Algeco fait le point sur les attentes des élus locaux en matière d’urbanisme Vie pratique | 12.12.19

Partager sur :
Algeco fait le point sur les attentes des élus locaux en matière d’urbanisme Batiweb
A quelques mois des élections municipales, Algeco, société spécialisée dans les solutions de construction modulaires, a mené une étude en collaboration avec le CSA, sur les regards et attentes des élus locaux en matière d’aménagement territorial. Parmi les priorités, lutter contre la désertification médicale. A ce sujet, l’entreprise rappelle avoir développé, en partenariat avec Tessan, un bâtiment modulaire de « télémédecine ». Précisions.

En novembre dernier, l’Ordre des Architectes a publié un guide axé sur 10 propositions à l’attention des élus locaux, afin de réussir au mieux la transition écologique. Même initiative du côté de l’Ademe, qui a également publié un recueil intitulé « Demain mon territoire », avec 20 fiches à l’attention des futurs élus pour les inciter et les aider à intégrer la démarche environnementale dans leur programme.

Ainsi, à l’approche des élections municipales qui auront lieu du 15 au 22 mars prochain, Algeco, en partenariat avec le CSA, a mené une étude auprès 200 maires sur leurs regards et attentes vis-à-vis de leur territoire et son urbanisme.

L’enquête révèle que 63% des communes sont confrontées à des évolutions démographiques sur leur territoire, ce qui contraint les élus à adapter l’urbanisme de leur territoire en fonction de l’évolution de la population. Ces évolutions démographiques amènent avec elles des problématiques concernant l’agrandissement ou la rénovation des bâtiments scolaires et crèches, ainsi que des espaces dédiés aux services publics.

Pour ce qui est de la construction modulaire, bien qu’il n’y ait eu qu’un élu sur trois à avoir tenté l’expérience, 61% d’entre eux affirment qu’il est important d’avoir des bâtiments capables d’évoluer rapidement et ce, en fonctions des besoins.

Côté médecine, l’enquête indique que 59% des maires attestent de l’importance des constructions de nouveaux espaces de santé (maisons de santé, EHPAD) afin de lutter contre la désertification médicale.

Lors de cette enquête, 5 enjeux prioritaires ont été relevés et classés par importance :

  • Priorité n°1 : Pour 87%, la maîtrise de l’équilibre budgétaire de la collectivité.
  • Priorité n°2 : Pour 59%, la qualité de l’environnement.
  • Priorité n°3 : Pour 58%, l’enjeu de l’amélioration de la qualité des services publics de proximité.
  • Priorité n°4 : Pour 44%, le développement de l’offre en matière de santé.
  • Priorité n°5 : Pour 42%, le développement de l’offre en matière d’éducation.

 

 

 

 

 

Bâtiment de « télé-médecine »

 

Afin de répondre au mieux à la problématique liée à la désertification médicale que connaissent 14,6 millions de Français, Algeco en partenariat avec Tessan, a créé une innovation offrant aux mairies la possibilité de disposer d’un cabinet médical connecté.

Ce cabinet médical connecté serait construit comme un bâtiment modulaire, dans lequel une cabine de téléconsultation serait installée. Grâce à la souplesse d’adaptation de ce type de bâtiment, la collectivité a une liberté d’implantation optimale qui lui permet de gérer l’espace selon ses besoins.

Afin de préserver la confidentialité des consultations, l’espace est totalement fermé et comporte une isolation.

Cette cabine de téléconsultation propose 7 dispositifs médicaux, en intérieur. Grâce à la borne intégrée, les patients peuvent effectuer des prises de rendez-vous en moins de 15 minutes avec un médecin généraliste, 6 jours sur 7. Le cas échéant, le généraliste pourra également imprimer l’ordonnance du patient, depuis la cabine.

 

 

D.T 
Photo de Une : ©Algeco

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Innovation : les entrevous  « EMS EcoVS » de KP1 intègrent désormais de la matière recyclée Batiweb

Innovation : les entrevous « EMS EcoVS » de KP1 intègrent désormais de la matière recyclée

KP1, le créateur de systèmes constructifs préfabriqués, a lancé ses premiers entrevous légers « EM EcoVS » qui intègrent de la matière recyclée, en octobre 2018. Cette innovation, créée en collaboration avec l’entreprise de recyclage CPA, s’inscrit dans une démarche éco-responsable. L’entreprise prouve son ambition de diminuer l’impact environnemental d'un de ses produits phares en en proposant une nouvelle version.
Recyclage des revêtements de sols : Gerflor et Paprec partenaires en faveur de l’économie circulaire Batiweb

Recyclage des revêtements de sols : Gerflor et Paprec partenaires en faveur de l’économie circulaire

Partenaires sur divers programmes de recyclage depuis plusieurs années, le fabricant de revêtements de sols Gerflor et Paprec, spécialiste du recyclage, annoncent aujourd’hui la création d’une nouvelle co-entreprise. Baptisée Floor to Floor, cette dernière vise à « augmenter chaque année les volumes de chutes de sols collectés et valorisés ». Les détails sur cette collaboration.
Focus sur Le Thémis, premier bâtiment tertiaire E+C- Batiweb

Focus sur Le Thémis, premier bâtiment tertiaire E+C-

C’est toujours une fierté pour Schüco de mettre en avant ses projets les plus exemplaires ! Le spécialiste de la menuiserie est revenu ce 18 janvier sur Le Thémis, premier bâtiment tertiaire ayant reçu le label E+C-. Il faut dire que le projet a de quoi susciter l’envie : conception sous BIM, parfaite adéquation avec les exigences de la réglementation thermique et environnementale, façade végétalisée… Autant de caractéristiques qui ont largement contribué à faire certifier l’immeuble.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter