Le CSTB et la RIVP partenaires dans une démarche de Recherche et Développement Vie des sociétés | 09.03.18

Partager sur :
La Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP) et le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) ont signé ce 9 mars un partenariat afin de mener conjointement plusieurs réflexions autour de quatre axes majeurs : l’énergie, le numérique et le BIM, l’amiante, et la sécurité incendie. De premiers résultats sont attendus dans les six mois à venir. Présentation de cette démarche prometteuse.
Alors que le secteur du bâtiment est en pleine transition numérique et environnementale, le CSTB et la RIVP ont décidé d’allier leurs expertises mutuelles à travers la signature d’un partenariat, rendu officiel ce vendredi 9. Une initiative qui devrait permettre aux deux organismes de mener une collaboration de Recherche & Développement grâce à laquelle des outils innovants pourraient voir le jour prochainement.

Dans ce cadre, plusieurs actions seront menées autour de quatre thématiques majeures. Ainsi, de premières réflexions sont d’ores et déjà en cours, notamment concernant le déploiement de la maquette numérique. « Avec le BIM, ce qui a longtemps été une utopie commune à tous les acteurs du bâtiment est en train de se réaliser », souligne Serge Contat, directeur général de la RIVP.

« Ce partenariat est à la fois sur la construction et, demain, sur notre patrimoine », poursuit-il. Car au-delà de travailler avec le CSTB sur l’élaboration d’une charte BIM, c’est avant tout « l’utilisation de la maquette numérique en exploitation » par les bailleurs sociaux qui a retenu l’attention des différents acteurs engagés dans cette réflexion.

Un partenariat qui pourrait rapidement porter ses fruits

Parmi les autres thématiques envisagées, celle de l’amiante est déjà au coeur du développement d’un système expert qui devrait être en mesure « de donner la probabilité de présence d’amiante », comme l’indique Etienne Crepon, président du CSTB. La sécurité incendie préoccupe également les deux organismes, qui réalisent actuellement un test coupe-feu sur un projet de réhabilitation.

Le CSTB et la RIVP ont par ailleurs annoncé que les premiers résultats de leurs travaux devraient voir le jour d’ici à 6 mois pour les problématiques liées au BIM, et dans l’année pour l’amiante. Une dernière thématique, celle de l’énergie, se retrouvera ensuite au cœur des réflexions des experts mobilisés, sans feuille de route clairement définie à l’heure actuelle.

Etienne Crepon a par ailleurs tenu à saluer l’engouement des professionnels participant à cette initiative. « Pour moi, c’est un très fort indicateur que les experts du CSTB soient passionnés, et c’est ce que j’ai ressenti en échangeant avec les équipes », a-t-il déclaré. Vivement les premiers résultats de cette collaboration !

Fabien Carré
Photo de Une : ©FC
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le CSTB s’engage aux côtés de la Métropole de Grenoble - Batiweb

Le CSTB s’engage aux côtés de la Métropole de Grenoble

Grenoble, qui souhaite devenir une ville modèle en matière de transition énergétique, a récemment annoncé un partenariat avec le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). Au cœur de cette initiative : le développement d’un programme d’actions à déployer dans les 3 prochaines années. Celles-ci concerneront notamment la rénovation thermique des logements, l’économie circulaire ou encore la qualité de l’air.
Euroméditerranée et le CSTB main dans la main pour l’EcoCité-Marseille - Batiweb

Euroméditerranée et le CSTB main dans la main pour l’EcoCité-Marseille

C’est dans un vaste chantier que s’est lancé l’Établissement public d’aménagement euroméditerranée (EPAEM) en participant activement au projet EcoCité-Marseille. Véritable modèle d’éco-quartier, ce dernier devrait métamorphoser drastiquement la cité phocéenne, l’inscrivant dans une logique de développement durable. Pour ce faire, l’EPAEM a sollicité l’aide du CSTB, qui l’accompagnera dans la mise en place d’une démarche d’aménagement innovante.
La Tour Eiffel passe au BIM - Batiweb

La Tour Eiffel passe au BIM

Alors que les travaux de sécurisation de la Tour Eiffel ont débuté en septembre dernier, la Ville de Paris a récemment signé une convention de partenariat avec le géant Autodesk en vue de la création d'un modèle 3D de la célèbre dame de fer et ses environs. De quoi permettre à la municipalité de visualiser et d'analyser plus facilement les projets d'aménagement à venir. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter