Location de matériels BTP et manutention : la reprise espérée en 2015 Vie des sociétés | 19.03.14

Partager sur :
La Fédération nationale des distributeurs, loueurs et réparateurs (DLR) vient de publier le bilan de l'année 2013 pour les secteurs de la location et la réparation de matériels de BTP ainsi que de la manutention. Globalement, le secteur de la location a maintenu son niveau d'activité par rapport à 2012 tandis que le secteur de la manutention affiche un net recul. Les professionnels pensent que l'année 2014 sera une année de stabilité avant un début de reprise espéré pour 2015.

« Alors que les intempéries du 1er semestre 2013 avaient miné l’activité des loueurs et des distributeurs, les 6 mois suivants ont été meilleurs et ont permis à l’ensemble des acteurs de tirer leur épingle du jeu sur l’année », analyse Sonia Dubes, présidente du DLR.

En effet, les loueurs sont parvenus à maintenir leur activité en 2013 par rapport à l'année précédente avec un chiffre d'affaires de 3,81 milliards d'euros. Sur les dix dernières années, le chiffre d'affaires affiche une hausse de 43%.

Cette stabilité n'a cependant pas eu réellement d'impact sur l'emploi. Pour la seconde année consécutive, le nombre de salariés n'a que légèrement augmenté de 1,4 % par rapport à 2012, ce qui représente l'embauche de 22 4000 personnes.

La conjonction de ces deux phénomènes, additionnée à une baisse des prix du marché, due notamment à une très forte concurrence, a fait chuter le résultat net des entreprises (-20%, soit 91 millions d’euros. Un niveau comparable à 2009 et 2010). En 2013, le secteur comptait 1 010 entreprises (-4,1% par rapport à 2012)et 3005 agences.

Pour contrecarrer cette atonie du marché, les entreprises du secteur ont investi 603 millions d’euros au cours de l’année, ce qui représente 16% de leur chiffre d’affaires en moyenne. Ce qui a eu pour conséquence d’augmenter la valeur de leur parc de matériels (+6%) et de stabiliser l’âge moyen de celui-ci (61 mois).

En raison de l'accroissement de la concurrence et des mauvais chiffres du secteur de la construction, l'année 2014 ne devrait pas permettre une hausse de l'activité mais l'optimisme reste de rigueur :

« Les professionnels des TP sont de plus en plus nombreux à changer leur approche en matière de politique d’achat. Une situation propice pour le marché de la location mais qui ne signifie pas pour autant la fin du métier de distributeur. Au contraire ! En 2014, les entreprises qui sauront se remettre en cause seront celles qui sauront tirer leur épingle du jeu. Les distributeurs ont donc une carte à jouer via leur expertise technique et la manière dont ils valorisent leurs produits », explique Sonia Dubes.

L'activité manutention se rétracte

Concernant l'activité manutention, après deux années de croissance, le chiffre d'affaires s'est contracté de 2%, pour atteindre 1,96 milliard d'euros. En effet, la baisse des ventes de matériels neuf (-4%) et d'occasion (-5%) ainsi que la stabilité du secteur de la location n'ont pas permis de faire mieux. Mais la hausse des prestations de maintenance (+2%) a permis de soutenir l'activité dans son ensemble.

Le résultat net du secteur de la distribution et de la location de matériel de manutention a donc chuté en 2013. L'activité, qui compte 280 entreprises avec un effectif de 7 050 personnes, ne représente plus que 67 millions d'euros, en recul de 10 %.

En 2014, les professionnels tablent sur une stabilité générale du secteur, avant une reprise espérée en 2015.

C.T
© lamax - Fotolia.com

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Matériels de construction et de manutention : tous les voyants au vert en 2016 !

Matériels de construction et de manutention : tous les voyants au vert en 2016 !

Alors que la Fédération des matériels de construction et de manutention (DLR) faisait état en décembre dernier d’une activité en progression constante pour l’ensemble des professions qu’elle représente, la tendance semble se confirmer sur l’année entière. En 2016, la distribution de matériels de BTP a ainsi progressé de 23%, la location de 2%, et la fourniture de 8%. Le bilan en détail.
Europe : les équipements de construction au beau fixe (étude)

Europe : les équipements de construction au beau fixe (étude)

« Le marché européen des équipements de construction fonctionne bien » scande le Committee for european construction equipment (CECE), qui vient tout juste de publier un rapport sur le sujet. L’occasion d’apprendre que le secteur a vu ses ventes augmenter de 10% en 2016, en partie grâce à la France et l’Allemagne, dont les résultats permettent de booster l’ensemble du continent. Bilan et perspectives du marché.
Les professionnels du DLR, victimes collatérales de l'arrêt de l'activité du BTP

Les professionnels du DLR, victimes collatérales de l'arrêt de l'activité du BTP

Forment liées au secteur du BTP qui peine à se redresser de la crise, les professions représentées par le DLR ont connu des difficultés au cours de l'année 2014. Les marchés de la distribution et de la location de matériels de BTP ont ainsi subi une baisse de 2 % et 5 % respectivement. Seul le marché de la manutention est parvenu à se maintenir. Alors, quel avenir pour les professionnels du DLR ? Eléments de réponse avec Sonia Dubès, présidente du DLR.
Un début d’année en or pour le DLR

Un début d’année en or pour le DLR

Les professions représentées par la Fédération DLR se portent bien. En effet, les activités de distribution, location et manutention ont enregistré des hausses respectives de 36%, 2% et 6% au cours de ce premier trimestre. La Fédération explique notamment cette tendance par la dynamique de reprise de l’économie française.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter