Fermer

L'ESCT déploie sa formation « Conducteur de travaux »

Créée en 2006 à Vincennes-Montreuil, l'Ecole Supérieure de Conduite de Travaux (ESCT) forme des étudiants aux métiers de la construction. Elle dispose désormais de plusieurs centres de formation répartis sur toute la France. Depuis 2011, la formation « Conducteur de travaux » (Bac+2) est dispensée sur le site originel de Vincennes-Montreuil. Pour plus d'équité territoriale, l'ESCT annonce qu'elle sera étendue aux centres de formation de Marseille, Rennes et Bordeaux en septembre prochain.
Publié le 27 mai 2021

Partager : 

L'ESCT déploie sa formation « Conducteur de travaux » - Batiweb

Après avoir ouvert deux nouvelles antennes à Rennes-Pacé et Strasbourg en septembre dernier, l'Ecole Supérieure de Conduite de Travaux (ESCT) annonce aujourd'hui étendre sa formation Bac+2 de « Conducteur de travaux », déjà dispensée depuis 2011 sur le centre de formation de Vincennes-Montreuil, à Rennes-Pacé, Bordeaux-Mérignac et Marseille.

 

L'objectif ? Rendre cette formation accessible à un plus grand nombre sur le territoire, et non plus seulement en Île-de-France.

 

Une formation complète en conduite de travaux

 

Cette formation en alternance (contrat d'apprentissage ou de professionnalisation) est accessible après le Bac, en passant un entretien d'admissibilité. Elles permet aux apprentis d'acquérir à la fois de l'expérience sur le terrain, et de l'expérience théorique.

 

Plusieurs modules sont au programme : anglais, droit, organisation de chantier, permis de construire, gestion de travaux, lecture de plan, planification, technologie gros œuvre et technologie TCE, informatique, Autocad, QSE... Des cours conçus et dispensés par des professionnels du secteur.

 

A l'issue de cette formation, les étudiants ont acquis les compétences essentielles à la conduite de travaux. Ils peuvent ensuite s'orienter vers la formation « Chargé.e d'affaires » (Bac+3) ou « Directeur de travaux » (Bac+5), poursuivre leurs études ailleurs, ou entrer dans la vie professionnelle.

 

L'ESCT précise que 90 % de ses apprentis diplômés sont directement embauchés en CDI.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.