Au sein des entreprises du bâtiment, la menace des pénuries plane toujours

Vie des sociétés | 22.04.22
Partager sur :
Au sein des entreprises du bâtiment, la menace des pénuries plane toujours - Batiweb
Selon la dernière enquête mensuelle de l’INSEE, le regain de dynamisme prévu du côté des entreprises du bâtiment semble toujours se faire attendre en ce mois d’avril. En cause : les tensions sur l'approvisionnement, imputables au retour de flammes de la guerre en Ukraine. La pénurie de main d’œuvre semble petit à petit s'amenuiser mais constitue toujours également un frein important.

Jeudi 21 avril, l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) diffusait son enquête mensuelle sur la santé économique des entreprises du bâtiment. Réalisé entre ce 28 mars et ce 15 avril, le rapport retient en avril une légère progression du climat d’affaires, l’indice passant de 113 à 116 depuis ce début d’année. 

Autre indicateur de bonne santé économique du secteur : « les entrepreneurs du bâtiment estiment que leurs carnets de commandes assurent 8,6 mois de travail, une durée aussi élevée que le mois précédent et qui demeure nettement au-dessus de sa moyenne de longue période (5,9 mois) », précise l’INSEE. 

Évolution de l'activité dans le bâtiment - Source : Insee

Il n’empêche que les chefs d'entreprise semblent de moins à moins nombreux à se montrer optimistes quant à leur activité. L’indicateur passe en effet de 2 en janvier à -2 en avril, bien qu’il se maintienne au-dessus de la moyenne (-21). L’imprévisibilité de l’évolution des affaires se confirme également, le solde d’entrepreneurs dans l’incertitude doublant presque, passant de 7 à 13 de janvier à avril.

Les difficultés d’approvisionnement pèsent davantage

 

Il faut dire que les tensions sur l'approvisionnement n’arrangent pas les affaires des entreprises du bâtiment. Si une accalmie côté industriels était envisagée en début d’année, le conflit russo-ukrainien est venu plomber la disponibilité des matières premières, en particulier du côté de l’acier.

L’impact se mesure en partie dans l’enquête de l’INSEE en avril, où la stabilité des taux d’utilisation des capacités de production atteint 92,6 %. Soit plus que la moyenne de longue période (88,8 %) mais légèrement moins que le taux constaté début 2022 (93 %), ce que l’INSEE interprète comme une évolution « quasi-stable ». 

« Un peu plus de la moitié des entrepreneurs se disent dans cette situation, contre un tiers en moyenne de longue période. Plus précisément, un peu moins d'un quart des entrepreneurs se disent à la fois incapable d'accroitre leur production en cas de commandes supplémentaires et face à des difficultés faute de personnel, une part quasi stable et plus forte qu'en moyenne. La part des entrepreneurs ne pouvant accroître leur production et qui connaissent des difficultés d’approvisionnement est en hausse ce mois-ci. Elle atteint son plus haut niveau depuis que cette série existe (1990) », précise l'institut.

Pour preuve, les limites de production rencontrées pour difficultés d’approvisionnement concernent 39 % des entreprises, soit +9 points comparé à janvier 2022.

Pour vous tenir au courant sur les pénuries de matières premières dans le BTP, rendez-vous sur notre dossier dédié.

 

Une hausse des prix inévitable…

 

Par conséquent, bien que sans cesse repoussée, la hausse des prix des matériaux est la solution envisagée par de plus en plus d'entreprises du bâtiment, afin de se maintenir à flot. Et ce malgré une situation de trésorerie demeurant au-dessus de la moyenne de -10, avec -5 en avril. Parallèlement, le solde de délai de paiement recule de 24 à 21 sur les quatre premiers mois de l’année, soit moins que la moyenne globale de 29.

Toutefois, sûrement pour garder des marges et anticiper d’éventuels investissements dans leurs capacités de production, le solde d’entrepreneurs annonçant une hausse de leurs prix dans les trois prochains mois, monte de 44 à 58 entre janvier et avril.

Évolution des prix de vente prévus dans l'industrie du bâtiment - Source : Insee

« Le solde d’opinion correspondant est à son plus haut niveau depuis octobre 1981 », observe l’INSEE. L’institut a d’ailleurs anticipé cette évolution, en réduisant les délais de publication de ses index de la construction, servant de grille de prix aux acteurs du BTP.

De plus en plus de main d’œuvre disponible ?

 

Autre défi pour les entreprises du bâtiment : le recrutement. En témoignent les 43 % d’entrepreneurs qui font face à des difficultés de production en raison d'un manque de personnel.

Évolution de l'emploi dans le bâtiment - Source : Insee

Cependant, la part se stabilise sur les quatre premiers mois de 2022. Pareil pour les besoins en recrutement, concernant toujours 75 % des entreprises sondées par l’INSEE depuis le début de l’année. 

Meilleure nouvelle encore : le solde d’opinion sur l’évolution passée des effectifs au cours des trois derniers mois emprunte une tendance haussière, voire rebondit. Elle oscille ainsi entre 4 en janvier et 7 en avril, surpassant ainsi légèrement la moyenne (-5). « Le solde sur l’évolution à venir des effectifs pour les trois prochains mois est stable, bien au-dessus de sa moyenne de longue période », conclut l’INSEE.

Tableau récapitulatif de l'Insee sur le climat d'affaires dans le bâtiment
Tableau récapitulatif de l'Insee sur le climat d'affaires dans le bâtiment


Virginie Kroun
Photo de Une : Adobe Stock

Virginie.kroun
La sélection de la semaine
FF120-RF de Tenmat : le capot de protection des spots encastrés le moins cher du marché - Batiweb

Le capot de protection de spot encastré est désormais obligatoire pour l'isolation thermique, conformément...


Revêtement élastomère polyuréthane mono composant - EVERFAST® ÉLASTIPROOF TRAFIC - Batiweb

EVERFAST ÉLASTIPROOF TRAFIC est un revêtement élastomère auto polymérisable polyuréthane...


LUXORliving BI180 : Détecteur de mouvement intelligent et élégant pour la maison - Batiweb

Détecteur de mouvement mural pour gestion de l'éclairage intérieur. Installé à...

Dossiers partenaires
Testo fait évoluer la thermographie avec ses nouvelles caméras thermiques - Batiweb

Bénéficiant de plus de 60 ans d’expertise dans le domaine de la mesure, Testo est engagé depuis toujours dans l’innovat…


GENIE® lance le E-Drive sur toute sa gamme de ciseaux compacts GS™ - Batiweb

Le système de moteurs électriques asynchrones choisi par Genie permet de réduire considérablement les coûts de maintenan…


BLOCS-PORTES LARGEMENT VITRÉS : des performances techniques et esthétiques qui n'ont vraiment rien à cacher ! - Batiweb

Notre nouvelle gamme de Blocs-Portes Largement Vitrés s’intègre dans tous vos projets en neuf comme en rénovation. Quels…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb