Fermer

La Métropole du Grand Paris et la Banque Postale s’engagent en faveur de la rénovation énergétique

Afin de lutter contre la dégradation des pavillons franciliens et les passoires thermiques, la Métropole du Grand Paris et la Banque Postale ont signé, mardi 23 février, une convention de partenariat d’accompagnement et de financement. Cette dernière a pour objectif de garantir des financements adaptés au dispositif du Parcours de rénovation énergétique performante du tissu pavillonnaire (PREP) du Grand Paris, et ce au niveau de 53 communes retenues dans le cadre d'un appel à manifestation d'intérêt (AMI). Explications.
Publié le 01 mars 2021

Partager : 

La Métropole du Grand Paris et la Banque Postale s’engagent en faveur de la rénovation énergétique - Batiweb

Mardi 23 février 2021, Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris (MGP) et Philippe Heim, président du directoire de la Banque Postale ont signé une convention de partenariat d’accompagnement et de financement en faveur de la rénovation énergétique des logements. 

Lors de la signature étaient présents Olivier Sichel, directeur général délégué de la Caisse des Dépôts, Daniel Guiraud, adjoint au maire des Lilas, Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, et Patrick Chaimovitch, maire de Colombes. 

Ce partenariat s’inscrit dans la continuité de la mise en oeuvre du programme Service d’Accompagnement à la Rénovation Energétique (SARE), pour lequel la MGP avait signé, en décembre 2019, une convention tripartite avec le gouvernement et l’Ademe. Un financement à hauteur de 26,6 millions avait été mis à disposition pour la période 2019-2022.

Objectif : rénover 500 pavillons

La métropole du Grand Paris compte environ 3,5 millions de logements, dont 445 000 maisons individuelles, et 70 % de ces dernières ont été construites avant la 1ère réglementation thermique de 1975.

Pour aider les propriétaires engagés dans un projet de rénovation énergétique performante (BBC rénovation ou assimilé, étiquettes B et A) à financer leurs travaux, la MGP prévoit de mobiliser plusieurs établissements bancaires dans une démarche visant à simplifier l’accès aux prêts pour les particuliers. En partenariat avec Dorémi, Entreprise sociale et solidaire, la MGP vise la mulitplication des chantiers de rénovation énergétique à l'échelle de 53 communes retenues dans le cadre d'un appel à manifestation d'intérêt (AMI).

« Le Parcours de rénovation énegétique performante (PREP) est destiné à s’élargir à une cinquantaine de communes de la métropole du Grand Paris », rappelle Patrick Ollier. « Notre objectif est de rénover au moins 500 pavillons », précise-t-il. Le PREP vient ainsi se conjuguer avec le service d’accompagnement à la rénovation énergétique (SARE) mis en place avec la MGP. 

Un soutien financier dans la lutte contre les passoires énergétiques

« Nous sommes heureux de participer à ce programme innovant au côté de la Métropole du Grand Paris, qui conjugue relance économique et transition écologique, tout en faisant écho à nos valeurs de banque et assurance citoyenne. La finance verte est une de nos priorités et nous sommes particulièrement fiers d’être la première banque à accompagner les Métropolitains dans la rénovation énergétique de leur habitation », souligne le président du directoire de la Banque Postale.

En effet, à l’occasion de ce nouveau partenariat, la Banque postale s’engage à attribuer des solutions de financement tant pour les crédits immobiliers que pour les crédits à la consommation, et prévoit une mise en relation du particulier avec des conseillers dédiés afin que ce dernier puisse choisir le soutien financier le plus adapté à la réalisation de son projet. Parmi les solutions qui pourront être proposées : un Eco-prêt à taux zéro (éco PTZ) jusqu’à 30 000 € de financement (montant réglementaire, sous réserve d’éligibilité des travaux et de l’agrément de l’artisan), un prêt vert jusqu’à 75 000 € de financement (pour un projet non éligible à un éco PTZ), ou prêt immobilier au-delà de 75 000 € de financement.

De plus, la Banque Postale envisage de participer à un mécanisme de massification de la rénovation énergétique des logements prévu par Olivier Sichel, qui s’est vu confier une mission par le gouvernement.

 

Marie Gérald

Photo de une : Métropole du Grand Paris / La Banque Postale

Par Redacteur

Sur le même sujet

Rénovez, valorisez, économisez

Conseils, primes, accompagnement : Hellio aide ses entreprises de travaux partenaires à bénéficier des financements et à constituer leurs dossiers. Développez et valorisez votre activité avec Hellio. Moins...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.