En Bavière, une maison autosuffisante en énergie et habillée de bois Kebony Architecture | 31.07.19

Partager sur :
A Sinzing, en Bavière, l’architecte et urbaniste Tanja Sander et son mari voulaient une maison avec un haut degré d’autosuffisance, et qui produise beaucoup d’énergie solaire. Des panneaux photovoltaïques, un système de stockage d’énergie, et une pompe à chaleur air/eau ont donc étaient installés, ce qui permet d’atteindre un degré d’autosuffisance de 85%. Le bois norvégien Kebony a également été choisi pour habiller cette maison à la fois durable, moderne et épurée.

Un degré d’autosuffisance de 85%

 

Tanja Sander, architecte et urbaniste, et son mari Constantin souhaitaient une maison qui produise beaucoup d’énergie. Ils ont donc fait construire une maison orientée sud-est, avec de grandes fenêtres qui optimisent l’éclairage naturel, et des panneaux photovoltaïques de 6.3 kW qui apportent un chauffage solaire important. En été, l’énergie excédentaire est stockée grâce à un système d’une capacité de 16 kW, puis utilisée pour rafraîchir les sols et charger le scooter électrique.

 

Une pompe à chaleur air/eau est aussi utilisée pour l’eau chaude et le chauffage des sols. Le degré d’autosuffisance de cette maison atteint ainsi 85%. Déjà bien isolée, seuls 15% des besoins énergétiques doivent provenir d’une source extérieure.

 

Le bois Kebony, très résistant aux intempéries

 

Tanja et son mari sont également restés fidèles à l’environnement architectural, avec une structure en bois et un toit en bâtière sans avancée, typique de la Bavière. Une réalisation permise par l’utilisation du bois norvégien Kebony, très résistant aux intempéries. Il a été utilisé pour la façade et la terrasse. Le rendu est donc à la fois traditionnel, moderne et épuré.

 

La maison de profil. ©Kebony

 

Se patinant naturellement d’une couleur gris-argent, il n’a pas été nécessaire de peindre le bois. Garanti 30 ans, il ne nécessite pas d’entretien particulier si ce n’est un nettoyage normal.

 

Une technologie brevetée

 

Le bois Kebony permet, grâce à une technologie brevetée, d’améliorer les propriétés des bois résineux et de leur conférer des caractéristiques comparables à celles de bois exotiques.

 

Le bois est imprégné d'un liquide biologique provenant de déchets de cultures agricoles. Puis, en le chauffant, les polymères furfuryliques sont imprégnés dans les parois cellulaires du bois, ce qui augmente sa durabilité et sa stabilité dimensionnelle. Une alternative aux traitements classiques à base de produits chimiques.

 

Son atout : il a une empreinte carbone plus faible que les bois exotiques abattus de façon non durable, selon une étude menée par Bergfald & Co, agence norvégienne spécialisée dans le conseil environnemental.

 

Ce bois a été utilisé à l’échelle internationale pour de nombreux projets, tels que le centre commercial Bel Epine en France, Hunter’s Point à New York, la banque européenne d’investissement au Luxembourg, ou Moholt 50/50 en Norvège.

 

C.L.

Photo de une : ©Kebony

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

De Dietrich dévoile son programme de formation 2019

De Dietrich dévoile son programme de formation 2019

Chaque année, De Dietrich forme entre 3 000 et 3 500 professionnels du chauffage. Pour 2019, l’entreprise a annoncé orienter son programme vers les énergies d’avenir avec notamment des stages qualifiant dans le domaine des pompes à chaleur, du photovoltaïque et également vers les régulations connectées. Les formations, dispensées en centre, en situation réelle, évoluent ainsi au rythme des normes réglementaires.
Route solaire de Tourouvre : une première mondiale au service de l’environnement

Route solaire de Tourouvre : une première mondiale au service de l’environnement

La météo capricieuse du département de l’Orne, en Normandie, n’a pas empêché Ségolène Royal de lancer les travaux de la première route solaire le 24 octobre dernier. Ce sont ainsi plus de 2 500 dalles photovoltaïques, soit 2 800 m2, qui seront posées sur une parcelle d’un kilomètre de la route départementale n°5 avant la fin de l’année. Une première mondiale, selon la ministre de l’Environnement.
Une gamme de robinetterie proche de la nature

Une gamme de robinetterie proche de la nature

Webert puise son inspiration au coeur de la nature. En harmonie avec les éléments de notre environnement : eau, métal, feu, terre et bois, l'italien conçoit ses produits de manière artistique, avec esthétisme, et suivant un processus industriel équilibré entre écologie et technologie.
Tourouvre : la première route solaire enfin fonctionnelle !

Tourouvre : la première route solaire enfin fonctionnelle !

Le 24 octobre dernier, Ségolène Royal se rendait à Tourouvre-au-Perche, dans l’Orne, à l’occasion du lancement des travaux de la première route solaire du monde. Deux mois plus tard, presque jour pour jour, la ministre était de retour en Normandie afin d’inaugurer le fameux kilomètre « wattway » posé sur la RD5. Une belle innovation 100% made in France.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter