L’Anah dépasse son record de rénovations en 2021

Développement durable | 27.01.22
Partager sur :
L’Anah dépasse son record de rénovations en 2021 - Batiweb
L’Anah a profité de ses vœux 2022 pour présenter son bilan 2021. Bilan qui va au-delà des espérances de l’agence, qui atteint les 750 000 logements rénovés l’année dernière, soit plus que les 600 000 fixés. De quoi encourager un nouvel objectif, porté à 800 000 en 2022, à travers des projets tendant « à conjuguer transition écologique et action sociale ».

« L’an dernier nous fêtions ensemble notre 50ème anniversaire, et nous célébrons là, depuis Rouen, le deuxième anniversaire de MaPrimeRénov’ et la naissance de France Rénov’ ainsi que de Loc’Avantages », se réjouit Thierry Repentin, président de l’Agence nationale de l'habitat (Anah).

C’est en effet dans un nouvel espace France Rénov’ établi dans la ville normande, que l’organisme public dédié aux travaux de logements privés présentait hier ses vœux. 

+244 % de dossiers de rénovation financés en 2021

 

L’occasion évidemment de présenter son bilan 2021, qui, malgré les conditions de travail compliquées par la crise, « reflète la capacité de l’Anah de s’adapter à la situation comme à la réalité du terrain », salue Emmanuelle Wargon. 

Pour la ministre chargée du Logement, les résultats de l’agence sont « exceptionnels » en 2021, avec « 751 646 logements qui ont pu bénéficier d’une aide pour être rénovés », expose Valérie Mancret-Taylor, directrice générale de l’Anah. « C’est une augmentation plus que sensible, de 244 % par rapport à l’année précédente », précise l’intéressée.

Autant dire que l’Anah a explosé son objectif, fixé début 2021 à 600 000 logements rénovés, et sans aucun doute tiré par les dossiers MaPrimeRénov'. Le bilan de l’aide a été multiplié par six en 2021, passant 141 000 à 644 000, « soit près de 800 000 dossiers en deux ans, 372 000 chantiers terminés et payés en 2021, et 540 000 depuis 2020 », abonde Thierry Repentin.

Même tendance haussière pour le budget engagé par l’Anah, ayant bondi de 1,42 milliard d'euros en 2020 à 3,11 milliards, dont 1,44 milliard au titre du plan de relance. Ragaillardi par ce bilan, l’Anah espère, pour 2022, dépasser un total de 800 000 rénovations.

La place de la rénovation énergétique est conséquente dans ce volume, concernant plus de 701 000 logements, alors que trois ans auparavant, le montant était dix fois plus faible. Preuve encore une fois du double objectif de l’Anah, convaincue qu’il « ne faut faut pas opposer rénovation énergétique à amélioration de l’habitat » et que l'Anah tend « à conjuguer transition écologique et action sociale », souligne Valérie Mancret-Taylor.

Les aides sociales à la rénovation « en bonne voie »

 

« MaPrimeRénov’, pour 68 % des bénéficiaires, cible les quatre premiers déciles de nos conpatriotes. Donc, c’est une aide qui va en direction de ceux qui en ont le plus besoin », insiste Thierry Repentin. Depuis l’élargissement de son accès à tous début 2021, le dispositif dénombre 10,5 millions de visites sur maprimerenov.gouv.fr, traduits par 1 million d’appels téléphoniques et 458 000 formulaires de contacts traités. « C’est considérable », commente le président de l’Anah.

À savoir que MaPrimeRénov’ n’est pas la seule aide à se préoccuper de la portée sociale de la rénovation. Le traitement des copropriétés dégradées est un autre enjeu pour l’agence, qui a soutenu 32 781 ménages, dans le sens du plan Initiative Copropriétés.

15 172 logements ont pu être rénovés également dans le cadre de la lutte contre l’habitat indigne, ainsi que 36 opérations de résorption de l’habitat insalubre (RHI). 8 371 logements ont été conventionnés et rendus accessibles financièrement dans le parc privé, phénomène amplifié par le lancement du dispositif fiscal Loc’Avantages - qui remplace Louer Abordable.

