particulièrement propice aux recrutements à l’approche des chantiers d’été.

« Ce manque de main-d’œuvre peut même parfois avoir un impact sur le développement [des] entreprises. Le secteur a besoin que l’on forme de plus en plus de personnel qualifié sur ces métiers », conclut-il. Des propos qui font étrangement écho à ceux des grands organismes professionnels du secteur.

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les offres d’emploi dans le BTP explosent

Les offres d’emploi dans le BTP explosent

Réputée pour être une période plus propice à la prudence qu’à l’embauche, la présidentielle ne semble pas avoir freiné l’embellie du secteur du BTP. Or, comparant le nombre d’offres d’emploi disponibles aux premiers trimestres 2016 et 2017, le site d'emploi RegionsJob constate que la construction est le deuxième secteur le plus dynamique du pays, avec un bond de 61% des offres d’emploi. Précisions.
La construction, un secteur qui recrute !

La construction, un secteur qui recrute !

S’appuyant sur le nombre d’offres d’emplois déposées ces deux dernières années, RegionsJob propose aujourd’hui son premier baromètre de l’emploi en France. Et surprise : le secteur du BTP semble être le plus dynamique du pays, devant l’industrie manufacturière et agro-alimentaire. Le détail des chiffres de l'étude.
Une nouvelle campagne de recrutement pour NGE

Une nouvelle campagne de recrutement pour NGE

Malgré un regain d’activité, de nombreux entrepreneurs du BTP restent pessimistes quant à l’accroissement de leur masse salariale. Il semblerait pourtant que ce ne soit pas le cas du groupe NGE, qui lance une campagne de recrutement afin de renforcer ses effectifs de 200 nouveaux employés. Pour ce faire, l’industriel français prévoit non seulement d’aller à la rencontre des étudiants et professionnels lors de salons, mais également d’utiliser les réseaux sociaux pour capter les profils les plus intéressants. Décryptage.
Recrutements dans le BTP : toujours plus d’offres d’emploi au troisième trimestre

Recrutements dans le BTP : toujours plus d’offres d’emploi au troisième trimestre

En septembre dernier, PageGroup alertait sur les difficultés de recrutements que rencontrent les entreprises du BTP, les candidats se faisant de plus en plus rares. Les offres d’emploi, à l’inverse, sont toujours aussi nombreuses, comme l’a fait savoir le site spécialisé RegionsJob ce 25 octobre. Tout particulièrement, les propositions de Contrats à durée indéterminée (CDI) affichent une hausse de 32% par rapport à l’année dernière.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter