Fermer

Qualité de l’air : le label INTAIRIEUR s’étend aux maisons individuelles

Lancé en 2017, le label INTAIRIEUR ne concernait, jusqu’à présent, que le logement collectif et la maison individuelle accolée en neuf. Alors que la qualité de l’air intérieur est plus que jamais au cœur des préoccupations de chacun, il s’étend aujourd’hui aux constructeurs de maisons individuelles. Rappelons que l’air intérieur est 5 à 10 plus pollué qu’à l’extérieur. Une pollution responsable chaque année de près de 20 000 décès prématurés.
Publié le 06 mai 2021

Partager : 

Qualité de l’air : le label INTAIRIEUR s’étend aux maisons individuelles - Batiweb

Le label INTAIRIEUR poursuit son développement et lance une version destinée à la maison individuelle isolée. Lancé par l’Association de Promotion de la Qualité de l’Air Intérieur (APQAI) il y a 4 ans, il permet au grand public de pouvoir choisir son logement « avec la certitude que tout a été mis en œuvre pour préserver la qualité de l’air intérieur ».

La QAI est un enjeu de taille. En effet, alors que l’air intérieur est 5 à 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur, et que les Français passent en moyenne 90% de leur temps dans des espaces clos, il est nécessaire d’activer des leviers pour lutter contre cette pollution qui est responsable chaque année de 20 000 décès prématurés et représente un coût socio-économique de 19 mds d’euros.

Parmi les dangers liés à une mauvaise qualité de l’air : irritations, nausées, céphalées, pathologies respiratoires… L’ensemble de la population est concerné.

Des logements aux bâtiments tertiaires

Le label INTAIRIEUR propose un référentiel « fiable » qui permet de mettre en place un affichage « clair et facilement reconnaissable à tous », selon un communiqué. Il vient valoriser des projets exemplaires et garantir un habitat sécure.

Pour en bénéficier, les promoteurs et constructeurs doivent s’engager dans une véritable démarche qualité allant de la conception de leur projet à sa livraison. Toutes les sources de pollution (mobilier, salle de bain, revêtements, peinture…) doivent être évaluées et des conditions d’aération optimales proposées.

Désormais réservés aux logements collectifs et aux maisons d’habitation neuves, le label pourrait bien concerner demain les bâtiments tertiaires. INTAIRIEUR envisage également une évolution pour les rénovations.

Rose Colombel
 

Par Redacteur

Sur le même sujet

Formez-vous avec Isover Placo® !

Vous êtes RGE et souhaitez renouveler votre label ? Vous voulez obtenir le label ? Vous avez envie de monter en compétences ou de faire grandir vos équipes ? Inscrivez-vous aux formations Isover Placo®...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.