EuropaCity : un rapport favorable à l’aménagement du Triangle de Gonesse Vie des sociétés | 25.07.18

Partager sur :
Le très controversé projet EuropaCity fait encore parler de lui ! Le 24 juillet, le collectif Europas du tout, opposé au projet, a fait part de sa surprise quant à la publication récente d’un rapport favorable à l’aménagement de la Zone d’aménagement concertée (ZAC) de Gonesse, mais pas au futur méga-complexe immobilier. De quoi relancer les débats autour de cette opération, également pointée du doigt par le ministre de la Transition écologique et solidaire.
Les polémiques se succèdent et se ressemblent toutes autour d’EuropaCity ! Après la décision de la justice d’annuler l’arrêté préfectoral de la création de la ZAC de Gonesse, sur lequel est situé le projet, l’État avait fait appel en mai dernier.

Si la sentence finale se fait toujours attendre, un nouveau rapport, publié le 19 juillet, a remis de l’huile sur le feu. En effet, bien que l’auteur du document, le commissaire enquêteur Bruno Ferry-Wilczek, ait émis un avis négatif concernant EuropaCity, ses conclusions relatives à la ZAC de Gonesse sont, elles, bien différentes.

Selon lui, l’utilité publique de la Zone n’a pas à être remise en cause : l’aménagement du territoire est en effet susceptible de contribuer à la croissance économique de la commune, notamment grâce à la création de nouveaux emplois et à la mise en place de lignes de transport inédites.

Europas du tout « surpris »

Il n’en fallait pas plus pour déclencher la surprise, si ce n’est l’agacement, du collectif Europas du tout, étonné de la « conclusion de ce rapport qui malgré ses réserves, intervient plusieurs mois après l’annulation de la ZAC de Gonesse par le Tribunal Administratif de Cergy-Pontoise en mars dernier. »

« Nous souhaitons également préciser que le rapport de cette enquête publique est favorable uniquement à l’aménagement du territoire sur le Triangle de Gonesse et non au projet EuropaCity qui lui, n’a aucune utilité publique », poursuit l’organisme.

« Ce méga centre commercial va mettre en péril plus de 8 000 emplois dans un secteur où le taux de chômage dépasse déjà les 15%. Ce projet est d’autant plus inutile qu’il s’inscrit dans une zone déjà très dense en centres commerciaux et commerces de centre-ville », ajoute-t-il.

Europas du tout rappelle par ailleurs que Nicolas Hulot avait lui aussi émis des réserves quant à la pertinence du projet. « Avoir un centre commercial gigantesque avec une station de ski artificielle, c’est la folie des grandeurs du XXème siècle ! C’est exactement ce que je ne veux plus demain », a déclaré, il y a quelques semaines, le ministre de la Transition écologique et solidaire.

Quoiqu’il en soit, les opposants au projet devront encore attendre quelques semaines pour que soit remise la décision finale du tribunal administratif concernant EuropaCity.

F.C
Photo de Une : ©EuropaCity
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La justice annule le Plan d’urbanisme du projet Europacity

La justice annule le Plan d’urbanisme du projet Europacity

Nouveau rebondissement dans l’affaire « Europacity ». Le tribunal administratif de Pontoise a annulé ce mardi 12 mars le Plan local d’urbanisme (PLU) de la ville de Gonesse qui autorisait l’implantation du très controversé mégacomplexe touristique. Cette décision met un coup d’arrêt au projet, pour la plus grande satisfaction du collectif Europas du tout. Favorable au projet, le maire de Gonesse a quant à lui décidé de faire appel de cette décision.
La justice opposée au projet Europacity, l'Etat fait appel

La justice opposée au projet Europacity, l'Etat fait appel

Mauvaise nouvelle pour les opposants à Europacity ! Alors que la justice avait tranché en leur faveur le 6 mars dernier, l'Etat a récemment décidé de faire appel de la décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise, relançant le débat autour de ce projet loin de faire l'unanimité. Le collectif « Europas du tout », hostile au méga-complexe, a d'ailleurs déjà fait part de sa stupéfaction.
Bientôt une plus grande considération de l’environnement pour le projet Europacity ?

Bientôt une plus grande considération de l’environnement pour le projet Europacity ?

Nouvel épisode dans la saga Europacity ! Le projet de mégacomplexe, qui avait fait l’objet d’une décision judiciaire visant l’annulation de la création de la zone d’aménagement lui étant destinée, est aujourd’hui au cœur de nouvelles négociations avec le gouvernement. L’objectif : aboutir à une convention entre le promoteur Immochan et l’État afin de définir de nouveaux engagements environnementaux. Explications.
La justice épingle le mégacomplexe Europacity

La justice épingle le mégacomplexe Europacity

Pointant un manque d’information de la population locale et des autorités autour du mégacomplexe Europacity, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a annulé le 6 mars la création de la zone d’aménagement devant accueillir le projet. Tout comme une enquête publique publiée l’été dernier, la justice a souligné les lacunes de l’étude d’impact présentée en 2016, mettant en avant l’insuffisance de certaines analyses. Le point.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter