Fermer

Au T2 2022, les permis de construire battent des records

Les chiffres de la construction de logements au mois d’avril 2022 ont connu une très forte hausse (+20,7%). 143 400 permis de construire ont été délivrés en trois mois, soit le nombre le plus élevé depuis près de 15 ans.
Publié le 31 mai 2022

Partager : 

Au T2 2022, les permis de construire battent des records - Batiweb

Avec l’entrée en vigueur de la RE2020 au 1er janvier 2022, les chiffres de la construction de logements à fin mars avaient montré un rebond « exceptionnel » des permis de construire depuis le mois de décembre. Une situation qui se confirme au deuxième trimestre, selon la dernière note de conjoncture du Ministère de la Transition écologique.

La barre des 500 000 autorisations de logements dépassée

 

De mai 2021 à avril 2022, plus de 500 000 logements ont été autorisés à la construction, soit une augmentation de 20,7 %. « C’est la première fois que le nombre de 500 000 autorisations sur 12 mois est dépassé depuis près de 10 ans », commente le ministère. Sur cette même période, les permis de construire en logements individuels progressent de 44 100 logements (+24 %). Les logements individuels groupés augmentent plus fortement que les logements individuels purs (respectivement +32,7 % et +21,1 %).

Une tendance qui se poursuit à l'échelle du T2 2022, puisque les logements autorisés enregistrent également une hausse de 20,7 %, soit plus de 143 000 logements autorisés en trois mois. Un record, selon le ministère qui souligne que ce nombre est le plus élevé depuis près de 15 ans (juin à août 2007). Ce nombre est également « nettement supérieur » (+24,4 %) à la moyenne des douze mois précédant la crise sanitaire (mars 2019 à février 2020), note le ministère.

Les logements individuels rebondissent eux aussi très fortement (+21,0 % après -0,5 %) à cette période, tout comme les logements collectifs ou en résidence qui connaissent une augmentation de 20,4 % sur les trois derniers mois. 

Un bilan mitigé pour les mises en chantier...

 

Après un mois de mars assez élevé, les logements commencés se seraient toutefois repliés en avril, à un niveau inférieur de 2 % à leur moyenne des 12 mois précédant le premier confinement. Un repli qui provient surtout des logements collectifs ou en résidence, dont les mises en chantier repasseraient nettement en dessous (-10 %) de leur référence d’avant-crise.

Toutefois, ce petit essoufflement n’empêche pas de noter une légère progression (+0,7%) pour les logements commencés sur la période de février à avril 2022. Même constat pour les mises en chantier de logements sur l'année écoulée, qui ont été supérieures (+2,6 %) à la moyenne des douze mois précédant le premier confinement (entre mars 2019 et février 2020).

Malgré ces indicateurs à la hausse côté permis de construire et mises en chantiers, des tensions se font sentir dans les mises en vente de logements neufs, à en croire les derniers chiffres de la FPI.

 

Marie Gérald

Photo de Une : © AdobeStock

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.