En ce qui concerne le prêt avance rénovation – visant à financer le reste à charge des ménages modestes, en mauvaise santé, ou âgés -, le projet prend forme. La Banque Postale et le Crédit Mutuel se sont engagés dans la mesure. Des pourparlers sont en cours dans ce sens avec le Crédit agricole et le BCPE. « Les deux réseaux m’ont fait part de leur grand intérêt (…) Après évidemment c’est une décision d’entreprises et il ne m’appartient pas de faire les annonces à leur place. Mais en tout cas, c’est en bonne voie », déclare la ministre chargée du Logement.

Peut-on en dire autant de MaPrimeAdapt’, alors qu’Emmanuelle Wargon avait évoqué un point d’étape ce mois de janvier ? Pour l’heure, un rapport est en cours de finalisation, en collaboration avec Brigitte Bourguinon, ministre chargée de l’Autonomie, pour « être remis prochainement », d’après Emmanuelle Wargon. Un dossier important pour l’Anah, qui a aidé 26 000 ménages en perte d’autonomie à rester dans leur logement l’année dernière. Sans compter l’Action Cœur de Ville, participant à la revitalisation des territoires, et dont 876 programmes ont bénéficié de l'aide de l'Anah.

En bref, l’action de l’agence se veut toujours aussi large, poussée par ses 3 milliards d'euros de budget en 2021. Un montant qui a créé, selon Thierry Repentin, « un effet levier 8,5 milliards d’euros qui ont soutenu la filière des artisans, qui fait le maillage économique de nos différents territoires et pour près de 89 000 emplois ». Des métiers qui seront par ailleurs aidés par la fusion des aides et certificats d’économie d’énergie (CEE) sous l’étendard France Rénov’. 

« Nous avons engagés un travail très précis avec la Capeb et la FFB sur les formalités, la manière dont ça s’organise, et les documents qu’il faut fournir. Nous avons par ailleurs un programme CEE en cours de présentation, qui s’appelle Oscar, qui permettrait précisément d’appuyer les artisans dans leurs démarches, pour en gros les décharger de la partie administrative et leur permettre de ce qu’ils savent faire le mieux, à savoir des travaux », ajoute Emmanuelle Wargon. 

 

Virginie Kroun

Photo de Une : Twitter de l'Anah 
 

Virginie.kroun
La sélection de la semaine
Finalcad, la plateforme collaborative de suivi de projet pour le bâtiment, le génie civil et l'énergie. - Batiweb

Finalcad est la plateforme collaborative conçue pour optimiser l'expérience des travailleurs sur le terrain...


MULTIDOC : l’ensemble de vos pièces écrites au même endroit ! - Batiweb

Multidoc est un logiciel intuitif, de gestion et d’édition d’affaires permettant de regrouper dans un...


MARGELLES EPAISSES SUR MESURE ROUVIERE - Batiweb

Rouvière fabrique sur mesure des margelles épaisses pour des aspects vieux bassin. L'épaisseur maximale...

Dossiers partenaires
Évolution des règlementations européennes ! Fin des lampes et tubes fluorescents en 2023. Soyez prêts ! - Batiweb

Les directives SLR et RoHS ont évolué. La fin des lampes et des tubes fluorescents a sonné pour 2023. LEDVANCE vous écla…


La Tribune des solutions avec BMI MONIER, tuiles et composants écoresponsables - Batiweb

Vendredi 6 mai, BMI Monier était l’invité de la Tribune des Solutions, émission lancée par Batiradio et Batiweb. L’occas…


La Tribune des solutions avec Atlantic France Pompes à Chaleur et Chaudières - Batiweb

Ce vendredi 1er avril, Batiweb et Batiradio co-lançaient l'émission La Tribune des solutions. Premiers invités : Laura G…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb