La construction de logements neufs enregistre une nouvelle baisse Vie des sociétés | 27.05.19

Partager sur :
Pas d’amélioration en vue pour la construction neuve ! Selon les chiffres publiés par le ministère de la Cohésion des territoires, au cours des trois derniers mois, de février à avril 2019, les permis de construire et les mises en chantier ont respectivement reculé de – 2% et de – 6,6% par rapport aux trois mois précédents. Sur douze mois cumulés, la tendance est également à la baisse : - 8,7% pour les autorisations de logements et – 4,4% pour les logements commencés. Précisions.

La construction neuve est à la peine. De février à avril 2019, les autorisations de logements ont encore reculé (- 2% par rapport aux trois mois précédents, après – 3,1%) ; une tendance qui concerne aussi bien les logements individuels (- 1,7%) que les logements collectifs (- 2,2%).
 

 

Durant cette même période, la baisse des mises en chantier s’est accélérée : - 6,6% après – 0,3%, une diminution particulièrement forte dans le collectif (- 8,7% contre – 3,5% pour l’individuel).
 

 

Résultat, sur douze mois cumulés, de mai 2018 à avril 2019, 444 200 logements ont été autorisés à la construction, soit une baisse de 42 200 logements (- 8,7%). Les mises en chantier se contractent également : 412 300 logements ont été commencés, en recul de 19 100 logements (- 4,4%) par rapport aux douze mois précédents.
 

 

Une tendance qui touche l’ensemble des marchés

 


Que ce soit dans l’individuel ou le collectif, les permis de construire et les mises en chantier ont reculé. Dans le détail, les autorisations de logements individuels diminuent de – 8,2% (15 700 logements de moins) et les logements individuels commencés de – 7,6% (- 13 300 logements). Les autorisations de logements collectifs affichent une baisse de – 9%, soit 26 400 logements de moins tandis que les logements commencés reculent de – 2,3%.

 


Le ministère de la Cohésion des territoires prévoit un taux d’annulation des logements individuels autorisés les trois derniers mois de 11,5%, un taux « très légèrement inférieur à la moyenne de longue période (12%) ». Dans le collectif, il atteindrait 16,4%, soit un taux supérieur à la moyenne de longue période (15,2%).

 


Le délai moyen avant la mise en chantier des logements individuels autorisés les trois derniers mois est prévu à 5,1 mois (moyenne de longue période : 5,4 mois). Dans le collectif, il serait de 10,5 mois (en dessous de la moyenne de longue période : 11,6 mois).
 

 

Les professionnels du secteur inquiets
 

 

Dans un communiqué, la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a estimé que la contraction de l’offre de logements neufs en ce début d’année 2019 était « préoccupante ». Sa présidente, Alexandra François-Cuxac, déclare : « la pierre reste attractive pour les ménages, qu’ils souhaitent se loger ou investir pour louer. Leurs conditions d’emprunt sont très favorables, et devraient durablement le rester. Et les logements que nous mettons sur le marché – plus respectueux de l’environnement, plus connectés, plus riches en services – répondent à leurs attentes. Encore faut-il réussir à les produire ! ».
 

 

« L’essoufflement du marché du neuf tient moins à des décisions budgétaires de l’Etat qu’à des problèmes d’offre : nous manquons moins de clients que de produits. Avec la loi Elan, le Gouvernement a commencé à desserrer les contraintes de l’offre, mais il faut aller plus loin, et parler foncier, permis, coûts de travaux, etc. », poursuit-elle.  

R.C
Photo de une : ©Adobe Stock

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs

Dix trimestres de hausse consécutive pour les ventes de logements neufs

Décidément, tout va pour le mieux sur le marché de la promotion immobilière ! La FPI, fédération professionnelle représentant les acteurs du marché, vient en effet de constater que les ventes de logements neufs sont en hausse depuis déjà 10 trimestres consécutifs. Pour couronner le tout, l’organisme fait état d’un début d’année 2017 assez dynamique, avec 35 050 logements réservés entre janvier et mars. Un bilan qui cache néanmoins d'autres réalités moins plaisantes.
En France comme ailleurs, le secteur de la construction ralentit

En France comme ailleurs, le secteur de la construction ralentit

En septembre dernier, Euler Hermes, spécialiste des solutions d’assurance-crédit prévenait que l’activité dans la construction française devrait se replier cette année, avec une baisse des mises en chantier estimée à – 3%. Dans une nouvelle étude, la tendance semble se confirmer. 2018 devrait être l’année du tournant aussi bien sur le territoire national que dans le reste du monde avec une croissance qui devrait progressivement ralentir.
Ventes de logements neufs : la baisse confirmée par le gouvernement

Ventes de logements neufs : la baisse confirmée par le gouvernement

Les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment (LCA-FFB) avaient raison de s’inquiéter ! Le ministère de la Cohésion des territoires a en effet confirmé ce 17 mai la baisse des ventes de logements neufs au premier trimestre 2018, avec un bilan de 30 100 biens cédés, soit 5,1% de moins qu’à la même période l’année précédente. Les mises en vente, à l’inverse, affichent une légère hausse.
La hausse des ventes continue pour les logements neufs !

La hausse des ventes continue pour les logements neufs !

Pour le huitième trimestre consécutif, les promoteurs immobiliers ont de quoi garder le sourire ! En effet, les ventes de logements neufs poursuivent leur hausse entre juillet et septembre 2016, symbole d’un dynamisme qui ne cesse de se confirmer. Pour preuve, la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) fait état d’une progression des transactions de 25,1% sur l’année, portant à 31 824 le nombre de logements réservés. Des résultats rendus possibles grâce aux taux particulièrement bas et aux aides de l’État.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter