Fermer

Matériaux de construction : l'Unicem estime leur chute à -6,7 % en 2020

Le mois dernier, l'Unicem notait un rebond de l'activité des matériaux de construction à la fin de l'année 2020, s'expliquant selon elle par un effet de rattrapage lié aux confinements successifs. Alors que vient l'heure du bilan annuel, le syndicat souligne que ce rebond n'aura pas permis de combler la chute du premier semestre. Il estime ainsi à -6,7 % la baisse d'activité des matériaux de construction sur l'ensemble de l'année 2020.
Publié le 05 février 2021

Partager : 

Matériaux de construction : l'Unicem estime leur chute à -6,7 % en 2020 - Batiweb

L'Unicem a publié ce vendredi 5 février le bilan de l'année 2020 concernant les matériaux de construction. Si la reprise s'est faite en grande trombe à partir de l'été, le syndicat souligne que le rebond de la deuxième moitié de l'année n'aura pas permis de combler le « plongeon » du premier semestre, marqué par un confinement inattendu et très drastique. Après -17 % au premier semestre et +4,5 % au second, l'année 2020 se clôturerait ainsi sur un recul de -6,7 %, selon les données provisoires.

 

Dans le détail, les granulats ont connu une baisse de -16,3 % au premier semestre, puis un rebond de +2,6 % au second. Du côté du béton prêt à l'emploi (BPE), la chute a été de -22,8 %, avant une remontée de +5 %.

 

Au total, l'Unicem enregistre une baisse de -7 % des volumes de granulats sur l'ensemble de l'année, et même de -9,3 % pour les cubages de béton prêt à l'emploi (BPE).

 

Une reprise conditionnée par les permis de construire et appels d'offre

 

Concernant les perspectives à venir, le syndicat note un regain d'optimisme parmi les professionnels du bâtiment, satisfaits de leurs carnets de commande, qui affichent 9 mois de réserve d'activité dans le gros œuvre.

 

Paradoxalement, les chiffres de la construction ne sont pas bons sur l'ensemble de l'année, avec notamment une chute de -14,7 % des permis de construire, qui présage une baisse de l'activité à venir. L'Unicem souligne toutefois le rebond des permis de construire, avec +15,8 % au 4ème trimestre 2020, comparé au trimestre précédent, et rappelle les bonnes nouvelles concernant l'assouplissement des conditions d'octroi de crédits immobiliers accepté par le Haut Conseil pour la Stabilité Financière (HCSF).

 

A noter également : une éclaircie chez les promoteurs, présentant une bonne opinion quant à la demande de logements neufs et les mises en chantier à venir.

 

Le bilan est plus mitigé pour les travaux publics. Si les professionnel des TP notent un léger « frémissement » de leurs carnets de commande, la reprise reste en grande partie conditionnée par le retour des appels d'offre des collectivités locales, et à la mise en œuvre du plan de relance.

 

Claire Lemonnier

Photo de une : Adobe Stock

 

Par Redacteur

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.