Le BTP meilleur élève au baromètre de l’absentéisme Vie des sociétés | 09.09.16

Partager sur :
Les professionnels du BTP seraient-ils les travailleurs les plus assidus de France ? À en croire le 8e baromètre de l’absentéisme publié par le groupe conseil Ayming, ce serait bien possible ! En effet, le secteur enregistre un taux d’absentéisme à 3,90% en 2015, ce qui en fait le moins touché par ce phénomène. Tour d’horizon des résultats de l’étude.
Le groupe conseil en business performance Ayming (ex-Alma Consulting Group) a publié le 4 septembre dernier son 8e baromètre de l’absentéisme. L’occasion d’apprendre que les entreprises françaises doivent faire face à un taux d’absentéisme de 4,55%, « un niveau légèrement supérieur à celui de 2014 », à en croire l’étude publiée.

Les services font un flop, le BTP reste au top

Du côté des plus mauvais élèves, le secteur des services enregistre le taux d’absentéisme le plus important, culminant à 5,65%. Les transports (5,40%) et la santé (4,8%) ne sont pas épargnés non plus. En revanche, le secteur du BTP se distingue, cette année encore, par le taux d’absentéisme le plus bas, à 3,90%.

Un phénomène particulièrement coûteux

Si certains secteurs ont tenté de réduire leur taux d’absentéisme en 2015, il n’en demeure pas moins que le coût engendré par ce phénomène est particulièrement élevé : 60 milliards d’euros, c’est-à-dire autant qu’en 2014. Par ailleurs, Ayming rappelle que « le taux d’absentéisme progresse avec l’âge », et que « les femmes (18 jours par an) sont plus absentes que les hommes (13,6 jours/an) ».

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les offres d’emploi dans le BTP explosent

Les offres d’emploi dans le BTP explosent

Réputée pour être une période plus propice à la prudence qu’à l’embauche, la présidentielle ne semble pas avoir freiné l’embellie du secteur du BTP. Or, comparant le nombre d’offres d’emploi disponibles aux premiers trimestres 2016 et 2017, le site d'emploi RegionsJob constate que la construction est le deuxième secteur le plus dynamique du pays, avec un bond de 61% des offres d’emploi. Précisions.
L’emploi repart à la hausse dans les secteurs liés à la construction (étude)

L’emploi repart à la hausse dans les secteurs liés à la construction (étude)

Après les résultats exceptionnels affichés par la construction en 2017, nombre d’entreprises et fédérations du secteur s’accordent à dire que la reprise est bien partie pour durer ! Un constat partagé par le cabinet de recrutement Hays, qui a publié ce 17 janvier la 8e édition de son étude de rémunération nationale en partenariat avec le site s’annonces RegionsJob. L’occasion de faire le point sur le marché de l’emploi dans le BTP.
La construction, un secteur qui recrute !

La construction, un secteur qui recrute !

S’appuyant sur le nombre d’offres d’emplois déposées ces deux dernières années, RegionsJob propose aujourd’hui son premier baromètre de l’emploi en France. Et surprise : le secteur du BTP semble être le plus dynamique du pays, devant l’industrie manufacturière et agro-alimentaire. Le détail des chiffres de l'étude.
Les entreprises du BTP peu touchées par les grèves

Les entreprises du BTP peu touchées par les grèves

Alors que de plus en plus d’entreprises subissent des grèves, le secteur de la construction, lui, semble être épargné par ce phénomène. C’est en tout cas ce qu’affirme le ministère du Travail dans une étude publiée en décembre dernier et portant sur l’année 2014. Des résultats positifs qui font écho à ceux de l’étude Ayming, qui indiquait déjà que le BTP est le secteur le moins touché par l’absentéisme.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter