1000 tonnes d’échafaudage pour la rénovation d’un site BNF

Vie des sociétés | 05.09.13
Partager sur :
1000 tonnes d’échafaudage pour la rénovation d’un site BNF - Batiweb
Long de 174 m pour une largeur de 93 m, le Quadrilatère Richelieu fait actuellement l’objet d’une restauration qui a commencé en novembre 2011 et se terminera en 2017. Le chantier représente 58.000 m2, qui ont été divisé en deux tranches, de manière à ce que le site puisse rester ouvert au public durant toute la période des travaux.

Suite à 3 mois d’étude, Layher a déployé une structure gigantesque comprenant près de 950 tonnes d’échafaudage multidirectionnel pour les travaux de réfection des toitures en zinc, des façades et des salles intérieures : déplombage, désamiantage, changement des pierres altérées, restaurations diverses (peinture, sculpture, bois…).

Le matériel utilisé est l’échafaudage Universel avec planchers en acier sur une hauteur de 25 m de haut. 10 parapluies Couvralu monopentes et bipentes ont été montés en même temps pour les 10 toitures toutes de configurations différentes, représentant au total 3 500 m2 de couverture. Une quinzaine de monteurs a été mobilisée pour l’installation complète du dispositif pendant 9 mois.

Occuper un minimum d’espace au sol

Seule la moitié de la chaussée fait partie du chantier. C’est pour cela que le spécialiste de l’échafaudage a opté pour une implantation réduite au sol et préconisé un départ en porte à faux afin de maintenir libre l’espace de stockage de bennes et la circulation des camions.

La solution retenue est un départ avec une structure amarrée dans le mur et des consoles spitées. Les parapluies Couvralu encastrés les uns dans les autres, ont été complétés par des solutions d’écoulements d’eau à l’extérieur du bâtiment ainsi que des bâches sur-mesure à la jonction de chaque parapluie pour pallier à tout problème d’étanchéité.

Dans la salle Labrouste, réputée pour sa forme ovale et l’œuvre de l’architecte du même nom (photo ci-contre), la bibliothèque, la voute et les verrières sont en restauration. Le mobilier fixe classé et d’un intérêt patrimonial majeur a nécessité de faire, en amont du montage de la structure d’échafaudage, une étude d’implantation au centimètre près, ainsi que des calculs de structures très complexes.

Un chantier majeur du ministère de la Culture

Haut lieu patrimonial situé 5 rue Vivienne dans le 2ème arrondissement de Paris, le Quadrilatère Richelieu, ancienne Bibliothèque Nationale de France, de 1721 à 1998, est devenu la bibliothèque des collections spécialisées (Arts du spectacle, Cartes et plans, Estampes et photographie, Manuscrits, Monnaies, médailles et antiques) de l’actuelle Bibliothèque Nationale François Mitterrand.

Sa rénovation constitue un chantier majeur du ministère de la Culture pour les années à venir. Le projet Richelieu répond à trois objectifs principaux : réhabiliter le bâtiment et les équipements, améliorer les conditions de conservation des collections ; rénover et étendre les services offerts aux publics (faciliter le travail des chercheurs et offrir un pôle d'excellence scientifique) ; et ouvrir plus largement le berceau historique de la BNF.


Vidéo: Le quadrilatère Richelieu, une rénovation en deux phases

Le projet Richelieu

Maître d’ouvrage : Ministère de la Culture et Ministère de l’Education Nationale
Maître d’œuvre : Cabinet Jean-François Lagneau (ACMH)
Architecte : Bruno Gaudin
BE : IOSIS (tous corps d’état), CASSO (préventionniste) et L’Observatoire 1 (éclairagiste)
Pilote de l’opération : Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture (OPPIC)

Pour les échafaudage :
Etude, livraison, suivi technique du chantier : Layher 
Montage : Échafaudage Services 
Client : Pradeau Morin 

L.P

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Vaux-le-Vicomte : défi technique pour les échafaudages - Batiweb

Vaux-le-Vicomte : défi technique pour les échafaudages

Un mois a été nécessaire au bureau d’étude LAYHER pour trouver LA réponse à ce défi : la réfection de la couverture du château de Vaux-le-Vicomte. Cette solution très technique a offert à UTB la possibilité de travailler directement sur le dôme, sans que les échafaudages n’entrent en contact avec celui-ci.
Layher fournit 72 tonnes d’échafaudage pour la réhabilitation d’un clocher - Batiweb

Layher fournit 72 tonnes d’échafaudage pour la réhabilitation d’un clocher

La commune de Beaulieu-lès-Loches a lancé, en septembre 2016, la réhabilitation du Grand Clocher de l’église abbatiale, construite il y a plus de 800 ans et classée Monument Historique. La première phase a consisté en la dépose et la remise en place de 5 000 pierres de taille. Pour permettre aux compagnons de travailler en toute sécurité, Layher a fourni 72 tonnes d’échafaudage. La structure, qui atteint les 64 mètres de hauteur, sera démontée au fur et à mesure de l’avancée des travaux.