Fermer

Hammel Go Store, nouvelle boutique autonome et connectée

C’est à l'occasion d’une visite près de Périgueux que la rédaction de Batiweb a pu découvrir Hammel Go Store, la nouvelle boutique connectée et autonome du distributeur Hammel. Le concept ? Simplifier le parcours d’achat d’un client installateur, en plomberie notamment, sur les 300 articles essentiels ou de dépannage disponibles dans le container.
Publié le 16 novembre 2022

Partager : 

Hammel Go Store, nouvelle boutique autonome et connectée - Batiweb

Nous voilà à Coulounieix-Chamiers, à proximité de Périgueux (24), aux abords de la route de Bergerac (D6021). C’est sur cet axe routier, ceinturé de verdure qu’un container d’un rouge flamboyant a pris racine. 

Mais il ne s’agit pas d’un banal container. Il renferme près 300 articles essentiels et de dépannage vendus aux installateurs - plombiers notamment - par le distributeur Hammel : raccords de cuivre, têtes thermostatiques, tubes, mécanismes de chasse…

Baptisé Hammel Go Store et lancé le 29 septembre dernier, cette boutique tend à simplifier la vie du client professionnel, lorsque l’intéressé doit acheter des pièces d’urgence pour son chantier. L’idée est venue en 2020 de Michael Hammel, CEO du groupe Ayor, et de son envie de compléter l’« omnicanalité » de l’offre Hammel, en proposant ce container « original », ayant une « empreinte locale », selon l’intéressé. 

« Le confinement aussi a été un élément déclencheur, puisque les activités se sont arrêtées, les agences fermées. Nous, on livrait nos pièces de dépannage par notre site et plateforme logistique. Mais on a senti la nécessité d’offrir plus d’alternatives, de click & collect, de disponibilité des produits, de les avoir immédiatement pour répondre à une situation d’urgence », précise-t-il, le tout en discussion direct avec les professionnels installateurs.

De la quincaillerie Hammel au groupe Ayor    
    

Fondé en 1948 au centre Périgueux par Rolf Hammel, Hammel était au départ une quincaillerie distribuant des produits de robinetterie. Au fil des décennies, le distributeur a fini par élargir sa gamme de produits - vendus par correspondance - mais également son activité, en développant à côté ses marques industrielles, soit par la création de certaines d’entre elles (Somatherm), soit par rachats de sociétés (LT Aqua +, Merkur, etc.).
    
Au total, ce sont sept familles de produits que comprend la marque Hammel, allant de l’adduction aux meubles de salles de bains, en passant bien évidemment par la robinetterie. Afin de fédérer correctement l’ensemble de ses spécialités, tant sur le plan distribution qu’industriel, Hammel a dévoilé sa nouvelle stratégie de marque début 2019.    
    
Depuis, la société devenue groupe s’est rebaptisée Ayor. Un mot hébreu signifiant à la fois le fleuve et la lumière, taillé pour ces produits industriels, spécialisés dans la gestion de l’eau, et maintenant répartis sous les étendards Ayor Heating Solutions (chauffage), Ayor Bathroom (salle de bains), et Ayor Watercare (traitement de l’eau). Un nom parfait aussi pour Hammel, qui demeure la marque distributeur du groupe Ayor.   

 

De l’intelligence artificielle pour faciliter le parcours d’achat du plombier-chauffagiste

 

Et la recette de Hammel Go Store réside dans sa connectivité. La boutique est autonome car elle fait appel à un mode de gestion unique, lié à deux intelligences artificielles. D’un côté, la computer vision, système de caméras réparties dans le local et capables de reconnaître le packaging de certains produits vendus par Hammel. De l’autre, 21 balances connectées permettent d’identifier les produits en vrac ou en poche (raccords de cuivre, etc.). Le tout raccordé à des caméras et QR code à l’entrée de la boutique, par lesquels le plombier peut s’identifier et accéder au Hammel Go Store, et les conditions commerciales du client s’affichent - avec délais de paiements inclus, remises Hammel, etc. 

Lorsque le professionnel n’arrive pas à trouver un produit pourtant déclaré disponible dans la boutique, un système de reconnaissance vocale active des lumières situées au niveau dudit produit. Un détecteur de mouvement et les caméras assurent même la sécurité du client, lors d’un malaise ou d’une chute, par exemple.

 

 

Environ 150 versions ont précédé la mise au point de cette combinaison technologique, afin qu’au final l’artisan n’ait qu’à s’identifier, scanner ses produits, et repartir sereinement et simplement. Viennent après la facturation et le paiement, ultérieurs à son passage, via son compte client, et validés par un intermédiaire humain. D’ailleurs, quand les intelligences artificielles et le scan ne s’accordent pas sur les produits prélevés, le contrôleur vérifie par les caméras.


Une nouvelle habitude face aux tensions d’approvisionnement ?

 

L’implantation d'Hammel Go Store sur les routes de Dordogne n’est pas le fruit du hasard pour Hammel. Déjà par son lien historique avec la région qui l’a vu naître, mais aussi par l’accessibilité directe sur un axe routier. Ce qui épargne au client installateur des trajets interminables jusqu’à un distributeur, coûteux en termes de temps comme d’argent. Pour récupérer «  un produit qui vaut 30 centimes, je passe une heure pour le chercher, il coûte 60 et quelques euros en heures où je ne travaille pas », projette Stéphane Fraysse, directeur commercial du groupe Ayor.

Cette forme d’approvisionnement bouscule cependant les habitudes, tant pour le distributeur, grand adepte de la vente par correspondance, que sa clientèle professionnelle, accoutumée aux livraisons à distance. Mais dans un contexte tendu d’approvisionnement frappant le secteur du BTP, peut-être que le Hammel Go Store peut alléger le stress des plombiers et autres installateurs ? 

« Hammel Go Store répond à un besoin d’immédiateté, de dépannage d’urgence. Le Hammel Go Store est ouverte 24h/24, 7j/7, avec un stock permanent. C’est une solution complémentaire à tous les autres moyens d’acquisitions, tout autre moyen d’approvisionnement pour l’installateur, afin qu’il ait une expérience client, en relation avec Hammel, la plus fluide et la plus efficace possible », affirme Mickael Hammel. 

Collectboks à proximité du Hammel Go Store à côté de Périgueux - Crédit photo : V.K
Collectboks à proximité du Hammel Go Store, à côté de Périgueux - Crédit photo : V.K

D’ailleurs, à Coulounieix-Chamiers et dans les futurs sites d’implantation du Hammel Go Store, des Collectboks, casiers connectés lancés par Hammel en septembre 2021 sont et seront présentes. D’abord configurées pour une utilisation individuelle des professionnels, à proximité de leur chantier, les Collectboks sont proposées au format collectif à proximité de la boutique autonome, dans un système de click & collect.  L’idée est de permettre au professionnel de récupérer, dans la foulée de son passage au Hammel Go Store, d’autres produits sur les 500 références disponibles à la commande (pack WC, parois de douches, etc.).

Pour l’heure, le Hammel Go Store en est à sa version pilote, mais s’accompagnera de deux nouvelles boutiques ouvertes à Bordeaux, au cours du premier semestre 2023. À raison de 10 implantations par an dès 2024, Hammel entend déployer 50 exemplaires sur le territoire français d’ici 2030. Le Hammel Go Store prévoit une diversification de ses formats, afin d’accueillir plus de produits essentiels, selon les besoins dans telle ou telle zone géographique. 

 

Virginie Kroun 

Photo de Une : V.K 

Sur le même sujet

MOB, de nouvelles ambitions

Plus que centenaire, la marque du marteau rivoir MOB s’est développée au fil de ce siècle. Aujourd’hui, l’industriel ligérien (42) propose à ses utilisateurs finaux professionnels une large gamme...

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.